Mail du Front-Populaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mail du Front-Populaire

Le mail du Front-Populaire vu depuis son extrémité ouest.
Situation
Coordonnées 47° 12′ 24″ nord, 1° 33′ 42″ ouest
Pays  France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Île de Nantes
Tenant Boulevard Léon-Bureau
Aboutissant Allée Frida-Kahlo
Morphologie
Type Rue
Forme rectiligne
Longueur 340 m
Histoire
Création Début XXIe siècle

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Mail du Front-Populaire

Géolocalisation sur la carte : France

Mail du Front-Populaire

Géolocalisation sur la carte : Nantes

Mail du Front-Populaire

Le mail du Front-Populaire est une voie publique situé sur l'île de Nantes, quartier de Nantes, en France.

Description[modifier | modifier le code]

Principale rue piétonne pavée et arborée desservant le quartier de la Création, longue d'environ 340 mètres, elle débute boulevard Léon-Bureau et communique par cinq cheminements piétonniers avec la rue La Noue-Bras-de-Fer située à une vingtaine de mètres au nord, à laquelle elle est parallèle, dont la rue Arthur-III et l'allée Frida-Kahlo.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Situé sur l'ancien site de l'usine Alsthom, le nom lui est attribué par délibération du Conseil municipal du [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'acquisition du site Alsthom par la ville de Nantes en 2002, cet espace constitue une voie de circulation interne entre les différentes halles, entrepôts et autres bâtiments industriels de l'entreprise, dont il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges réhabilités ou en cours de réhabilitation, comme la halle no 4[2]. Ainsi, la structure métallique de la halle no 12 a servi pour la construction de la « maison de l'Avocat »[3].

Néanmoins, d'autres bâtiments de l'usine sont démolis pour laisser place à des immeubles de bureaux, comme « L'Île Rouge » qui abrite le Conseil Régional de l'Ordre des Architectes, ainsi que la Maison Régionale de l'Architecture[4], ou l'immeuble « Manny » destiné à l'accueil des activités liées à l'architecture et de création contemporaine[5].

Sur le côté sud de l'artère, les halles nos 4 et 5 doivent accueillir, dès 2017, les nouveaux locaux de l'école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole (ESBANM)[6],[7]. Dans le cadre de cette restructuration, la démolition de la halle no 3 intervient au printemps 2014[8] et a permis d'ouvrir, à l'extrémité orientale de la voie, un second mail perpendiculaire à celui-ci, baptisée allée Frida-Kahlo, reliant la rue La Noue-Bras-de-Fer à la rue la Tour-d'Auvergne, le long de la halle no 2, ainsi que d'aménager un « parvis des Arts », à l'extrémité est du bâtiment de l'ESBANM. Un passage couvert, pratiqué dans les halles nos 1 et 2, situé dans le prolongement du mail du Front-Populaire, permettra aussi de le faire communiquer avec la rue de l'Île-Mabon, l'objectif à terme étant de continuer le prolongement du mail jusqu'à la place des Érables[9].

Architecture et bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

À l'extrémité nord-est se dresse l'immeuble « l'Île Rouge », dont les parois couleur rouille, en acier Corten, rendent hommage au passé métallurgique de la rue ; le rez-de-chaussée est entièrement vitré, et surmonté de six étages de bureaux. Le bâtiment abrite la « maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire »[10].

Juste à côté, vers l'ouest, un édifice a reçu l'appellation d'« immeuble Manny », du nom du personnage fictif de la série de films d'animation L'Âge de glace, le mammouth Manny, en raison de la ressemblance entre le pelage de celui-ci et l'apparence de la structure superficielle des étages du bâtiment, qui est constituée d'un entrelacement de lames d'aluminium ondulées[11] (le bâtiment est parfois aussi appelé « Le Nid »).

Encore vers l'ouest se trouve la « maison de l'Avocat ». Il s'agit d'un ancien atelier Alsthom, un cube de 20 mètres de côté. Une grande verrière a remplacé l'immense porte d'entrée. L'ossature de charpentes métalliques est recouverte de polycarbonate translucide. Outre l'accueil des avocats, l'édifice fait également fonction de crèche, d'amphithéâtre et de lieu d'exposition[12].

Sur le même côté du mail, un peu plus vers l'ouest, l'immeuble « Ehundura » (mot signifiant peau en basque), présente une multitude d'ouvertures carrées de dimensions différentes. Un très grand hall d'entrée mène, par des coursives, à des étages de bureaux, et à un restaurant panoramique[11].

Allée Frida-Kahlo[modifier | modifier le code]

Localisation : 47° 12′ 24″ N, 1° 33′ 35″ O

Cette voie piétonne qui marque l'extrémité est du mail du Front-Populaire, relie le rue la Tour-d'Auvergne à la rue La Noue-Bras-de-Fer, a été baptisée le du nom de Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine. Au sud-ouest est rencontre l'allée Niki-de-Saint-Phalle[13].

Le no 2 marque l'entrée principale de l'école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole (ESBANM) depuis l'installation de cette dernière à cet endroit en .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Boucher, Bruno Letellier, Stéphane Vincent, Nicolas Duverger, Elsa Martineau et Manuel Henry (photogr. Philippe Ruault), 30 ans d'architecture en Pays de la Loire : de 1982 à nos jours, Angers, Union régionale des conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (URCAUE) des Pays de la Loire, , 245 p. (ISBN 2-9517444-5-5).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de Nantes
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la route