Liste de personnalités liées à Chambéry

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Naissance à Chambéry.

De nombreuses personnalités sont natives de Chambéry. D'autres personnalités ont, quant à elles, adopté cette ville et plus généralement la Savoie. Il faut également préciser la présence de personnalités non chambériennes qui ont pour une raison ou pour une autre un attachement tout particulier à la capitale historique de la Savoie.

Personnalités politiques[modifier | modifier le code]

Comtes et ducs de Savoie[modifier | modifier le code]

Les comtes puis ducs de Savoie s'installent à Chambéry qui en font leur capitale à partir de 1232.

Nom Lieu de naissance Date de naissance Lieu de décès Date de décès Information Illustration
Thomas Ier de Savoie Montmélian 1199 Chambéry 1259 9e Comte de Savoie. Achat la ville de Chambéry, exception faite du château, au vicomte Berlion, le 15 mars 1232[1].
Amédée V le Grand Château Thomas II (Bourget-du-lac) v. 1249 Avignon 1383 14e Comte de Savoie. En 1295, il achète le château de Chambéry qui s'imposera comme la principale résidence comtale[2].
Amédée VIII de Savoie Chambéry 1383 Château de Ripaille (Thonon) 1451 19e comte, proclamé 1er duc de Savoie le 16 février 1416 à Chambéry[3].

Maires[modifier | modifier le code]

Chambéry, comme le territoire de l'ancien duché de Savoie, sont annexés à la France impériale en 1860. Voici la liste des maires qui se sont succédé à la tête de la commune.

Liste des maires successifs[4],[5],[6]
Période Identité Étiquette Qualité
1860 1870 Frédéric d'Alexandry d'Orengiani   1829 (Chambéry) -1894 (Chambéry)
Baron. 1er maire de la commune à la suite de l'annexion de la Savoie à la France[7].
1870 1870 Victor Python   1820 (Bissy) - 1874 (Chambéry)
Banquier (Commission municipale provisoire)[8]
1870 1870 Jean-Baptiste Finet   1813 (Saint-Jean-de-Maurienne)[9]
Procureur général. (Commission municipale provisoire)
1870 1871 Jean-Jacques Python   Avoué[10]. (Commission municipale provisoire puis conseil élu)
1872 1872 Felix Forest   Banquier[10]. (démission)
1872 1874 Jean Antoine Lubin   Avoué. (Premier adjoint faisant fonction de maire, démission)
1874 1874 Joseph de Ville de Travernay   Marquis. Rentier. (démission)
1874 1880 Charles Roissard   Avocat.
1881 1883 Jules Dumaz Républicain modéré Directeur-médecin en chef de l'asile public d'aliénés de Bassens.
1883 1884 François Ducret Républicain modéré Propriétaire. (Premier adjoint faisant fonction de maire)
1884 1893 Antoine Perrier Parti radical 1836 (La Rochette) - 1914 (Chamvéry). Député de la Savoie.
1894 1896 Pierre Alphonse Revoil   Enseignant.
1896 1903 Jules Challier Républicain modéré Négociant
1903 1914 Ernest Veyrat Radical-socialiste 1850-1914
Docteur.
1914 1919 Edouard Pavèse   (Premier adjoint faisant fonction de maire)
1919 1925 Lucien Chiron   Industriel.
1925 1933 Eugène Julliand   Docteur.
1932 1935 Henri Commandeur droite modérée 1873-1961
Fonctionnaire.
1935 1941 Albert Perriol    
1941 1944 Henri Commandeur droite modérée 1873-1961
Fonctionnaire.
1944 1945 Amédée Daille radical 1896 (Cruet) - 1985 (Chambéry)
Fonctionnaire. Peintre.
1945 1947 François Marcet SFIO Conseiller général
1947 1959 Paul Chevallier radical 1893 (Chambéry) - 1971 (Chambéry).
Limonadier. Sénateur et vice-président du Conseil général
1959 1977 Pierre Dumas UNR puis UDR 1924 (Chambéry) - 2004 (Chambéry).
Député de la Savoie, secrétaire d'Etat
1977 1983 Francis Ampe PS 1944 (Halluin, Nord).
Ingénieur
1983 1989 Pierre Dumas RPR 1924 (Chambéry) - 2004 (Chambéry).
Ancien secrétaire d'État, sénateur de la Savoie
1989 1997 Louis Besson PS 1937 (Barby).
Ministre, ancien député
1997 2001 André Gilbertas sans étiquette 1921 (Lyon) - 2011.
2001 2007 Louis Besson PS 1937 (Barby).
Ancien ministre, ancien député
2007 2014 Bernadette Laclais PS 1967 (Chambéry).
Vice-présidente de la Région Rhône-Alpes
2014 En cours Michel Dantin UMP 1960 (Lyon).
Député européen du sud-est

Autres[modifier | modifier le code]

Nom Lieu de naissance Date de naissance Lieu de décès Date de décès Information Illustration
Louis Milliet Chambéry 1527 Château de Moncalieri 1599 Président du Sénat de Savoie, Grand chancelier, ambassadeur du duc de Savoie.
Charles-Janus de Buttet Chambéry v. 1590 Chambéry 1630 Conseiller du duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie, 1er syndic de Chambéry en 1624.
Philibert Simond Rumilly 1755 Paris 1794 Commissaire de la Convention à Chambéry en 1793, guillotiné à Paris le 13 avril 1794.
Jean-Baptiste Marcoz Jarrier 1759 Lyon 1834 Homme politique (Conseil des Cinq-cents), professeur de mathématiques à l'École centrale de Chambéry.
Jacques-Marie Dumaz Chambéry 1762 1839 Homme politique (député suppléant à la Convention, député du Mont-Blanc au Conseil des Cinq-Cents).
François Descotes Rumilly 1846 1908 Avocat, écrivain, homme politique. Participe aux municipales de 1896 de Chambéry.
Renaud Dutreil Chambéry 1960 Ministre des PME, du commerce, de l'artisanat et des professions libérales de 2005 à 2007.
Thierry Repentin Saint-Jean-de-la-Porte 1963 Fait ses études à Chambéry, il devient directeur de cabinet de Louis Besson à la mairie de Chambéry, entre 1989 et 1995, puis devient adjoint au maire de Chambéry de 1995 à 2004. Il devient président de Chambéry métropole en 2001.

Militaires[modifier | modifier le code]

Nom Lieu de naissance Date de naissance Lieu de décès Date de décès Information Illustration
Le chevalier Bayard Château Bayard (Pontcharra) 1476 Romagnano Sesia[11],[12] (Novara) ou Rovasenda[13],[14] 1524 Sans peur et sans reproche, le chevalier Bayard fait ses premières armes, à 13 ans, à Chambéry en 1486, comme page du duc Charles Ier de Savoie[15].
Benoît de Boigne Chambéry 1751 Chambéry 1830 Général de l'Armée des Indes, propriétaire du Château de Buisson-Rond..
François Amédée Doppet Chambéry 1753 Aix-les-Bains 1799 Général (armée révolutionnaire) et homme politique (sous le Directoire).
Rodolphe de Maistre Chambéry 1789 Château de Borgo, Borgo Cornalese (Turinois) 1866 Général, gouverneur du comté de Nice.
Philibert Mollard Albens 1801 Chambéry 1873 Général, Vainqueur de la Bataille de San Martino en 1859, aide de camp de Napoléon III et sénateur de l'empire.
Luigi Federico Menabrea Chambéry 1809 Saint-Cassin 1896 Mathématicien, ingénieur militaire et homme politique (ministre et diplomate).
Jean-François Borson Chambéry 1825 Chambéry 1917 Général de division, a participé à la bataille de Solférino, président de l'Académie de Savoie en 1895.
Simon-Antoine Pacoret de Saint-Bon Chambéry 1828 Rome 1892 Amiral et homme politique, qui fut ministre de la marine italienne après 1860.
Jean Touzet du Vigier Chambéry 1888 Paris 1980 Général de Corps d'Armée, ancien chef de la 1re division blindée qui a participé au Débarquement de Provence et libéré Mulhouse.
François Sevez Chambéry 1891 Ichenheim (Allemagne) 1948 Général français de la Seconde Guerre mondiale.

Philosophes, auteurs politiques[modifier | modifier le code]

Nom Lieu de naissance Date de naissance Lieu de décès Date de décès Information Illustration
Jean-Jacques Rousseau Genève 1712 Ermenonville 1778 Philosophe et écrivain. S'installe aux Charmettes auprès de Madame de Warens, entre 1736 et 1742.
Jacques Salteur Chambéry 1701 Chambéry 1793 Avocat à Chambéry (1749), puis premier président du Souverain Sénat de Savoie en 1764. Membre d'une famille sénatoriale installée à Chambéry, possédant un hôtel particulier situé place de Lans[16].
François-Xavier Maistre Aspremont 1705 Chambéry 1789 Nommé second président du Souverain Sénat de Savoie, il s'installe à Chambéry où il fait souche[17]. Il est le père des deux écrivains Joseph et Xavier de Maistre.
Joseph de Maistre Chambéry 1753 Turin 1821 Fils du précédent. Homme politique, écrivain et philosophe.

Religieux[modifier | modifier le code]

Nom Lieu de naissance Date de naissance Lieu de décès Date de décès Information Illustration
Archevêques de Chambéry Liste présentant les évêques (1780-1796) puis archevêques de la ville (1802 à nos jours). Depuis 1966, l'archevêque de Chambéry est aussi évêque de Maurienne et de Tarentaise[18].
François-Amédée Milliet d'Arvillars Chambéry 1664 Moûtiers 1744 Archevêque-comte de Tarentaise. Issu de la famille Milliet.
Louis-Joseph de Baudry Chambéry 1778 Genève 1854 Théologien, chanoine, membre du Sénat de Savoie et vicaire général du diocèse d'Annecy. Il fut aussi enseignant et écrivain
Charles Marie Antoine Arminjon Chambéry 1824 Lyon 1885 Chanoine des Cathédrales de Chambéry et d'Aoste, missionnaire apostolique, il est l'auteur de conférences qui inspirèrent Thérèse de Lisieux[19],[20]
Charles-François Turinaz Chambéry 1838 Nancy 1918 Évêque de Tarentaise (1873-1882), puis évêque de Nancy (1882-1918).
Camille Costa de Beauregard Chambéry 1841 Chambéry 1910 Prêtre salésien, chanoine de Saint-François de Chambéry, fondateur de l'orphelinat du Bocage à Chambéry, donateur de la propriété du collège de La Villette à La Ravoire[21].
Louis de Bazelaire de Ruppierre Rouen 1893 Pont-de-Beauvoisin 1981 Archevêque métropolitain de Chambéry (1947-1966), il représente la Savoie au concile Vatican II (1962-65)[22].
Michel de Certeau Chambéry 1925 Paris 1986 Prêtre de la compagnie de Jésus, philosophe[23].

Littéraires[modifier | modifier le code]

Artistes[modifier | modifier le code]

Scientifiques, historiens[modifier | modifier le code]

Sportifs[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Amat (1962-), natif de Chambéry, champion olympique 1996 de tir à la carabine
  • Fabrice Fiorèse (1975-), natif de Chambéry, footballeur professionnel évoluant au poste de milieu offensif ou attaquant.
  • Myriam Baverel (1981-), natif de Chambéry, taekwondoïste, membre de l'équipe de France
  • Olivier Giroud (1986), natif de Chambéry, attaquant de l'équipe de football de l'Arsenal, membre de l'équipe de France de Football.
  • Alexis Bœuf (1986), natif de Chambéry, fondeur, champion en 2012 de la Coupe du monde de biathlon.

Autres[modifier | modifier le code]

On peut également citer comme personnalités :

  • Louis Dufour, un pâtissier chambérien, qui fut l'inventeur de la truffe en chocolat en décembre 1895[26] ;
  • Léon Salavin, chocolatier de Chambéry, auteur en 1970 d'œuvres de bienfaisances en faveur des jeunes entrepreneurs, dans le cadre de la Fondation de France.

Liste de personnalités non chambériennes mais qui ont un lien particulier avec la ville de Chambéry ou qui en sont originaires :

  • Philibert Jean-Baptiste Curial (1774-1829), général de division, baron et comte d'Empire, honoré de Légion d'honneur… L'espace culturel Carré Curial de Chambéry porte le nom de ce militaire savoyard ;
  • Maurice Agnelet Cet ex-avocat est l'un des principaux protagonistes de l'Affaire Le Roux. Depuis son retour en France et son placement sous contrôle judiciaire, il vit à Chambéry aux côtés de l’un de ses fils dans la maison familiale héritée de ses parents[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ruth Mariotte Löber, Ville et seigneurie : Les chartes de franchises des comtes de Savoie, fin XIIe siècle-1343, Librairie Droz - Académie florimontane, , 266 p. (ISBN 978-2-60004-503-2), p. 123.
  2. Bernard Demotz, Le comté de Savoie du XIe au XVe siècle : Pouvoir, château et État au Moyen Âge, Genève, Slatkine, , 496 p. (ISBN 2-05101-676-3), p. 44.
  3. Henri Voiron, À Bloye, autrefois : monographie d'une paroisse et commune de l'Avant-pays savoyard, La Fontaine de Siloé, , 255 p. (ISBN 978-2-8420-6333-7), p. 24.
  4. Voir sur le site de FranceGenWeb.
  5. Sorrel 1992, p. 317.
  6. Palluel 1963.
  7. Sénat, « Anciens sénateurs IIIe République », sur www.senat.fr (consulté le 27 septembre 2011) : « Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Paris, Bourloton, 1889 », p. Charles Dupasquier.
  8. Jacques Lovie, La Savoie dans la vie française de 1860 à 1875, Paris, Presses universitaires de France, , 632 p., p. 486. Thèse de doctorat ès-lettres.
  9. Fiche sur la Base Léonore.
  10. a et b Jacques Lovie, La Savoie dans la vie française de 1860 à 1875, Paris, Presses universitaires de France, , 632 p., p. 473. Thèse de doctorat ès-lettres.
  11. Biographie universelle ou Dictionnaire de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'à ce jour, Bruxelles, 1843, Volume 2, p.130, consulté le 29 août 2013.
  12. Pierre Terrail, seigneur de Bayard, Larousse.fr, consulté le 29 août 2013.
  13. Henri Lapeyre, Charles Quint, Presses universitaires de France, 1973, 126 pages, p. 35, consulté le 29 août 2013.
  14. Gérald Chaix, La Renaissance: des années 1470 aux années 1560, éditions Sedes, 1er novembre 2002, 281 pages, chapitre 9, consulté le 29 août 2013.
  15. Emmanuel Melmoux et David Mitzinmacker, 100 Personnages qui ont fait l'histoire de France, Éditions Bréal, , 239 p., p. 76.
  16. Jean Nicolas, La Savoie au XVIIIe siècle : Noblesse et Bourgeoisie, La Fontaine de Siloé, coll. « Le Champ régional », , 1242 p. (ISBN 978-2-8420-6222-4).
  17. Philippe Barthelet, Joseph de Maistre, L'Âge d'Homme, , 877 p. (ISBN 978-2-82511-871-9), p. 853.
  18. André Palluel-Guillard, L'aigle et la croix : Genève et la Savoie, 1798-1815, Éditions Cabedita, , 662 p. (ISBN 978-2-8829-5260-8), p. 326.
  19. Voir aussi Gabriel Arminjon, Charles Arminjon : ... ce prêtre qui inspira Thérèse de Lisieux, Éditions Beauchesne, Coll. « Figures d'hier et d'aujourd'hui », , p. 228.
  20. Jean-Marie Mayeur, Christian Sorrel et Yves-Marie Hilaire, La Savoie, t. 8, Paris, Éditions Beauchesne, coll. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 1996, 2003, 441 p. (ISBN 978-2-7010-1330-5), p. 48.
  21. Jean-Marie Mayeur, Christian Sorrel et Yves-Marie Hilaire, La Savoie, t. 8, Paris, Éditions Beauchesne, coll. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 1996, 2003, 441 p. (ISBN 978-2-7010-1330-5), p. 134.
  22. Jean-Marie Mayeur, Christian Sorrel et Yves-Marie Hilaire, La Savoie, t. 8, Paris, Éditions Beauchesne, coll. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 1996, 2003, 441 p. (ISBN 978-2-7010-1330-5), p. 60.
  23. Jean-Marie Mayeur, Christian Sorrel et Yves-Marie Hilaire, La Savoie, t. 8, Paris, Éditions Beauchesne, coll. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 1996, 2003, 441 p. (ISBN 978-2-7010-1330-5), p. 108.
  24. Ghislaine Gerbelot, « Camille Costa de Beauregard proclamé bienheureux ? », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  25. Revue savoisienne, Académie florimontane, Volume 145, 2005, p.132.
  26. Office de tourisme de Chambéry - Dossier de presse de 2007
  27. Le quotidien « Libération »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) du jeudi 12 octobre 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Portail de Chambéry