Liste d'espèces de mammifères décrites entre 1996 et 2000

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année.
L'apparition d'une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales :

  • découverte dans la nature d'une espèce totalement différente de ce qui est connu jusqu'alors,
  • nouvelle interprétation d'une espèce connue qui s'avère en réalité être composée de plusieurs espèces proches mais cependant bien distinctes. Ce mode d'apparition d'espèce est en augmentation depuis qu'il est possible d'analyser très finement le génome par des méthodes d'étude et de comparaison des ADN, ces méthodes aboutissant par ailleurs à des remaniements de la classification par une meilleure compréhension de la parenté des taxons (phylogénie). Pour ce type de création de nouvelles espèces, deux circonstances sont possibles : soit une sous-espèce déjà définie est élevée au statut d'espèce, auquel cas le nom, l'auteur et la date sont conservés, soit il est nécessaire de donner un nouveau nom à une partie de la population de l'ancienne espèce,
  • découverte d'une nouvelle espèce par l'étude plus approfondie des spécimens conservés dans les musées et les collections.

Ces trois circonstances ont en commun d'être soumises au problème du nombre de spécialistes mondiaux compétents capables de reconnaître le caractère nouveau d'un spécimen. C'est une des raisons pour lesquelles le nombre d'espèces nouvelle chaque année, dans une catégorie taxinomique donnée, est à peu près constant.

Pour bien préciser le nom complet d'une espèce, le (ou les) auteur(s) de la description doivent être indiqués à la suite du nom scientifique, ainsi que l'année de parution dans la publication scientifique. Le nom donné dans la description initiale d'une espèce est appelé le basionyme. Ce nom peut être amené à changer par la suite pour différentes raisons.

Dans la mesure du possible, ce sont les noms actuellement valides qui sont indiqués, ainsi que les découvreurs, les pays d'origine et les publications dans lesquelles les descriptions ont été faites.

1996[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 1996[modifier | modifier le code]

Insectivores[modifier | modifier le code]

  • Crocidura ramona Ivanitskaya, Shenbrot et Nevo, 1996
Soricidé découvert dans le Neguev en Israël[1].

Chiroptères[modifier | modifier le code]

  • Rhogeessa hussoni Genoways et Baker, 1996
Vespertilionidé.

Primates[modifier | modifier le code]

Lorisidé découvert au Cameroun. L'épithète spécifique est dédiée à Robert Martin, de l'Université de Zurich. La validité de cette espèce (et de ce genre) est mise en doute par certains auteurs[2] (►Wikispecies).

Rongeurs[modifier | modifier le code]

  • Andalgalomys roigi Mares et Braun, 1996
Rongeur découvert en Argentine[3].
Rongeur échimyidé découvert en Guyane française.
  • Crateromys heaneyi Gonzales et Kennedy, 1996
Rongeur découvert dans l'île de Panay, aux Philippines.

Cetartiodactyles[modifier | modifier le code]

  • Mazama bororo Duarte et Gianonni, 1996
Cervidé découvert au Brésil.

Lagomorphes[modifier | modifier le code]

Ochotonidé.

Espèces fossiles (1996)[modifier | modifier le code]

Primates[modifier | modifier le code]

Hominidé découvert au Tchad[4].

Cétartiodactyles[modifier | modifier le code]

Ambulocétidé découvert au Pakistan.

1997[modifier | modifier le code]

Espèces vivantes décrites en 1997[modifier | modifier le code]

Afrosoricidé découvert à Madagascar.
  • Cryptotis peruviensis Vivar, Pacheco et Valqui, 1997
Soricidé découvert au Pérou[5].
  • Sorex yukonicus Dokuchaev, 1997
Soricidé.
  • Viverra tainguensis
Civette découverte au Vietnam et décrite en 1997 (►Wikispecies)
Découvert en Tanzanie (►Wikispecies)
  • Galagoides udzungwensis Honess et Bearder, 1997
Découvert en Tanzanie. Synonyme Galago udzungwensis.
Rongeur.
Espèce de sanglier découvert à Mindoro (Philippines).

Sous-espèces nouvelles (1997)[modifier | modifier le code]

Cercopithécidé (►Wikispecies)
Félidé découvert aux Philippines[6].

Espèces fossiles (1997)[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

  • Perameles bowensis Muirhead, Dawson et Archer, 1997
Péramélidé découvert en Nouvelles Galles du Sud.
  • Nimiokoala greystanesi Black & Archer, 1997
Phascolarctidé découvert dans le Miocène du Queensland.
  • Burramys brutyi Brammall et Archer, 1997
Marsupial découvert en Australie.

Cétartiodactyles[modifier | modifier le code]

  • Parabalaenoptera baulinensis Zeigler et al., 1997
Cétacé mysticète découvert en Californie.

1998[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 1998[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

Carnivores[modifier | modifier le code]

  • Mustela formosana Lin et Harada, 1998
Mustélidé découvert en 1991 à Taiwan.

Insectivores[modifier | modifier le code]

Soricidé découvert en Italie.

Primates[modifier | modifier le code]

Primate découvert dans la région située entre les rivières Tapajos et Madeira, en Amazonie centrale brésilienne. Le nom spécifique rappelle le peuple Sateri, sur les terres duquel vit l'espèce[7].
Callitrichidé découvert au Brésil (►Wikispecies)
Cheirogaleidé découvert près du lac Ravelobe à Madagascar (►Wikispecies).

Cétartiodactyles[modifier | modifier le code]

  • Muntiacus vuquangensis Wemmer et al., 1998
Muntjac (Cervidés) découvert au Vietnam
Cervidé découvert dans le massif de Truong Son en Annam (Vietnam) et décrit d'après 17 crânes et deux queues obtenues auprès de chasseurs.

Monotrèmes[modifier | modifier le code]

Échidné (Tachyglossidés) découvert dans l'île de Nouvelle-Guinée, en Irian Jaya (Indonésie)
L'épithète spécifique est dédiée à David F. Attenborough, journaliste et écrivain.

Chiroptères[modifier | modifier le code]

  • Myotis (Selysius) gomantongensis Francis et Hill, 1998
Vespertilionidé découvert dans la grotte de Gomantong au Sabah (île de Bornéo) [8].
  • Myotis (Selysius) yanbarensis Maeda et Matsumura, 1998
Vespertilionidé.
  • Murina (Murina) ryukyuana Maeda et Matsumura, 1998

Rongeurs[modifier | modifier le code]

Échimyidés découvert au Brésil et au Pérou.
Rongeur Sigmodontiné découvert au Brésil.
Source : Bonner Zoologische Beiträge, 47 : 193-256.
  • Brucepattersonius griserufescens Hershkovitz, 1998
Rongeur Sigmodontiné découvert au Brésil.
Source : Bonner Zoologische Beiträge, 47 : 193-256.
  • Brucepattersonius igniventris Hershkovitz, 1998
Rongeur Sigmodontiné découvert au Brésil.
Source : Bonner Zoologische Beiträge, 47 : 193-256.
  • Brucepattersonius soricinus Hershkovitz, 1998
Rongeur Sigmodontiné découvert au Brésil[9].
  • Archboldomys musseri Rickart et al., 1998
Muridé.
  • Crunomys suncoides Rickart et al., 1998
Découvert aux Philippines.
  • Batomys russatus Musser et al., 1998
Muridé découvert à Mindanao (Philippines).
  • Euryoryzomys emmonsae (Musser, Carleton, Brothers et Gardner, 1998)
Cricétidé découvert au Brésil. Décrit initialement sous le nom d'Oryzomys emmonsae.
  • Oligoryzomys brendae Massoia, 1998
Cricétidé découvert en Argentine.

Sous-espèces nouvelles (1998)[modifier | modifier le code]

Monotrèmes[modifier | modifier le code]

Tachyglossidé (►Wikispecies).
Tachyglossidé (►Wikispecies).

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

Dasyuridé.

Primates[modifier | modifier le code]

Carnivores[modifier | modifier le code]

Genette découverte dans l'île d'Unguja (archipel de Zanzibar, Tanzanie).

Espèces fossiles et subfossiles (1998)[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

  • Ganbulanyi djadjinguli Wroe, 1998
Dasyuridé découvert dans le Miocène du Queensland (Australie).
  • Badjcinus turnbulli Muirhead et Wroe, 1998
Thylacinidé découvert en Australie[10].

Chiroptères[modifier | modifier le code]

Mystacinidé découvert dans le Tertiaire du Queensland (Australie) [11].
Mystacinidé découvert dans le Tertiaire du Queensland (Australie) [11].
Mystacinidé découvert dans le Tertiaire du Queensland (Australie) [11].

Multituberculés[modifier | modifier le code]

  • Microcosmodon harleyi Weil, 1998
Multituberculé Microcosmodontidé découvert dans le Montana aux États-Unis [12].

Cétartiodactyles[modifier | modifier le code]

  • Georgiacetus vogtlensis Hulbert & al., 1998
Protocétidé découvert dans l(Éocène des États-Unis.
  • Himalayacetus subathuensis Monastersky, 1998
Ambulocétidé.
Pakicétidé.
  • Gazella psolea Geraads et Amani, 1998
Gazelle découverte au Maroc.
  • Samotragus pilgrimi Azanza, Nieto et Morales, 1998
Bovidé découvert en Espagne[13].

1999[modifier | modifier le code]

Espèces vivantes décrites en 1999[modifier | modifier le code]

Marsupial dasyuridé découvert dans l'île Boullanger (Australie).
  • Microgale nasoloi Jenkins et Goodman, 1999
Afrosoricidé découvert à Madagascar.
  • Muntiacus putaoensis Amato, Egan et Rabinowitz, 1999
Muntjac (Cervidés) découvert en 1997 au Myanmar puis observé également dans l'Arunchal Pradesh en Inde.
Abrocomidé découvert au Pérou et décrit en 1999
  • Akodon aliquantulus Díaz et al., 1999
Rongeur découvert en Argentine. Décrit d'après deux spécimens collectés en 1991.
  • Oryzomys seuanezi Weksler et al., 1999
Cricétidé découvert au Brésil.
Pithéciidé découvert au Brésil

Accès au rang d'espèce (1999)[modifier | modifier le code]

Passage de Tursiops truncatus aduncus au statut d'espèce (travaux de Wang)

Nouvelles sous-espèces (1999)[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

  • Sminthopsis griseoventer boullangerensis Crowther, Dickman et Lynam, 1999
Dasyuridé.

Primates[modifier | modifier le code]

Cercopithécidé découvert découvert dans l'enclave forestière Sangha-Oubangui. Répartition limitée au bassin de la Lobaye[14].
Découvert dans le delta du Niger (►Wikispecies)

Espèces fossiles et subfossiles (1999)[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

  • Barinya wangala Wroe, 1999
Dasyuridé découvert dans le Miocène du Queensland.

Primates[modifier | modifier le code]

Hominidé.

Créodontes[modifier | modifier le code]

  • Lesmesodon behnkeae Morlo et Habersetzer, 1999
Hyaenodontidé.

Rongeurs[modifier | modifier le code]

  • Rat de Fernando de Noronha (Noronhomys vespuccii Carleton et Olson, 1999)
Cricétidé sigmodontiné découvert dans l'île Fernando de Noronha (Brésil). L'épithète spécifique commémore le navigateur Amerigo Vespucci, qui aurait, le premier, mentionné la présence de cette espèce dans l'île à l'époque où elle n'était pas encore éteinte[15].

2000[modifier | modifier le code]

Espèces décrites en 2000[modifier | modifier le code]

Marsupiaux[modifier | modifier le code]

  • Antechinus subtropicus Van Dyck et Crowther, 2000
Dasyuridé [16].
  • Pseudantechinus roryi Cooper, Aplin et Adams, 2000
Dasyuridé découvert en Australie.

Chiroptères[modifier | modifier le code]

  • Plecotus balensis
Vespertilionidé Découvert en Éthiopie.

Rongeurs[modifier | modifier le code]

  • Salinoctomys loschalchalerosorum Mares, Braun, Barquez et Diaz, 2000
Rongeur octodontidé découvert dans les Salinas Grandes de la province de La Rioja en Argentine. L'épithète spécifique est dédiée au groupe folklorique argentin Los Chalchaleros (►Wikispecies)
Rongeur octodontidé découvert au Salar de Pipanaco, dans la province de Catamarca en Argentine (►Wikispecies)
  • Tapecomys primus Anderson et Yates, 2000
Rongeur découvert en Bolivie. Collecté pour la première fois en 1936.
  • Brucepattersonius guarani Mares et Braun, 2000
Rongeur Sigmodontiné découvert en Argentine.
Source : Occasional Papers of the Sam Noble Oklahoma Museum of Natural History, 9 : 1-13.
  • Brucepattersonius misionensis Mares et Braun, 2000
Rongeur Sigmodontiné découvert en Argentine.
Source : Occasional Papers of the Sam Noble Oklahoma Museum of Natural History, 9 : 1-13.
  • Brucepattersonius paradisus Mares et Braun, 2000
Rongeur Sigmodontiné découvert en Argentine.
Source : Occasional Papers of the Sam Noble Oklahoma Museum of Natural History, 9 : 1-13.
  • Neacomys minutus Patton, da Silva et Malcolm, 2000
Cricétidé découvert au Brésil.
  • Neacomys musseri Patton, da Silva et Malcolm, 2000
Cricétidé découvert au Pérou et au Brésil.
  • Ctenomys paraguayensis Contreras, 2000
Rongeur cténomyidé découvert au Paraguay[17].
  • Lophuromys angolensis Verheyen, Dierckx et Huselmans, 2000

Lagomorphes[modifier | modifier le code]

Léporidé découvert sur un marché au Laos en 1997 par Rob Timmins
Ochotonidé découvert dans la Yunnan, Chine[18].

Primates[modifier | modifier le code]

Cébidé découvert au Brésil (►Wikispecies)
Cébidé découvert au Brésil (►Wikispecies)
Cheirogaleidé
Cheirogaleidé (►Wikispecies)
Cheirogaleidé (►Wikispecies)
  • Chirogaleus minusculus Groves, 2000
  • Chirogaleus ravus Groves, 2000

Accession au statut d'espèce (2000)[modifier | modifier le code]

Source : Rosenbaum et al., 2000

Sous-espèces nouvelles (2000)[modifier | modifier le code]

  • Tamias senex pacificus Sutton et Patterson, 2000
Californie
  • Tamias siskiyou humboldtii Sutton et Patterson, 2000
Californie
Découvert au Turkménistan[19].

Espèces fossiles et subfossiles (2000)[modifier | modifier le code]

Chiroptères[modifier | modifier le code]

  • Tachypteron franzeni Storch, Sigé et Habersetzer, 2000
Chiroptère Emballonuridé.

Xénarthres[modifier | modifier le code]

  • Acratocnus ye MacPhee, White et Wood, 2000
Xénarthre Mégalonychidé découvert dans le Pléistocène de l'île d'Haïti [21].
  • Megalocnus zile MacPhee, White et Wood, 2000
Xénarthre Mégalonychidé découvert dans le Pléistocène de l'île d'Haïti [21]
  • Neocnus dousman MacPhee, White et Wood, 2000
Xénarthre Mégalonychidé découvert dans le Pléistocène de l'île d'Haïti [21].
  • Neocnus toupiti MacPhee, White et Wood, 2000
Xénarthre Mégalonychidé découvert dans le Pléistocène de l'île d'Haïti [21].

Carnivores[modifier | modifier le code]

  • Cyrnolutra castiglionis Pereira et Salotti, 2000
Carnivore mustélidé découvert dans le Pleistocène moyen de Corse[22].

Périssodactyles[modifier | modifier le code]

  • Mekogontherium crocheti Rémy, 2000
Périssodactyle paléothériidé découvert dans l'Auversien (Éocène moyen) du Languedoc (France).

Cétartiodactyles[modifier | modifier le code]

  • Archaeopotamus lothagamensis (Weston, 2000)
Hippopotamidé découvert dans le Miocène du Kenya.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zeitschrift für Säugetierkunde 61 : 93-103 (1996).
  2. Anthropological Papers of the American Museum of Natural History, 78.
  3. J. Mamm., 77 : 929.
  4. Australopithecus bahrelghazali, une nouvelle espèce d'Hominidé ancien de la région de Koro-Toro (Tchad), Compres-rendus de l'Acadélie des Sciences, 322 (II a) : 907-913.
  5. American Museum Novitates 3202 : 1-15.
  6. Zeitschrift für Säugetierkunde 62 : 330-338.
  7. Goeldiana Zoologia 21 : 1-27.
  8. Oryx 33 (1) : 9-19.
  9. Bonner Zoologische Beiträge, 47 : 193-256.
  10. Journal of Vertebrate Paleontology 18 (3) : 612-626.
  11. a b et c Journal of Paleontology (mai 1998).
  12. PaleoBios, 18.
  13. Comptes-rendus de l'Académie des Sciences (II A) 326 (5) : 377-382 (1998).
  14. Mammalia, 63 (2) : 137-147.
  15. Amerigo Vespucci and the rat of Fernando de Noronha : a new genus and species of Rodentia (Muridae : Sigmodontinae) from a volcanic island off Brazil's continental shelf, American Museum Novitates 3256 : 1-59.
  16. Reassessment of northern representatives of the Antechinus stuartii complex (Marsupiala : Dasyuridae) : A. subtropicus sp. nov., and A. adustus new status, Mem. Qld. Mus., 45 : 451-475.
  17. Rev. Mus. Argentino Cienc. Nat. 2 (1) : 61-68.
  18. A new species of pika : PianMa blacked pika, Ochotona nigritia (Lagomorpha : Ochotonidae) from Yunnan, China, Zoological Research, 21 : 204-209.
  19. A new subspecies of the honey badger Mellivora capensis from Central Asia, Acta Theriologica 45 (1) : 45-55.
  20. Senckenbergiana biologica 80 (1/2) : 244.
  21. a b c et d American Museum Novitates, 3303 : 1-32.
  22. Comptes rendus de l'Académie des Sciences, série II A, vol. 331 (1) : 45-52.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Portail des mammifères
  • Portail des années 1990