Les Salelles (Ardèche)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Les Salelles.

Les Salelles

Église Saint-Sauveur.
Administration
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Les Cévennes ardéchoises
Intercommunalité Communauté de communes Pays des Vans en Cévennes
Maire
Mandat
Georgette Deschanels
2019-2020
Code postal 07140
Code commune 07305
Démographie
Gentilé Salellois
Population
municipale
363 hab. (2016 en augmentation de 9,67 % par rapport à 2011)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 05″ nord, 4° 06′ 13″ est
Altitude Min. 152 m
Max. 543 m
Superficie 5,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Les Salelles

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Les Salelles

Géolocalisation sur la carte : France

Les Salelles

Géolocalisation sur la carte : France

Les Salelles
Liens
Site web les-salelles-ardeche.fr

Les Salelles est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les habitants sont appelés les Salellois et les Salelloises[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune des Salelles se situe sur les contreforts de la Cévenne ardéchoise. Le site, entouré de vallées et montagnes traversées par des chemins de randonnées bien entretenus, attire de nombreux touristes et promeneurs toute l'année. Le Chassezac, rivière qui traverse la commune, est un lieu de pêche pour certains, un lieu de baignade pour d'autres. Ses eaux, qui peuvent monter très vite lors d'épisodes cévenols et en hiver, sont pures et permettent ces loisirs en toute liberté.

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

La commune a la particularité de ne pas avoir de centre, elle est essentiellement composée de différents hameaux, comme Seyras, Montachard, l'Église, les Champels, La Pontière, Bas-Montachard, la Brugère, Luminière, le Vivier et le Rieu .

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Village à vocation rurale, anciennement doté de nombreux élevages de vers à soie (magnaneries), aujourd’hui, la commune s’est tournée vers le tourisme.

Fête de l'amitié, le 15 août.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 14 juillet 2019
(décès)
Alain Faucuit PCF Employé en pharmacie
Conseiller général du canton des Vans (1979-1985)
septembre 2019 En cours
(au 23 septembre 2019)
Georgette Deschanels   Retraitée de l'enseignement

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 363 habitants[Note 1], en augmentation de 9,67 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
472461507541582577560567564
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
536500465437451452463444448
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
388369350342346326305235221
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
209192186181173210287331363
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Coin de baignade du Nassier
  • Centrale hydroélectrique EDF, (production annuelle : 34 millions de kWh) alimentée par les eaux du barrage de Malarce-sur-la-Thines après une conduite forcée d'une dizaine de kilomètres.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail des communes de France
  • Portail de l’Ardèche
  • Portail du Massif central