Le Monocle rit jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

Le Monocle rit jaune

Réalisation Georges Lautner
Scénario Albert Kantoff, Jacques Robert et Colonel Rémy
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Marceau-Cocinor, Laetitia Film
Pays d’origine  France,  Italie
Genre Comédie d'espionnage
Sortie 1964
Durée 100 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Monocle rit jaune est un film de Georges Lautner, sorti en 1964.

Sommaire

Synopsis

Le commandant Dromard, alias "Le Monocle", est chargé par les services secrets français d'enquêter sur des attentats qui visent le personnel et les installations de la recherche atomique mondiale. Le Colonel, chef de Dromard, lui désigne deux suspects, un homme, un certain Bergourian et une femme; . Accompagné du sergent Poussin, il surveille un suspect en prenant le bateau vers Hong Kong. Bergourian, y est assassiné dès sa descente du bateau. La femme ne semble pas étrangère à cet assassinat...

Frédéric de Lapérouse, attaché au consulat, les loge chez un ancien légionnaire, Elie Meyeritsky. Dromard découvre que les attentats sont le fait d'une secte qui veut lutter contre le péril atomique par la violence, dont la prochaine cible serait un porte-avions atomique américain qui doit faire escale en rade de Hong-Kong.

Ils finissent par démasquer le maître de la secte, le banquier Oscar Hui, et à l'éliminer après de nombreuses péripéties et divers combats au pistolet, arme que Le Monocle utilise d'une façon assez originale.

Fiche technique

Distribution

le Colonel : Henri Nassiet

Lino Ventura fait une courte apparition clin d'œil (caméo), tout comme Paul Meurisse en fit une à la fin des Tontons Flingueurs.

Autour du film

Références

  1. On peut aisément s'en assurer dès l'instant 3 min 35 s du début du film lorsque le chef des services secrets français présente à Dromard plusieurs photos de Bergourian qu'il doit retrouver au plus vite à Hong-Kong

le Monocle rit jaune : collection de René Chateau; les années cinquante

Lien externe

© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html