Larbont

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Larbont
Administration
Pays France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Couserans Est
Intercommunalité Couserans - Pyrénées
Maire
Mandat
Jean-Louis Eychenne
2014-2020
Code postal 09240
Code commune 09154
Démographie
Gentilé Larbontais
Population
municipale
54 hab. (2016 en augmentation de 28,57 % par rapport à 2011)
Densité 8,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 59′ 33″ nord, 1° 24′ 07″ est
Altitude Min. 409 m
Max. 722 m
Superficie 6,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : région Occitanie

Larbont

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Larbont

Géolocalisation sur la carte : France

Larbont

Géolocalisation sur la carte : France

Larbont

Larbont est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Larbontais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du piémont pyrénéen située entre Foix et Saint-Girons. Elle fait partie de la communauté de communes Couserans - Pyrénées et du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Arize, le ruisseau de Fourmintas, le ruisseau de Vic sont les principaux cours d'eau parcourant la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Larbont et des proches communes.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Le Bénal, le Bernès, Ferré, Molocazals,

Histoire[modifier | modifier le code]

Larbont a appartenu dès 1090 à l’abbaye Saint-Étienne du Mas d’Azil,

Depuis le milieu du XIIIe siècle jusqu’à la Révolution, Larbont n’appartenait pas aux comtes de Foix mais constituait une enclave de la province du Languedoc relevant de l’évêché de Rieux.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Jean-Louis Eychenne DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3]. En 2016, la commune comptait 54 habitants[Note 1], en augmentation de 28,57 % par rapport à 2011 (Ariège : +0,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
227151264228209228232260245
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
217223227229247274232223226
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
22423020115213911911810791
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
885338244347414044
2016 - - - - - - - -
54--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Vincent, restaurée au XIXe et à la fin du XXe.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Annette Pales-Gobilliard (?-2004) : historienne, spécialiste du Moyen Âge, maître de conférences, médaillée de l’Académie française des Belles-Lettres. Auteur de L'inquisiteur Geoffroy d'Ablis et les Cathares du comté de Foix (1308-1309), éditions du CNRS, 1984, 422 p, (ISBN 2-222-03288-1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’Ariège
  • Portail des Pyrénées
  • Portail des communes de France