Lac Mourier (Rivière-Héva)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Mourier.

Lac Mourier

Versant hydrographique de la rivière Harricana
Administration
Pays  Canada
Province Québec
Région administrative du Québec Abitibi-Témiscamingue
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 06″ nord, 78° 10′ 32″ ouest
Type Naturel
Longueur 9,5 km
Largeur 2,5 km
Altitude 296 m
Hydrographie
Alimentation Rivière Surimau.
Émissaire(s) Lac Lemoine (Val-d'Or)

Le lac Mourier est un plan d'eau douce de la municipalité de Rivière-Héva, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de la La Vallée-de-l'Or, dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue, dans la province de Québec, au Canada. La rive Est du lac s’avère à la limite Ouest de la ville de Val-d'Or.

La foresterie s’avère la principale activité économique du secteur; les activités récréotouristiques, en second. Le lac Mourier est le site d'un important complexe récréatif. La rive Nord (zone de l'embouchure du lac) est desservie par le chemin du Lac-Mourier qui relie le village de Malartic, situé au Nord.

Annuellement, la surface de la rivière est généralement gelée de la mi-novembre à la fin avril, néanmoins, la période de circulation sécuritaire sur la glace est habituellement de la mi-décembre au début d’avril.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lac Mourier comporte quatre îles. Ce lac une longueur de 9,5 km, une largeur maximale de 2,5 km et une altitude de 296 m. Ce lac a la forme d'un Y inversé dont les deux branches principales sont la baies à Aumond (au Sud-Ouest) et la rivière Claire (lac Mourier) (au Sud-Est). Ce lac s’approvisionne surtout de la décharge de la rivière Surimau (venant du Nord-Ouest) et de la rivière Claire (lac Mourier).

Le lac Mourier se déverse par sa rive Nord dans la rivière Piché (qui est à la limite de Val-d'Or et de Rivière-Héva) laquelle se dirige d’abord vers le Nord, puis vers l’Est, pour rejoindre la rive Ouest de la rivière Thompson (lac De Montigny); de là, le courant coule vers le Nord pour Lac De Montigny. À partir de l’embouchure de ce dernier lac, le courant emprunte la rivière Milky, un affluent de la rivière Harricana.

L’embouchure du lac Mourier est localisé à:

Les principaux versants hydrographiques voisins du lac Mourier sont:

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jadis, ce plan d’eau était désigné « lac Wikwaskapauk ». Cet hydronyme qui est en usage avant 1912, évoque l’œuvre de vie d'un missionnaire oblat, le père Calixte Mourier, né à Romans (Drôme) en France le 16 août 1835 et décédé à Lachine le 05 août 1912[2].

Le toponyme "lac Mourier" a été officialisé le 5 décembre 1968 par la Commission de toponymie du Québec, soit lors de sa création[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances mesurées à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  2. Source: Itinéraire toponymique de l'Abitibi-Témiscamingue, 1984.
  3. Commission de toponymie du Québec - Banque de noms de lieux - Toponyme: "Lac Mourier"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail de l'Abitibi-Témiscamingue