La Pomme (société savante)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir La Pomme.
Société littéraire et artistique La Pomme
Fondation 1877
Pays  France
Ville Paris
Fondateur Paul Sébillot, Elphège Boursin
Publications La Pomme

La Société littéraire et artistique La Pomme a été créée en 1877, à l’initiative de l’ethnologue, écrivain et peintre breton Paul Sébillot et du journaliste, essayiste politique, homme de lettres et historien normand Elphège Boursin, qui se succèderont à sa présidence. Ses statuts ont été adoptés le 26 janvier 1878. 

Elle a été la seconde[1] société savante régionale fondée à Paris. Ses membres étaient des hommes de lettres, des artistes, des savants, des personnalités politiques vivant à Paris mais exclusivement originaires de Normandie et de Bretagne. Ils se réunissaient une fois par mois au restaurant Lafitte, rue Taranne, et tenaient chaque année des assises alternativement dans une ville bretonne ou normande.

La Pomme organisait un concours littéraire annuel. Ainsi, le jury du concours de 1885, présidé par le poète Leconte de Lisle, avait comme sujet le poète breton Auguste Brizeux et attribua son premier prix à une poétesse normande vivant en Bretagne, Mathilde Jacob. Les assises de cette année se sont tenues à Paramé. En 1887, le sujet de concours était le peintre manchois Jean-François Millet. Les assises se sont tenues en 1887 à Lorient, en 1891 à Saint-Malo, en 1898 à Honfleur.

La Pomme a connu un grand succès parmi les lettrés et ses membres ont été très nombreux. On peut citer parmi eux Félix Faure, président de la République, Pierre Waldeck-Rousseau en 1904 , président du Conseil des ministres, le poète Leconte de Lisle, le préfet et ambassadeur Eugène René Poubelle en 1886, le compositeur Erik Satie en 1885, Charles Monselet entré en 1879, Théodore Botrel en 1896, Anatole Lebras dit Le Braz et Charles Le Goffic en 1912.

La Société a publié des annuaires et créé en 1889 la revue mensuelle la Pomme.

En 1928, elle comprenait 331 membres. Elle a fonctionné régulièrement jusqu’à la fin des années 1930. .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La première fut La Cigale, Société littéraire et artistique regroupant des hommes de lettres et artistes de Paris originaires du Sud, créée en 1876 à Paris par Maurice-Louis Faure
  • Portail des associations
  • Portail de la Normandie
  • Portail de la Bretagne