L'Éclat d'obus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

L'Éclat d'obus est un roman de Maurice Leblanc, dont l'action se déroule durant la Première Guerre mondiale.

L'intrigue du roman suit les pérégrinations d'un personnage à la fois en quête de son épouse et du meurtrier de son père.

Arsène Lupin n'apparaît que très brièvement dans ce livre (sur une dizaine de lignes, possiblement ajoutés pour lier ce livre à la série), mais son intervention donne au héros la clef d'une énigme.

Quoique intéressante, l'œuvre sera jugée aujourd'hui d'un racisme primaire envers les Allemands. En fait l'auteur ne manque pas une occasion pour dénigrer les Allemands, militaires comme civils et pour attribuer les plus hautes qualités aux Français, ce qui risque d'étonner le lecteur moderne, mais qui a l'avantage d'illustrer finement la mentalité hostile aux Allemands dans l'immédiat après-guerre. Pour s'en convaincre, il suffit de noter que l'intrigue oppose un officier français avec rien de moins que le fils du Kaiser.

Sur les autres projets Wikimédia :

Premières publications

Supposé écrit durant le 2e semestre de 1914, l'Éclat d'obus fut initialement publié en 47 feuilletons quotidiens, du 21 septembre au 7 novembre 1915, dans les colonnes du Journal.

Dans cette première version, Arsène Lupin n'apparaissait pas, même de façon fugitive.

La première édition en volume, chez son éditeur habituel Pierre Lafitte, en novembre 1916, resta conforme aux feuilletons en maintenant cette absence.

Ce n'est qu'à l'occasion de la deuxième édition, chez le même éditeur, en 1923, que Maurice Leblanc remania le roman pour y inclure l'intervention de son personnage favori.

© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html