Koki Kanō

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Koki Kanō
加納虹輝
Carrière sportive
Période d'activité 2016
Arme Épée
Main Droitier
Biographie
Nationalité Japonais
Naissance (21 ans)
Lieu de naissance Ama
Taille 1,73 m (5 8)
Palmarès
Championnats d'Asie 0 0 1
Coupe du monde (Ind.) 1 0 3
Dernière mise à jour le 10 février 2019

Koki Kanō (japonais : 加納虹輝, Kanō Koki), né le à Ama[1], dans la préfecture d'Aichi, près de Nagoya, est un escrimeur japonais pratiquant l'épée.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kanō débute sa carrière senior à l'âge de 19 ans. A la même période, il quitte le circuit junior avec deux ans d'avance, ayant remporté sur ce circuit un tournoi de catégorie A à Espoo. Il se classe 6e au classement international junior au cours de la saison 2015-2016.

Dès sa première saison senior, il monte deux fois sur la troisième marche d'un podium de coupe du monde, à Heidenheim puis Paris, avec des victoires contre des tireurs beaucoup plus expérimentés dont Sergey Khodos et Ronan Gustin. Il se qualifie ensuite pour le tableau final des championnats du monde, où il perd au troisième tour contre Jesús Andrés Lugones Ruggeri (5-15) et se classe finalement 15e. Ces performances le placent aux portes du top 16 au terme de sa première saison, à la 17e place mondiale. Il marque quelque peu le pas la saison suivante, atteignant les quarts de finale d'une seule compétition de coupe du monde, au Grand Prix de Budapest, où il gagne néanmoins contre Park Kyoung-doo (15-9) et le très défensif champion olympique Rubén Limardo (4-3). Il décroche également le bronze aux championnats d'Asie puis répète sa performance de l'année précédente aux championnats du monde, seulement battu au troisième tour par le futur vainqueur Yannick Borel dans un duel serré (14-15). Avec seulement trois points supplémentaires au classement, il gagne cependant sept places et termine la saison 10e.

La saison 2018-2019 repart sur les bases de la saison 2016-2017. Il reprend la troisième place à Heidenheim, battu en demi-finale à la mort subite par le jeune Davide Di Veroli, 17 ans (8-9), puis triomphe à Vancouver en battant Dmitriy Aleksanin (15-14), Alexandre Bardenet (15-8) et Enrico Garozzo (15-7), démontrant une maîtrise tactique et une maturité surprenante pour un tireur de 21 ans. Cette victoire le propulse au 4e rang mondial.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classement en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2017 2018
Rang 17 10

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « Koki Kano », sur fencingfan.net (consulté le 10 février 2019)


  • Portail de l’escrime
  • Portail du Japon