Kelly Green

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kelly Green est un personnage est une série de bande dessinée créée en 1981 par Leonard Starr et Stan Drake.

Trame[modifier | modifier le code]

Kelly Green est une jolie rousse, épouse de Dan, un policier d'une force spéciale, qui est tragiquement tué. Elle accuse les supérieurs hiérarchiques de son mari de l'avoir envoyé à une mort certaine. Pour approfondir son enquête, elle devient un contact entre la pègre et ses commanditaires[1].

Principaux personnages[modifier | modifier le code]

Kelly Green, jeune, blonde, est l'héroïne de la série. Veuve, elle enquête sur la mort de son mari.

Jimmy, Bébé et Spats Cavendish sont les adjoints « pittoresques » et « très peu conventionnels » de Kelly Green[2].

Historique de la série[modifier | modifier le code]

Fait rare, c'est un éditeur européen, Dargaud, qui a commandé cette série à des auteurs américains de tout premier plan. Ce sont en l'occurrence Stan Drake, le dessinateur qui a créé Juliette de mon cœur, et Leonard Starr, le scénariste auteur de Mary Perkins[1].

La série Kelly Green est prépubliée à partir de 1981 par Pilote, et ensuite par Charlie Mensuel[2].

Dargaud la publie ensuite en albums à partir de 1982[2].

Jugements sur la série[modifier | modifier le code]

Henri Filippini juge que c'est un « passionnant polar ». Il estime que le dessinateur Stan Drake s'est bien mis à la bande dessinée européenne, signant des « pages mouvementées, riches en personnages secondaires pittoresques »[2].

Albums[modifier | modifier le code]

La série est publiée en cinq albums aux éditions Dargaud de 1982 à 1987[3].

  1. Le Contact, 1982, Dargaud, 46 planches ;
  2. 1, 2, 3, mourez, 1983, Dargaud, 46 planches ;
  3. Cent millions, mort comprise, 1984, Dargaud, 46 planches ;
  4. Do, Ré, Mi, Sang, 1984, Dargaud, 46 planches ;
  5. La Flibuste de la B.D., 1987, Dargaud, 46 planches.

Cette série paraît simultanément aux États-Unis, publiée par Dargaud Publishing International.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Filippini 1989, p. 294-295.
  2. a, b, c et d Filippini 1989, p. 295.
  3. « Kelly Green », sur bedetheque.com, BD Gest'.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Kelly Green », dans Henri Filippini, Dictionnaire de la bande dessinée, Bordas, (ISBN 2-04-018455-4), p. 294-295.
  • Portail de la bande dessinée