Jonathan Rodríguez

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Jonathan Rodríguez

Jonathan Rodríguez célébrant le but du break lors du match retour des huitièmes de finale de la Copa Sudamericana 2014, face à l'Estudiantes de La Plata
Situation actuelle
Équipe Cruz Azul
Numéro 13
Biographie
Nom Jonathan Javier Rodríguez Portillo
Nationalité Uruguayen
Naissance (26 ans)
Lieu Florida (Uruguay)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 2013
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
0 Atlético Florida (es)
2011-2013 CA Peñarol
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2013-2015 CA Peñarol 049 (20)
2015 Benfica Lisbonne B 006 0(7)
2015 Benfica Lisbonne 001 0(0)
2015-2016 Deportivo La Corogne 016 0(0)
2016-2018 Santos Laguna 104 (37)
2019- Cruz Azul 025 0(3)
Total 201 (67)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014- Uruguay 016 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 juillet 2019

Jonathan Javier Rodríguez Portillo, plus connu sous le nom de Jonathan Rodríguez, né le à Florida en Uruguay, est un footballeur international uruguayen évoluant au poste d'attaquant au Cruz Azul.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Né à Florida en Uruguay, Jonathan Rodríguez commence à jouer pour le club de sa ville natale, l'Atlético Florida (es) (avec lequel il dispute notamment la Florida Soccer League et la Coupe nationale des clubs (es)), avant d'intégrer les équipes jeunes du CA Peñarol (un club de la capitale, Montevideo, considéré comme le meilleur club sud-américain du XXe siècle[1]). Au début de l'année 2013, Jorge da Silva lui ouvre les portes de l'équipe première avec laquelle il joue son premier match le (défaite 1 but à 2, en Copa Antel (es) face au Club Guarani), en remplaçant Alejandro Siles (es) à l'heure de jeu[2],[3]. Quelque temps plus tard, il est renvoyé vers les échelons inférieurs du club pour des problèmes de discipline[4]. Pendant l'été 2013, da Silva a été démis de ses fonctions pour être remplacé par Diego Alonso (en), ce qui a permis à Rodríguez de retrouver l'équipe première et de participer à la tournée internationale du club, lors de laquelle il inscrit un but égalisateur face à son futur club du Benfica Lisbonne[5].

Il fait officiellement ses débuts dans le monde professionnel, le , lorsqu'il remplace Sebastián Cristóforo à l'heure de jeu lors d'un match nul et vierge de Copa Sudamericana face au Deportes Cobreloa[6]. Il joue son premier match de Championnat deux semaines plus tard, le , en remplaçant Fabián Estoyanoff à la 71e minute lors d'une défaite 2 buts à 4 face à River Plate[7]. Le , il délivre sa première passe décisive avec le club lors du match suivant face à Rentistas (défaite 3-2), permettant à Marcelo Zalayeta de réduire la marque[8]. Le , il marque son premier but avec le club face au Racing Club (victoire 2-3), offrant au passage deux passes décisives à Luis Aguiar[9]. Le , il inscrit son premier doublé avec le club lors du clásico face au Nacional (victoire 2-3) et délivre une nouvelle passe décisive pour Luis Aguiar à cette occasion ; cette performance lui permet d'être élu homme du match[10],[11].

En , il trouve un accord de vente avec le SC Braga[12],[13],[14], mais son transfert échoue en raison des demandes du club portugais[15],[16],[17]. Lors du mercato hivernal suivant, il signera pour un autre club portugais : le Benfica Lisbonne (vers lequel il est transféré sous la forme d'un prêt). Le président du CA Peñarol, Juan Pedro Damiani (en), affirme que le club lisboète a payé 40% des droits économiques de l'avant-centre uruguayen, soit près de 2 millions d'euros, les 60% restants représentants quant à eux 4,4 millions d'euros[18]. Jonathan Rodríguez arrive à Benfica en compagnie de son compatriote et coéquipier, Elbio Álvarez[19].

Le , il fait ses débuts dans l'équipe B du Benfica et inscrit un doublé contre l'Oriental (victoire 3-0) lors de son premier match de Segunda Liga[20]. Toujours avec l'équipe B, il réalise le premier hat-trick de sa carrière le , en marquant 3 trois buts face au Portimonense (victoire 4-1)[21]. Ces bonnes performances dans la réserve lui permette d'être retenu dans l'équipe première le , pour un match de Liga NOS face à l'Académica (5-1)[22], qu'il débute sur le banc avant de remplacer Jonas (auteur d'un doublé) à la 87e minute[23].

Le , Rodríguez a été prêté au Deportivo La Corogne (évoluant alors en Liga) pour une saison[24]. Le , il a signé une entente permanente avec le club mexicain de Santos Laguna[25].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le , Óscar Tabárez le convoque pour la première fois en équipe d'Uruguay pour disputer des matchs amicaux face au Japon et à la Corée du Sud[26],[27], une blessure à la cheville le prive néanmoins d'une première sélection[28]. Un mois plus tard, il est de nouveau convoqué[29] et parvient cette fois-ci à faire ses débuts en équipe nationale[30], en étant titulaire contre l'Arabie Saoudite (1-1) le [31]. Trois jours plus tard, il marque son premier but avec l'Uruguay, cette fois-ci en ayant été remplaçant (il entre à la mi-temps en lieu et place de Giorgian de Arrascaeta) lors du match contre l'équipe d'Oman (0 - 3)[32], au cours duquel il enregistre au passage sa première victoire internationale[30].

Il fait partie de la liste des 23 joueurs retenus pour disputer la Copa América 2015 au Chili[33], lors de laquelle l'Uruguay devra défendre son titre de champion d'Amérique du sud acquis en 2011 en Argentine. Finalement, Jonathan Rodríguez ne dispute qu'un seul match lors de cette compétition[34] : le quart de finale perdu contre le Chili, où il entre à la 85e minute (alors que Mauricio Isla a déjà inscrit le but de la victoire quatre minutes plus tôt), en remplaçant Carlos Sánchez[35]. Choisit avec Diego Rolán pour - entre autres - pallier l'absence de Suárez (qui ne peut participer au tournoi en raison d'une suspension de la FIFA[36] pour 9 matchs internationaux[37]), ce dernier ne tarissant pas d'éloges à son égard, déclarant notamment en 2014 :

« Le potentiel que Jona a, maintenant à cet âge, je ne l’avais pas. Honnêtement, moi, à 21 ans, je ne frappait pas la balle avec les deux pieds de la même manière que Jona la frappe, la vitesse qu'il a, je ne l'avais pas quand j'étais à Ajax. Au fil du temps, on s'améliore, mais je pense que s'il continu comme ça, il acquerra beaucoup de qualités. Il a une forte personnalité sur le terrain, il me rappelle Edi »[38],[39]

Le , il délivre sa première passe décisive en équipe nationale[30], en offrant le but de la victoire (0-1) à Cristhian Stuani qui marque de la tête contre le Panama[40]. Après un match perdu (1-0) face au Costa Rica, il n'est plus sélectionné pendant trois longues années, malgré des convocations pour des matchs éliminatoires de la Coupe du monde 2018, face à la Bolivie[41] et à la Colombie[42], lors desquels il reste sur le banc[30]. En , il est de nouveau convoqué pour des matchs, amicaux cette fois-ci, contre la Corée du Sud et le Japon[43],[44]. S'il ne rentre pas lors de la première rencontre (où l'Uruguay s'incline 2-1), il retrouve le chemin des terrains et par la même occasion celui des filets lors de la seconde face aux Samurai Blues[45],[46].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Liste des buts en sélection de Jonathan Rodríguez[30]
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Sultan Qaboos Sports Complex, Bawshar, Oman Match amical V 0-3 Oman But inscrit après 87 minutes 87e du pied gauche 0-3 2e
2e Stade Saitama 2002, Saitama, Japon P 4-3 Japon But inscrit après 75 minutes 75e du pied droit 4-3 10e

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Benfica Lisbonne
 
Santos Laguna

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « South America's Club of the Century », sur iffhs.de (consulté le 3 juin 2011)
  2. (es) « Peñarol cayó 2 a 1 con Guaraní en un nuevo encuentro amistoso de Pretemporada », sur Peñarol.org (consulté le 10 janvier 2019)
  3. (es) Pablo Montaño, « Peñarol no estuvo a tono y Guarani se llevó la Copa Antel », sur Tenfield.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  4. (es) Francesc Aguilar, « Jonathan Rodríguez: Balones y 5000 euros por un 'killer' », sur MundoDeportivo.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  5. (es) « Peñarol empató 1 a 1 ante Benfica », sur LR21.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  6. (es) « Cobreloa y Peñarol quedaron a mano en la ida », sur ESPN.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  7. « CA Peñarol - Atletico River Plate Montevideo, 17 août 2013 - Primera Division Apertura », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  8. « CA Rentistas - CA Peñarol, 31 août 2013 - Primera Division Apertura », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  9. « Racing Club de Montevideo - CA Peñarol, 15 septembre 2013 - Primera Division Apertura », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  10. (es) Sebastián Amaya, « Jonathan se recibió de grande », sur ElObservador.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  11. (es) Pablo Montaño, « Luis Aguiar y Jonathan Rodríguez apuntaron a lo máximo », sur Tenfield.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  12. (pt) J.R. et R. F., « Jonathan Rodríguez é reforço do Sporting de Braga », sur DN.pt, (consulté le 10 janvier 2019)
  13. (es) « Se fue el Jona para Portugal », sur www.padreydecano.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  14. (es) « La carta de despedida de Jonathan Rodríguez », sur ElObservador.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  15. (es) « Jonathan Rodríguez vuelve a Peñarol », sur Futbol.com, (consulté le 10 juillet 2019)
  16. (es) « Se cayó el traspaso de Jonathan Rodríguez al Sporting Braga y retorna a Peñarol », sur LR21.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  17. (es) Pablo Montaño, « Peñarol: Jonathan Rodríguez vuelve en el pase de la polémica », sur Tenfield.com, (consulté le 10 janvier 2019)
  18. (pt) « Peñarol explica negócio Jonathan », sur OJogo.pt, (consulté le 10 janvier 2018)
  19. (pt) « Jonathan Rodríguez e Elbio Álvarez são reforços do SL Benfica », sur SLBenfica.pt, (consulté le 10 janvier 2019)
  20. (pt) « Benfica B - Oriental (Jornada 29 Segunda Liga 2014-2015) - Liga Portugal », sur LigaPortugal.pt, (consulté le 10 janvier 2019)
  21. (pt) Luís Miguel Nunes, « Benfica: Jonathan Rodríguez marca três ao Portimonense », sur relvado.aeiou.pt, (consulté le 10 janvier 2019)
  22. (pt) « Benfica - Académica (Jornada 28 Liga NOS 2014-2015) - Liga Portugal », sur LigaPortugal.pt (consulté le 10 janvier 2019)
  23. « SL Benfica - Académica Coimbra, 11 avr. 2015 - Liga NOS - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  24. (es) « Principio de acuerdo entre Deportivo y Benfica para la cesión de Jonathan Rodríguez », sur RCDeportivo.es, (consulté le 10 janvier 2019)
  25. (es) « Contratación Jonathan Rodríguez », sur ClubSantos.mx, (consulté le 10 janvier 2019)
  26. (es) « Caras nuevas en la selección uruguaya », sur ElObservador.com, (consulté le 11 janvier 2019)
  27. (es) « Jonathan Rodríguez y su convocatoria », sur Futbol.com, (consulté le 11 janvier 2019)
  28. (es) « Jonathan Rodríguez se queda sin viajar a Asia para jugar con la celeste por su lesión », sur MEC.gub.uy, (consulté le 11 janvier 2019)
  29. (es) « Convocados vs. Arabia y Omán », sur AUF.org, (consulté le 11 janvier 2019)
  30. a b c d et e « Jonathan Rodríguez - Equipe Nationale », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 10 janvier 2019)
  31. « Arabie Saoudite - Uruguay, 10 oct. 2014 - Freundschaftsspiele - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  32. « Oman - Uruguay, 13 oct. 2014 - Freundschaftsspiele - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  33. (es) « Tabárez confirmó los seleccionados de Uruguay para la Copa América », sur ElTiempo.com, (consulté le 11 janvier 2019)
  34. « Jonathan Rodríguez - Copa América 2015 », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  35. « Chili - Uruguay, 25 juin 2015 - Copa América 2015 - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  36. Markus Kaufmann, « Le fantôme de Luis Suárez », sur SOFOOT.com, (consulté le 11 janvier 2019)
  37. « L'Uruguay veut la fin de la suspension Suarez, "victime" de la corruption de la FIFA », sur EuroSport.fr, (consulté le 11 janvier 2019)
  38. (es) « Luis Suárez elogia a Jonathan Rodríguez », sur LaVozdeGalicia.es, (consulté le 11 janvier 2019)
  39. (es) « EL NUEVO ‘9’ DE SANTOS: Jonathan Rodríguez, la joya charrúa que elogió Luis Suárez », sur somosinvictos.com, (consulté le 11 janvier 2019)
  40. « Panama - Uruguay, 5 sept. 2015 - Freundschaftsspiele - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  41. « Bolivie - Uruguay, 8 oct. 2015 - WM-Qualifikation Südamerika - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 11 janvier 2019)
  42. « Uruguay - Kolumbien, 14 oct. 2015 - WM-Qualifikation Südamerika - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 12 janvier 2019)
  43. (es) « Jonathan Rodríguez ocupa lugar de Luis Suárez en lista de Uruguay », sur Record.com, (consulté le 12 janvier 2019)
  44. (es) « Jugador de Santos reemplazará a Luis Suárez », sur AztecaDeportes.com, (consulté le 12 janvier 2019)
  45. (es) Victor Duarte, « ‘Cabecita’ vive regreso goleador en derrota de Uruguay », sur ElSiglodeTorreon.com, (consulté le 12 janvier 2019)
  46. « Japon - Uruguay, 16 oct. 2018 - Freundschaftsspiele - Rapport de match », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 12 janvier 2019)
  47. (pt) Pedro Jorge da Cunha, « Benfica bicampeão: 28 com as faixas e dois à espera », sur Maisfutebol.iol.pt, (consulté le 10 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]


  • Portail du football
  • Portail de l’Uruguay