John Stewart (7e comte de Galloway)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

John Stewart, 7e comte de Galloway KT (13 mars 1736 - 13 novembre 1806) était un pair écossais, titré vicomte Garlies de 1747 à 1773, qui devint le 7e comte de Galloway en 1773 et fut député de 1761 1773.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

John Stewart était le fils aîné et le deuxième enfant d' Alexander Stewart, 6 e comte de Galloway (vers 1694-1773) et de Lady Catherine Cochrane, la plus jeune fille de John Cochrane, 4e comte de Dundonald. Sa sœur aînée, Lady Susanna Stewart (décédée en 1805), épousa Granville Leveson-Gower, 1 er marquis de Stafford. Ses autres frères et sœurs comprenaient l' amiral l'honorable Keith Stewart de Glasserton (1739 – 1795), Lady Margaret Stewart (décédé en 1762), Lady Charlotte Stewart (décédée en 1818) qui avait épousé John Murray, quatrième comte de Dunmore , Lady Catherine Stewart (née à Londres). vers 1750) et Lady Harriet Stewart (décédée en 1788) qui épousa Archibald Hamilton, 9ème duc de Hamilton . [1]

Il a succédé à son père Alexandre en 1773. [1] [2]

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fut élu l'un des pairs représentant la pairie écossaise à la Chambre des lords en 1774 et y siéga jusqu'aux années 1790. [3]. De 1783 à sa mort, il fut le seigneur de la chambre à coucher du roi George III .

Le comte, un conservateur, était la cible de deux poèmes hostiles de Robert Burns , Lamentation de John Bushby et Sur le comte de Galloway . [4] [5]

Habitué des opéras, il a été caricaturé par James Gillray dans An Old Encore at the Opera! de 1803 [3]. En 1762, James Boswell écrivit à son sujet qu'il avait "une attitude empathique qui ne peut que dégoûter les personnes sensées et délicates" . [6]

En plus d’être membre du Parlement, Lord Galloway a été lord de police de 1768 à 1782, représentant des pairs de l’Écosse de 1774 à 1790, chevalier du chardon (1775) et seigneur de la chambre de 1784 à 1806. [2]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Portrait de sa seconde épouse, Anne Dashwood, réalisée par Sir Joshua Reynolds en 1764 au Metropolitan Museum of Art
Anne Stewart, née Dashwood et sa fille Susan Stewart, future duchesse de Marlborough (1767-1841) ( Angelica Kauffmann )

Le 14 août 1762, il épouse Lady Charlotte Greville (décédée en 1763), fille de Francis Greville, 1er comte de Warwick (1719-1773). [3] Ils ont eu deux fils, qui sont morts tous les deux en bas âge. [1]

Après la mort de Charlotte, il épouse Anne Dashwood (1743-1830), fille de Sir James Dashwood, 2e Baronnet (1715-1779), le 13 juin 1764. Ils eurent seize enfants [1]

  • Lady Catherine Stewart (1765-1836), mariée à Sir James Graham, 1er baronnet en 1781
  • L'hon. Alexander Stewart (1766-1766)
  • Lady Susan Stewart (1767-1841), mariée à George Spencer-Churchill, 5ème duc de Marlborough en 1791
  • George Stewart, 8ème comte de Galloway (1768-1834)
  • Lady Anne Harriet Stewart (1769-1850), qui épousa Lord Spencer Chichester en 1795 [7]
  • Lady Elizabeth Euphemia Stewart (1771–1855), qui épousa William Philips Inge en 1798
  • L'hon. Leveson Keith Stewart (1772-1780)
  • Lady Georgiana Frances Stewart (1776-1804)
  • Sir William Stewart (1774-1827)
  • Charles James Stewart (1775-1837), évêque de Québec
  • Lady Charlotte Stewart (1777-1842), qui a épousé Sir Edward Crofton, 3ème Baronnet en 1801
  • Lady Caroline Stewart (1778-1818), qui a épousé George Rushout-Bowles en 1803; mère de George Rushout, 3ème Baron Northwick [8]
  • Montgomery Granville John Stewart (1780-1860)
  • Edward Richard Stewart (1782–1851) [9]
  • James Henry Keith Stewart (1783-1836)
  • Lady Georgiana Charlotte Sophia Stewart (1785-1809), qui a épousé le colonel L'hon. William Bligh (1775-1845), fils de John Bligh, 3ème comte de Darnley , en 1806

Mécénat d'art[modifier | modifier le code]

Le comte de Galloway a été peint en miniature par Nathaniel Hone the Elder [10], ainsi qu'un portrait complet réalisé par Anton Raphael Mengs en 1758, alors qu'il était vicomte Garlies, qui se trouve actuellement au Los Angeles County Museum of Art . [11]

Sa seconde épouse, Anne Dashwood, avait fait peindre un portrait par Sir Joshua Reynolds en 1764, qui se trouve actuellement au Metropolitan Museum of Art de New York . [12] Lady Galloway et sa fille Susan Stewart, qui deviendra plus tard la duchesse de Marlborough, ont également été peints par Angelica Kauffmann . [13]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Mosley, ed., « John Stewart, 7th Earl of Galloway », www.thepeerage.com, Wilmington, Delaware, Burke's Peerage, Baronetage & Knightage, 107th edition, 3 volumes, (consulté le 14 février 2017)
  2. a et b « Galloway, Earl of (S, 1623) », www.cracroftspeerage.co.uk, Heraldic Media Limited (consulté le 14 février 2017)
  3. a b et c « Robert Burns Country: The Burns Encyclopedia: Stewart, John, seventh Earl of Galloway (1736-1806) », www.robertburns.org, The Burns Encyclopedia (consulté le 14 février 2017)
  4. « John Stewart, 7th Earl of Galloway ('An old encore, at the opera') », npg.org.uk, National Portrait Gallery (consulté le 14 février 2017)
  5. « John Stewart, 7th Earl of Galloway ('A Scotch poney, - commonly call'd a Galloway') », npg.org.uk, National Portrait Gallery (consulté le 14 février 2017)
  6. Jamesboswell.info . Récupéré le 12 juillet 2011.
  7. GE Cokayne; avec Vicary Gibbs, HA Doubleday, Geoffrey H. White, Duncan Warrand et Lord Howard de Walden, rédacteurs en chef, The Complete Peerage de l'Angleterre, de l'Écosse, de l'Irlande, de la Grande-Bretagne et du Royaume-Uni, Existants, éteints ou en sommeil, nouvelle édition, 13 volumes in 14 (1910-1959; réimpression en 6 volumes, Gloucester, Royaume-Uni: Alan Sutton Publishing, 2000), volume II, page 15.
  8. LG Pine, La nouvelle pairie éteinte 1884-1971: contenant des pairies éteintes, absentes, en sommeil et suspendues avec généalogies et armes (Londres, Royaume-Uni: Heraldry Today, 1972), page 208
  9. (en) Charles R. Dodd, THE PEERAGE, BARONETAGE, AND KNIGHTAGE, OF GREAT BRITAIN AND IRELAND, INCLUDING ALL THE TITLED CLASSES, (lire en ligne)
  10. « A gentleman John 7th Earl of Galloway in a twisted gold bordered white coat and waistcoat lace cravat and black stock powdered hair en queue by NathanielHone the Elder », www.artnet.com (consulté le 14 février 2017)
  11. (en) « Portrait of John Viscount Garlies, Later 7th Earl of Galloway, as Master of Garlies | LACMA Collections », collections.lacma.org, The Los Angeles County Museum of Art (consulté le 14 février 2017)
  12. « Anne Dashwood (1743–1830), Later Countess of Galloway | Joshua Reynolds | 50.238.2 | Work of Art | Heilbrunn Timeline of Art History | The Metropolitan Museum of Art », metmuseum.org, Metropolitan Museum of Art (consulté le 14 février 2017)
  13. « Portrait of Anne Stewart née Dashwood Countess of Galloway 1743-1830 by Angelika Kauffmann », www.artnet.com (consulté le 14 février 2017)