Jean-Louis Caussin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Caussin.
Jean-Louis Caussin
Biographie
Naissance
Décès
(à 67 ans)
Paris
Nationalité
Activité

Jean-Louis Caussin est un ingénieur automobile français né le à Neuilly-sur-Seine et mort le [1] à Paris[2]. Il a contribué pendant plus de trente ans à la conception et la fabrication des voitures Matra, d'abord en compétition avec Matra Sports puis avec Matra Automobile à Romorantin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis Caussin naît le 7 avril 1945 à Neuilly sur Seine. Titulaire d'un diplôme d’ingénieur de l'École Centrale de Paris, il entre, en 1968, dans l'équipe de Matra Sports créée par Jean-Luc Lagardère et participe, en qualité d'ingénieur d'études puis de chef du bureau d'études, à la conception de la Matra Simca MS670 qui gagne les 24 heures du Mans 1972 pilotée par Henri Pescarolo et Graham Hill, puis les 24 heures du Mans 1973 avec Pescarolo et Gérard Larrousse.

Lorsque Matra abandonne la compétition Jean-Louis Caussin rejoint Matra Automobile, la branche industrielle du groupe où il trouve Philippe Guédon dont il devient le bras droit jusqu'à sa prise de fonction de directeur général de la branche automobiles.

Alors qu'il est chargé de la construction en série de voitures, l'usine Matra de Romorantin entreprend la fabrication de la Matra-Simca Bagheera, de la Murena puis de la Rancho. À partir de 1984, la firme connaît un essor avec la fabrication de la Renault Espace, commercialisée par Renault. L'échec commercial de la Renault Avantime entraîne la disparition de Matra Automobile en juin 2003.

Jean-Louis Caussin est à l'origine du prototype Renault Espace F1 (caisse de Renault Espace accouplée à un châssis Williams et au V10 Renault Sport de Formule 1).

Après la fermeture de Matra Automobile, Jean-Louis Caussin devient consultant au développement de boîtes de vitesses chez ZF et au moteur diesel hybride chez Bénéteau[3], premier constructeur mondial de voiliers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’automobile
  • Portail du sport automobile
  • Portail de la Formule 1
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de la France