Jean Leca

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Leca.

Jean Leca, né le 20 mars 1935 à Alger (Algérie), est un politologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Fils de militaire, il suit ses études au lycée et à la faculté de droit d'Alger, et est diplômé de l'Institut d'études politiques d'Alger. Étudiant ensuite aux facultés de droit de Paris et d'Aix-en-Provence, il est docteur en droit en 1959.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après son agrégation de droit, il est nommé Professeur à la faculté de droit de Grenoble en 1960. De 1962 à 1965, il dirige l'Institut d'études politiques d'Alger. En 1967, Jean Leca rejoint l'Institut d'études politiques de Grenoble en tant que professeur (jusqu'en 1980), IEP dont il est directeur-adjoint puis directeur (jusqu'en 1970). Dans le même temps, il est Visiting professor au département de sociologie de l'université du Wisconsin-Madison (1972-1973); président du jury d'agrégation de science politique (1976); membre, vice-président puis président de la section "science politique" du Conseil national des universités (1977-1979), et à nouveau membre du CNU (1983-1987); membre du comité de rédaction de l'European Journal of Political Research (1977-1981); et membre du conseil de l'Association française de science politique (1979).

À partir de 1981, Jean Leca devient directeur d'études puis professeur à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Il assume les fonctions de directeur scientifique la revue Maghreb-Machrek. Monde Arabe de 1981 à 1999 et de président du comité scientifique de cette même revue de 2002 à 2003.

De 1981 à 1998, il est responsable pédagogique du DEA de science politique à l'IEP de Paris. De 1982 à 1987, il est chargé de cours au Département de science politique de l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Dans le même temps, il est membre de la section "science politique" du comité national de la recherche scientifique (CNRS) (1982-1991); il est membre du Workshop Committee du Consortium européen de recherche politique (ECPR) (1983-1988); membre du Joint Committee on the Near and Middle East (JCNME) du Social Science Research Council (États-Unis) (1985-1991); Visiting professor au Department of Government du Darmouth College (États-Unis) (1987); président du Conseil de département (Sciences de l'homme et de la société) du Centre national de la recherche scientifique (1988-1989); membre du Comité exécutif et président du Comité de programme de l'Association internationale de science politique (1988-1991); membre du Comité scientifique du Centre de sociologie des organisations (1988-1998); président du Comité scientifique de l'Institut de recherche sur le monde arabe et musulman (Aix-en-Provence) (1988-1998); membre de la School of Social Science de l'Institute for Advanced Studies (Princeton, États-Unis) (1989-1990); premier vice-président de l'Association internationale de science politique; président du conseil scientifique de l'évaluation des politiques publiques (1991-1996); membre du comité de rédaction de la Revue française de science politique (1992); président de l'Association française de science politique (1993-1994); président de l'Association internationale de science politique (1994-1997), membre du comité de rédaction des revues Government and Opposition et Economy and Society (1997).

De 1997 à 2000, Jean Leca dirige l'école doctorale de l'Institut d'études politiques de Paris.

En 2000, il est élu président de l'Association française de science politique. Nonna Mayer lui succède à ce poste en 2005[1].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Algérie politique. Institutions et régime (avec Jean-Claude Vatin), Paris, Presses de Sciences Po, 1975.
  • Développements politiques au Maghreb : aménagements institutionnels et processus électoraux (codir.), Paris, Éditions du Centre national de la recherche scientifique, 1979.
  • Traité de science politique (codir. avec Madeleine Grawitz), 4 vol. Paris, PUF, 1985
  • Les démocraties sont-elles gouvernables ? (codir. avec Roberto Papini), Paris, Economica, 1985
  • Sur l'individualisme : théories et méthodes (codir. avec Pierre Birnbaum), Paris, Presses de la FNSP, 1986, rééd. 1991, trad. Individualism : Theories and Methods, Oxford, Clarendon Press, 1990.
  • Pour(quoi) la philosophie politique ?, Paris, Presses de Sciences Po, 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Jean Leca, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), (ISBN 2724609115, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Favre, Jack Hayward, Yves Schemeil (dir.), Être gouverné : études en l'honneur de Jean Leca, Paris, Presses de Sciences Po, 2003.
  • Who's who in France, éd. 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la politique française
  • Portail du droit français