Jacques-Guillaume-René-François Prudhomme

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Jacques-Guillaume-René-François Prudhomme
Biographie
Naissance
Saint-Christophe-en-Champagne
Décès
Le Mans
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque constitutionnel de la Sarthe
1793/1801
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques-Guillaume-René-François Prudhomme de la Boussinière ou Prudhomme de la Boussinière des Vallées[1], né Prudhomme[2] à Saint-Christophe-en-Champagne le et mort au Mans le , est un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel du département de la Sarthe de 1791 à 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Prudhomme de la Boussinière nait à Saint-Christophe-en-Champagne dans le diocèse du Mans le 15 décembre 1728[2]. Il est le fils aîné de René Prudhomme (1701-1788), sieur de la Boussinière en 1722 et président de la Société royale d'agriculture[3] en 1775. Il fait ses études à Paris et est licencié de la Sorbonne en 1756 et obtient son doctorat en théologie le 11 février 1760. Il devient alors curé de la paroisse du Crucifix au Mans jusqu'à la Révolution française.

L’ouvrage « Histoire des évêques du Mans » lui consacre également un chapitre et écrit notamment à son sujet : « Mgr de La Boussinière, foncièrement opposé aux excès révolutionnaires, va s’efforcer de mener sa mission de pasteur avec le même zèle qu’auparavant. (...) Par ailleurs, il convient de rappeler la profonde sincérité de Mgr dans son instruction pastorale et dogmatique présentée, la même année où, après avoir cité Saint-Augustin et s’être justifié de sa conduite, il évoque clairement (...) son ambition d’apprendre à bien tenir « sa rame » dans l’exercice de son pouvoir. (...) Le sauvetage d’objets liturgiques mené discrètement (...) est aussi une preuve que Mgr fit acte, tout au long de sa vie, de fidélité et de respect envers l'église gallicane et envers Rome. Tout comme, lorsqu'il conteste ouvertement la loi sur le divorce, après s’être déjà prononcé contre le mariage des prêtres et toute forme d’irrespect de la religion. »[4]

L'abbé Grégoire élu évêque constitutionnel du département de la Sarthe préfère siéger à Blois et Jacques-Guillaume-René-François Prudhomme estime à l'âge de 60 ans que son heure est venue. Il se fait élire évêque de la Sarthe et il est sacré à Paris le 13 mars 1791 et installé dans son diocèse le 10 avril. Il cesse ses fonctions en 1793 lors de l'instauration du Culte de la Raison et de l'Être suprême et se démet officiellement le 18 avril 1794. Il adhère cependant aux encycliques des « Réunis » de 1795[5] et assiste aux « conciles nationaux » de 1797 et 1801.

Après la signature du concordat de 1801, il renonce définitivement à son siège épiscopal et entre dans l'obscurité jusqu'à sa mort au Mans le 9 février 1812. L'évêque concordataire Johann Michael Josef von Pidoll lui fait célébrer les obsèques par un simple prêtre[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jacques Guillaume René François Prudhomme, Discours prononcé par M. Prudhomme, évêque du département de la Sarthe, lors de son installation à la cathédrale du Mans, le dimanche 10 avril 1791, Le Mans, Imprimerie Monnoyer Fils, coll. « Les archives de la Révolution française », , 10 p. (lire en ligne)
  • Jacques Guillaume René François Prudhomme, Le catholicisme de l'Assemblée constituante démontré par la discipline des premiers siècles, et les procès-verbaux du clergé ou instruction pastorale dogmatique, de M. l'évêque du département de la Sarthe, au clergé et aux fidèles de son diocèse, sur les contestations qui divisent l'Église de France, Le Mans, Imprimerie Monnoyer Fils, coll. « Les archives de la Révolution française », , 138 p. (lire en ligne)
  • Jacques Guillaume René François Prudhomme, Lettre pastorale du citoyen évêque du Mans, département de la Sarthe, aux pasteurs & aux fidèles de son diocèse, pour le Saint temps du Carème, Le Mans, Imprimerie Monnoyer Fils, coll. « Les archives de la Révolution française », , 16 p. (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Paul Pisani, Répertoire biographique de l'épiscopat constitutionnel (1791-1802), Paris, Éditions Alphonse Picard et fils, , 490 p. (lire en ligne), « Sarthe : Prudhomme de la Boussinière des Vallées », p. 153 à 155. 
  • Claude Drigon, marquis de Magny (dir.), Deuxième registre du livre d'or de la noblesse de France, vol. 2, Paris, Éditions de la Société du Collège Héraldique de France, , 460 p. (lire en ligne), « De Prudhomme, Normandie, Touraine et Maine », p. 147
  • L'Ami de la religion et du Roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, vol. 64, Paris, Librairie ecclésiastique d'Adrien Le Clère et Cie, , 352 p. (lire en ligne), « Jacques-Guillaume-René-François Prudhomme de la Boussinière des Vallées », p. 257 à 259. 
  • Tableau des évêques constitutionnels de France de 1791 à 1801, Paris, Méquignon-Havard libraire-éditeur, , 134 p. (lire en ligne), « département de la Sarthe », p. 22
  • Collectif (anonyme), Mon petit mot à M. Prud'homme de la Boussinière, évêque constitutionnel du département de la Sarthe, Paris, Imprimerie de Chapart, , 32 p. (lire en ligne)
    Critique collective à l'encontre du nouvel évêque constitutionnel de la Sarthe, Jacques Prudhomme de la Boussinière, après son installation au Mans le 10 avril 1791.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Pisani, Répertoire biographique de l'épiscopat constitutionnel (1791-1802), Paris, Éditions Alphonse Picard et fils, , 490 p. (lire en ligne), « Sarthe : Prudhomme de la Boussinière des Vallées », p. 153 à 155.
  2. a et b Registres paroissiaux de Saint-Christophe-en-Champagne : Acte de baptême, cote du document 1MI 1154 R2, BMS 1700-1750 (suite). Consultation, se reporter à la vue 4 sur 155, page de droite : première page du registre paroissial de Saint-Christophe-en-Champagne (BMS 1700-1750). Archives départementales de la Sarthe.
  3. « Les présidents de Sciences et Arts : René Prudhomme de la Boussinière », sur Société d'Agriculture Sciences et Arts de la Sarthe.
  4. Didier BEOUTIS (Président de l'Académie du Maine), Luc CHANTELOUP (Docteur ès Sciences), René DESPERT (Docteur en Histoire médiévale), Serge MORIN (Rédacteur à La Vie Mancelle et Sarthoise), Alain MORO (Auteur), Sophie RAVARY (Doctorante en Histoire médiévale), Thierry TRIMOREAU (Docteur en Histoire)Histoire des Évêques du Mans - 2018 Siloë Le Mans
  5. Le 15 mars 1795, les « Évêques réunis à Paris » publient la Première lettre encyclique qui propose un règlement provisoire pour le fonctionnement de l'Église
  6. L'ami de la religion et du roi: journal ecclésiastique du 7 juillet 1830, Volume 64, p. 257-258.

Liens externes[modifier | modifier le code]