Isidro González Velázquez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Vélasquez (homonymie).
Isidro González Velázquez

Isidro González, (c. 1830) par Vicente López, (Académie royale des beaux-arts Saint-Ferdinand)

Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Madrid
Activité
Père
Fratrie
Œuvres réputées
Casa Persa (d)

Isidro González Velázquez, né à Madrid le et mort dans la même ville le , est un architecte espagnol néoclassique.

Il est le fils du peintre Antonio González Velázquez.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vue des rues antiques de la cité de Paestum

Isidro González Velázquez a terminé sa formation en Espagne en 1790. Il l'a continué comme pensionnaire extraordinaire du roi Charles IV et voyage en France, dans toute l'Italie et même en Grèce, étudiant et mesurant les monuments et les objets de l'Antiquité classique. En 1794 il fait le plan du temple de Paestum.

Il est de retour en Espagne en 1795.

En 1799 il est membre de l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando. Il est architecte adjoint de l'architecte en chef des palais royaux et des maisons du Roi. Il a participé vers 1803 à la réalisation de la Casa del Labrador, une des résidences de la famille royale à Aranjuez, commencée par Juan de Villanueva.

Il est intervenu sur le canal del Manzanares qui devait unir Madrid à Aranjuez, et par le Tage, arriver à Lisbonne. Il a été réalisé à côté du rio Manzanares entre le pont de Tolède jusqu'à Vaciamadrid[1].

Pendant la guerre d'indépendance espagnole il s'exile à Palma de Majorque. Il est nommé architecte en chef (arquitecto mayor) de la ville en 1813. Il a fait plusieurs ouvrages à caractère urbanistique. Il a fait la clôture du jardin de la Lonja. Dans ses interventions il a alterné ou mélangé des citations d'ouvrages de Palladio et de Juan de Villanueva. Il a réalisé la façade du Consulat de la Mer et l'église paroissiale de Llucmajor.

Il revient à Madrid en 1814. Il est alors nommé architecte principal du roi et architecte en chef des Sites royaux pendant la seconde partie du règne de Ferdinand VII. En 1816 il a repris un projet de Joseph Ier d'Espagne et de Silvestre Pérez pour la plaza de Oriente placée entre la façade est du palais royal de Madrid et la théâtre royal. En 1817 il a fait l'embarcadère royal du bassin du parc du Retiro[2].

En 1822 il a réalisé le monument commémoratif aux victimes du soulèvement du Dos de Mayo.

Il a mené à bien la clôture de la plaza de la Armería, côté sud du palais royal de Madrid.

En 1837, il a élevé le collège royal de médecine et de chirurgie de San Carlos, rue de Atocha.

Entre 1830 et 1833, il est intervenu sur l'église et la palais du Pardo, sur la chapelle du Christ du Pardo, octogonale, du couvent des pères capucins où on peut voit un gisant du Christ de Gregorio Fernández. Il a terminé le travail commencé par Juan de Villanueva après l'incendie de 1806.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le frère des peintres Zacarías González Velázquez (1763-1834) et Castor González Velázquez (1768-1822), le petit-fils de Pablo González Velázquez et le neveu du peintre Luis González Velázquez et de l'architecte et peintre Alejandro González Velázquez.

Œuvres célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José Enrique García Melero, Arte español de la Ilustración y del siglo XIX: En torno a la imagen del pasado, p. 158-159, Encuentro ediciones, Madrid, 1998 (ISBN 84-7490-478-1) (lire en ligne)
  • E. Lafuente Ferrari, Sobre la Casa del Labrador y el arquitecto D. Isidro González Velázquez, Archivo Español de Arte y Arqueología, IX, no 68, 1933
  • Ismael Gutiérrez Pastor, Un diseño de Isidro González Velázquez para la Casa del Labrador de Aranjuez en una mesa de escayola intarsiada, p. 271-275, Archivo español de arte, LXXXIV, no 335, Julio-Septiembre 2011 (ISSN 0004-0428) (lire en ligne)
  • Pedro Navascues Palacio, Los discípulos de Villanueva, 1982 (lire en ligne)
  • Jorge García Sánchez, El viaje al sur de Italia de Isidro González Velázquez, p. 27-44, Boletín de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, no 94-95, 2002 (Biblioteca virtual Miguel de Cervantes)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’Espagne