Iqbal Zafar Jhagra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Iqbal Zafar Jhagra
اقبال ظفر جھگڑا
Fonctions
Gouverneur de la province de Khyber Pakhtunkhwa

(2 ans, 5 mois et 16 jours)
Président Mamnoon Hussain
Premier ministre Nawaz Sharif
Shahid Khaqan Abbasi
Nasir-ul-Mulk
Imran Khan
Prédécesseur Mehtab Ahmed Khan Abbasi
Successeur Mushtaq Ahmad Ghani (intérim)
Shah Farman
Biographie
Nom de naissance Iqbal Zafar Jhagra
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Jhagra, district de Peshawar, Khyber Pakhtunkhwa
Nationalité pakistanaise
Parti politique Ligue musulmane du Pakistan (N)

Iqbal Zafar Jhagra (en ourdou : اقبال ظفر جھگڑا), né le 17 mai 1947, est un homme politique pakistanais. Originaire de la province de Khyber Pakhtunkhwa, il a été deux fois brièvement sénateur avant d'être nommé le 4 mars 2016 gouverneur de sa province natale. Il est aussi le secrétaire général de son parti, la Ligue musulmane du Pakistan (N) et est un ancien et fidèle membre de celui-ci

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Iqbal Zafar Jhagra est né le 17 mai 1947 à Jhagra, village situé dans le district de Peshawar, donc à proximité de la capitale provinciale de Khyber Pakhtunkhwa. D'origine pachtoune, son père était engagé dans le Mouvement pour le Pakistan et son cousin est également actif en politique. En 1969, il sort diplomé en ingénierie civile de l'Université de Peshawar[1]. Il travaille ensuite dans le département d'irrigation au Pakistan puis trouve un emploi en Arabie saoudite en 1977[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1984, Iqbal Zafar Jhagra débute sa carrière en rejoignant la Ligue musulmane du Pakistan. Il devient président du parti pour la province de Khyber Pakhtunkhwa et se rapproche de Nawaz Sharif et sa scission, la Ligue musulmane du Pakistan (N). En 1997 il est élu sénateur mais perd son poste deux années plus tard lors du coup d’État du 12 octobre 1999 mené par le chef de l'armée pakistanaise Pervez Musharraf[2].

Zafar Jhagra devient un opposant actif au nouveau régime militaire, soutenant Nawaz Sharif qui a du partir en exil en 2000. Il devient secrétaire-général de l'alliance pour la restauration de la démocratie qui vise à rapprocher la ligue et le Parti du peuple pakistanais. Il critique notamment la Ligue musulmane du Pakistan (Q) créée pour soutenir Musharraf, n'y voyant « qu'un groupe d'opportunistes créé par l’establishment ». En 2008, il est de nouveau élu sénateur lors d'une élection partielle. En 2012, il est élu secrétaire-général de son parti[1]. Lors des élections législatives de 2013, il se présente dans la troisième circonscription de Peshawar mais n'arrive qu'en troisième position avec 13 % des voix environ[3].

En mars 2015, il est élu sénateur pour un mandat de six ans. Le 4 mars 2016, il est nommé gouverneur de Khyber Pakhtunkhwa sur décision du Premier ministre Nawaz Sharif, en remplacement de Mehtab Ahmed Khan Abbasi qui aurait développé des divergences avec le parti. Il est principalement choisi pour sa loyauté envers le parti, notamment avec le soutien de Maryam Nawaz Sharif et alors que l'armée pakistanaise aurait fait pression en faveur d'un ancien militaire pour ce poste[4].

Durant ses fonctions, Zafar Jhagra doit faire face aux opérations militaires dans les régions tribales, notamment l'opération Zarb-e-Azb, ainsi qu'à l’afflux de déplacés. Il quitte son poste le 18 août 2018 alors que son parti a perdu les élections législatives et que le nouveau pouvoir choisi Shah Farman pour le remplacer[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Iqbal Zafar Jhagra sur Dawn, le 25 avril 2013
  2. a et b (en) Iqbal Zafar Jhagra takes oath as 28th Governor KP sur brecorder.com, le 4 mars 2016
  3. (en) General Election 2013 sur le site de la Commission électorale du Pakistan
  4. (en) Iqbal Jhagra set to become KP governor sur Dawn.com, le 25 février 2016
  5. (en) K-P governor steps down sur The Express Tribune, le 18 août 2018

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du Pakistan
  • Portail de la politique