Historique du parcours européen du Munster Rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Munster victorieux en Coupe d'Europe de rugby à XV 2005-2006

Le Munster Rugby a souvent brillé en Coupe d'Europe. Vainqueur en 2006 et 2008, il a toujours disputé la « grande » Coupe d'Europe (par opposition au Challenge européen). Il partage donc le record de participations avec dix-huit saisons européennes consécutives comme le Stade toulousain, le Leinster, l'Ulster, les Ospreys; le Munster a disputé 130 matches dans cette compétition soit un de moins que le Stade toulousain, détenteur du record (131) (au ).

À titre individuel, Ronan O'Gara détient le record du plus grand nombre de points marqués dans la compétition. Au , avec 1 365 points inscrits en 110 rencontres disputées de 1997 à 2013, il domine largement les autres buteurs[1].

Le Munster Rugby a effectué en 2012-2013 sa dix-huitième participation consécutive en Coupe d'Europe.

Historique[modifier | modifier le code]

1995-1996[modifier | modifier le code]

Le rugby à XV est l'un des derniers sports collectifs majeurs à se doter d'une compétition européenne interclubs en 1995[2]. La Coupe d'Europe de rugby à XV a été créée en 1995 par le Comité des cinq nations « afin de proposer un nouveau niveau de compétition professionnelle transfrontalière[3] ». Douze équipes représentant l'Irlande, le pays de Galles, l'Italie, la Roumanie et la France s'affrontent en quatre poules dont le premier est qualifié pour les demi-finales[4]. Les équipes anglaises et écossaises n'y participent pas[5]. Pour son premier match, le Stade toulousain bat Swansea 17-13. En perdant contres Castres olympique 19-12, les Irlandais sont éliminés au point-average. Toulouse devient le premier champion en battant Cardiff 21-18 après prolongations devant les 21 800 spectateurs de l'Arms Park de Cardiff[4]. Le match est intense[6] et lance véritablement la Coupe d'Europe.

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
1er novembre 1995 Phase de poules, poule D : J1 Munster 17-13 Swansea RFC 1
8 novembre 1995 Phase de poules, poule D : J2 Castres olympique 19–12 Munster 2

Classement de la poule D :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Diff. Essais + Essais - Diff.
1er Swansea RFC 2 2 1 0 1 35 27 +8 3 3 0
2e Munster 2 2 1 0 1 29 32 -3 2 2 0
3e Castres olympique 2 2 1 0 1 29 34 -5 2 2 0

1996-1997[modifier | modifier le code]

L'Angleterre et l'Écosse rejoignent la compétition en 1996-1997[7]. Les formations s'affrontent dans une première phase de poules. Il y a quatre poules de cinq clubs qui se rencontrent tous une fois. Chaque club joue quatre matches (deux à la maison et deux à l'extérieur). En matches de poules, deux points sont accordés pour une victoire et un pour un nul. Les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour la phase suivante. En cas d'égalité de points, les clubs sont départagés par leur point-average.

La suite de la compétition présente cette année un échelon de plus avec l'apparition des quarts de finale. Cette phase se poursuit entre les clubs qualifiés par élimination directe.

Munster est versé dans la poule D avec des adversaires coriaces : Cardiff RFC (finaliste), les London Wasps (Angleterre), le Stade toulousain (vainqueur). Milan complète la poule. Le Munster doit se déplacer à Cardiff et Toulouse, finalistes de la première édition ; ils s'inclinent et ils sont éliminés.

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
12 octobre 1996 Phase de poules, poule D : J1 Munster 23-5 Amatori Rugby Milan 3
16 octobre 1996 Phase de poules, poule D : J2 Cardiff RFC 48-18 Munster 4
19 octobre 1996 Phase de poules, poule D : J3 Munster 49-22 London Wasps 5
2 novembre 1996 Phase de poules, poule D : J5 Stade toulousain 60-19 Munster 6

Classement de la poule D :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Cardiff RFC 6 4 3 0 1 135 97 16 7 +9
2e Stade toulousain 6 4 3 0 1 157 142 21 13 +8
3e London Wasps 4 4 2 0 2 156 115 17 14 +3
4e Munster 4 4 2 0 2 109 135 11 22 -11
5e Amatori Rugby Milan 0 4 0 0 4 73 141 6 15 -9

1997-1998[modifier | modifier le code]

La saison 1997-1998 voit l'introduction des matchs aller et retour, ce qui permet à chaque équipe de disputer six matchs. Les équipes sont réparties en cinq poules de quatre clubs pour la première phase. À la fin de cette première phase, les équipes en tête de leur poule sont directement qualifiées pour les quart de finale. Les seconds et le meilleur troisième s'affrontent en match de barrage pour l'attribution des quatre places restantes en quart. Le Munster ne parvient toujours pas à se qualifier.

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
7 septembre 1997 Phase de poules, poule D : J1 Harlequins 48-40 Munster 7
13 septembre 1997 Phase de poules, poule D : J2 Cardiff RFC 43–23 Munster 8
20 septembre 1997 Phase de poules, poule D : J3 Munster 17-15 CS Bourgoin-Jallieu 9
27 septembre 1997 Phase de poules, poule D : J4 Munster 32-37 Cardiff RFC 10
4 octobre 1997 Phase de poules, poule D : J5 CS Bourgoin-Jallieu 21-6 Munster 11
12 octobre 1997 Phase de poules, poule D : J6 Munster 23-16 Harlequins 12

Classement de la poule D :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Diff. Essais + Essais - Diff.
1er Harlequins 8 6 4 0 2 198 141 +57 21 12 +9
2e Cardiff RFC (bar) 8 6 4 0 2 184 146 +38 17 15 +2
3e Munster 4 6 2 0 4 141 180 -39 14 21 -7
4e CS Bourgoin-Jallieu 4 6 2 0 4 93 149 -56 7 11 -4

1998-1999[modifier | modifier le code]

Les clubs anglais sont absents en 1998-1999, comme les deux meilleurs gallois ; seize clubs s'affrontent dans quatre poules de quatre équipes en match aller-retour. Les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale. Le Munster paraît favori avec l'USA Perpignan, Neath RFC et Petrarca Rugby Padoue sont les autres adversaires. Pour le premier et le second matchs, le Munster reçoit les Italiens et les Gallois et s'imposent. Le premier test à l'extérieur à l'USAP est perdu. Le Munster décroche un match nul 18-18 à Neath. Perpignan est battu 13-5 à Cork et enfin les Irlandais s'imposent à l'extérieur pour se qualifier. Le Munster doit se déplacer à Colomiers et ils sont éliminés pour la première fois en quart-de-finale. C'est l'Ulster qui remporte cette édition.

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
19 septembre 1998 Phase de poules, poule B : J1 Munster 20-13 Petrarca Rugby Padoue 13
26 septembre 1998 Phase de poules, poule B : J2 Munster 34-10 Neath RFC 14
10 octobre 1998 Phase de poules, poule B : J3 USA Perpignan 41-24 Munster 15
17 octobre 1998 Phase de poules, poule B : J4 Neath RFC 18-18 Munster 16
31 octobre 1998 Phase de poules, poule B : J5 Munster 13-5 USA Perpignan 17
8 novembre 1998 Phase de poules, poule B : J6 Petrarca Rugby Padoue 21-35 Munster 18
13 décembre 1998 Quart-de-finale US Colomiers 23-9 Munster 19

Classement de la poule B :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er USA Perpignan 10 6 5 0 1 238 108 35 13 +22
2e Munster 9 6 4 1 1 144 108 17 13 +4
3e Ebbw Vale RFC 3 6 1 1 4 118 194 14 27 -13
4e Petrarca Rugby Padoue 2 6 1 0 5 79 169 8 21 -13

1999-2000[modifier | modifier le code]

Les clubs anglais sont de retour en 1999-2000, le Munster retrouve l'US Colomiers qui l'a éliminé, il découvre Saracens et Pontypridd RFC, les autres adversaires. La poule est difficile. Pour le premier et le second matchs, le Munster reçoit Pontypridd RFC et se déplace en Angleterre. Ils s'imposent, réalisant le premier exploit à l'extérieur contre Saracens 35-34. Le Munster enchaîne avec un match victorieux 31-15 à Colomiers. Colomiers est battu 23-5 à Cork et enfin les Irlandais s'imposent à domicile contre les Saracens pour se qualifier. Le Munster reçoit le Stade français Paris et ils gagnent pour la première fois en quart-de-finale. C'est le Stade toulousain qui est le prochain adversaire. Les Irlandais gagnent pour la quatrième fois en une seule saison une équipe française sur un score de 31 à 25. La fédération irlandaise, l'Irish Rugby Football Union, a mis en place quatre équipes provinciales fortes, a fait revenir au pays les meilleurs joueurs pour redonner des couleurs aux verts pâles[8]. Après avoir été battu par l'Ulster en 1998-1999, Toulouse est éliminé par le Munster en ayant encaissé trois essais (John Hayes, Ronan O'Gara, Jason Holland) alors que le seul essai inscrit par Toulouse est l'œuvre de Jérôme Cazalbou à la quatre-vingt-sixième minute[8]. Une équipe est en phase ascendante (le Munster), une autre en pente descendante (Toulouse)[8]. Le Munster combine expérience (Peter Clohessy, Keith Wood, Mick Galwey) et jeunes talents prometteurs (Anthony Foley, Peter Stringer, Ronan O'Gara). La finale n'est pas aussi offensive et ce sont les Anglais de Northampton Saints qui s'imposent 9 à 8[9].

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
20 novembre 1999 Phase de poules, poule 4 : J1 Munster 32-10 Pontypridd RFC 20
28 novembre 1999 Phase de poules, poule 4 : J2 Saracens 34-35 Munster 21
11 décembre 1999 Phase de poules, poule 4 : J3 US Colomiers 15-31 Munster 22
18 décembre 1999 Phase de poules, poule 4 : J4 Munster 23-5 US Colomiers 23
8 janvier 2000 Phase de poules, poule 4 : J5 Munster 31-30 Saracens 24
15 janvier 2000 Phase de poules, poule 4 : J6 Pontypridd RFC 38-36 Munster 25
15 avril 2000 Quart-de-finale Munster 27-10 Stade français Paris 26
6 mai 2000 Demi-finale Stade toulousain 25-31 Munster 27
27 mai 2000 Finale Northampton Saints 9-8 Munster 28

Classement de la poule 4 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Munster 10 6 5 0 1 188 132 19 14 +5
2e Saracens 6 6 3 0 3 206 153 24 15 +9
3e Pontypridd RFC 4 6 2 0 4 144 194 13 20 -7
4e US Colomiers 4 6 2 0 4 106 165 13 20 -7

2000-2001[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
7 octobre 2000 Phase de poules, poule 4 : J1 Munster 26-18 Newport RFC 29
14 octobre 2000 Phase de poules, poule 4 : J2 Castres olympique 29-32 Munster 30
21 octobre 2000 Phase de poules, poule 4 : J3 Munster 31-9 Bath Rugby 31
28 octobre 2000 Phase de poules, poule 4 : J4 Bath Rugby 18-5 Munster 32
13 janvier 2001 Phase de poules, poule 4 : J5 Newport RFC 24-39 Munster 33
20 janvier 2001 Phase de poules, poule 4 : J6 Munster 21-11 Castres olympique 34
28 janvier 2001 Quart-de-finale Munster 38-29 Biarritz olympique 35
21 avril 2001 Demi-finale Stade français Paris 16-15 Munster 36

Classement de la poule 4 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Munster 10 6 5 0 1 154 109 15 7 +8
2e Bath Rugby 8 6 4 0 2 139 106 14 11 +3
3e Newport RFC 4 6 2 0 4 122 183 10 22 -12
4e Castres olympique 2 6 1 0 5 135 152 14 13 +1

2001-2002[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
29 septembre 2001 Phase de poules, poule 4 : J1 Munster 28-23 Castres olympique 37
6 octobre 2001 Phase de poules, poule 4 : J2 Harlequins 8-24 Munster 38
26 octobre 2001 Phase de poules, poule 4 : J3 Bridgend RFC 12-16 Munster 39
3 novembre 2001 Phase de poules, poule 4 : J4 Munster 40-6 Bridgend RFC 40
5 janvier 2002 Phase de poules, poule 4 : J5 Munster 51-17 Harlequins 41
12 janvier 2002 Phase de poules, poule 4 : J6 Castres olympique 21-13 Munster 42
26 janvier 2002 Quart-de-finale Stade français Paris 14-16 Munster 43
27 avril 2002 Demi-finale Castres olympique 17-25 Munster 44
25 mai 2002 Finale Leicester Tigers 15-9 Munster 45

Classement de la poule 4 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Castres olympique 10 6 5 0 1 179 125 19 12 +7
2e Munster 10 6 5 0 1 172 87 17 6 +11
3e Harlequins 4 6 2 0 4 119 187 14 20 -6
4e Bridgend RFC 0 6 0 0 6 116 187 11 23 -12

2002-2003[modifier | modifier le code]

Le Munster Rugby bat les Leicester Tigers 20-7 en Angleterre, pour une revanche de la finale de l'édition précédente. Les Toulousains, solides et sérieux, ont également éliminé des Anglais en quart-de-finale, les Northampton Saints en s'imposant 32-16[10]. Toulouse affronte donc le Munster au Stadium. C'est la quatrième demi-finale consécutive jouée par le Munster en France[11]. Le match est intense et Frédéric Michalak marque l'essai libérateur à cinq minutes de la fin du match (13-12). Perpignan se qualifie également, en l'emportant à Dublin contre le Leinster, après avoir éliminés Llanelli Scarlets à Llanelli en quart-de-finale. Toulouse n'a perdu aucune des onze finales qu'il a disputées depuis Bègles-Toulouse en 1991[10] et l'USAP ne parviendra pas à battre les rouges et noirs (19-0 à la mi-temps, 22-17 score final).

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
12 octobre 2002 Phase de poules, poule 2 : J1 Gloucester RFC 35-16 Munster 46
19 octobre 2002 Phase de poules, poule 2 : J2 Munster 30-21 USA Perpignan 47
6 décembre 2002 Phase de poules, poule 2 : J3 Munster 64-0 Arix Viadana 48
14 décembre 2002 Phase de poules, poule 2 : J4 Arix Viadana 22-55 Munster 49
11 janvier 2003 Phase de poules, poule 2 : J5 USA Perpignan 23-8 Munster 50
18 janvier 2003 Phase de poules, poule 2 : J6 Munster 33-6 Gloucester RFC 51
13 avril 2003 Quart-de-finale Leicester Tigers 7-20 Munster 52
26 avril 2003 Demi-finale Stade toulousain 13-12 Munster 53

Classement de la poule 2 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er USA Perpignan 8 6 4 0 2 176 156 23 16 +7
2e Munster 8 6 4 0 2 206 107 27 14 +13
3e Gloucester RFC 8 6 4 0 2 241 140 31 14 +17
4e Arix Viadana 0 6 0 0 6 128 348 15 52 -37

2003-2004[modifier | modifier le code]

Si le format de la Coupe d'Europe reste le même en 2003-2004, la fédération galloise, la Welsh Rugby Union (WRU), bâtit un plan de « rugby régional » visant à regrouper l'élite des joueurs gallois dans des franchises régionales, pour les faire participer à un championnat fermé (sans relégation) et supranational, la Celtic League, et à la Coupe d'Europe. Ce projet s'inspire de ce qui se fait dans les pays « à provinces », comme l'Irlande, l'Afrique du Sud ou la Nouvelle-Zélande, pour aider le rugby à XV gallois. Les points de bonus ont fait leur apparition lors de l'édition 2003-2004. Pour le premier match, le Munster se déplace en France. Ils s'imposent contre Bourgoin 18-17[12],[13]. Sébastien Chabal inscrit un essai alors que Ronan O'Gara marque trois points à six reprises. Trévise est battu 51-0 à Thomond Park. Les Irlandais se déplacent à Gloucester. Ils concèdent une défaite 22 à 11[14] avant de recevoir à leur tour les Anglais. Les Irlandais prennent l'avantage dans leur confrontation particulière en marquant quatre essais et en l'emportant 35-14[15]. Le déplacement en Italie est couronné d'une victoire 31-20, les Irlandais sont également sérieux contre Bourgoin pour l'emporter 26-3 avec quatre essais[16], et terminer premier de poule. Le Munster retrouve le Stade français en quart-de-finale, le match est intense avec quatre essais pour le Munster par Shaun Payne, Rob Henderson, Mike Mullins et Marcus Horan, dix-sept points de Ronan O'Gara contre quatre essais de Ignacio Corleto, Brian Liebenberg, Christophe Moni et Thomas Lombard, douze points de Diego Dominguez[17]. La demi-finale se joue à Lansdowne Road à Dublin, contre les London Wasps, impressionnants contre Gloucester[18]. Les Wasps comptent dans leur effectif Rob Howley, Lawrence Dallaglio, Trevor Leota, Alex King. Alors que le Munster mène de dix points avec quinze minutes restantes à jouer après deux essais d'Anthony Foley et du capitaine Jim Williams, Tom Voyce et Trevor Leota inscrivent deux essais transformés[19]. Toulouse affronte les London Wasps en finale. Alors que Toulouse a réussi à remonter les Wasps (20-20), Clément Poitrenaud attend patiemment que le ballon rentre dans l'en-but pour aplatir. Le ballon rebondit lentement et Rob Howley plonge dans les pieds de Poitrenaud pour marquer un essai valable, l'essai de la victoire[20].

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
6 décembre 2003 Phase de poules, poule 5 : J1 CS Bourgoin-Jallieu 17-18 Munster 54
13 décembre 2003 Phase de poules, poule 5 : J2 Munster 51-0 Benetton Trévise 55
10 janvier 2004 Phase de poules, poule 5 : J3 Gloucester RFC 22-11 Munster 56
17 janvier 2004 Phase de poules, poule 5 : J4 Munster 35-14 Gloucester RFC 57
24 janvier 2004 Phase de poules, poule 5 : J5 Benetton Trévise 20-31 Munster 58
31 janvier 2004 Phase de poules, poule 5 : J6 Munster 26-3 CS Bourgoin-Jallieu 59
10 avril 2004 Quart-de-finale Munster 37-32 Stade français Paris 60
25 avril 2004 Demi-finale Munster 32-37 London Wasps 61

Classement de la poule 5 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff. Bonus O Bonus D
1er Munster 24 6 5 0 1 172 76 22 5 +17 4 0
2e Gloucester RFC 24 6 5 0 1 197 100 22 11 +11 4 0
3e CS Bourgoin-Jallieu 7 6 1 0 5 119 191 13 22 -9 2 1
4e Benetton Trévise 5 6 1 0 5 104 225 13 32 -19 1 0

2004-2005[modifier | modifier le code]

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
23 octobre 2004 Phase de poules, poule 4 : J1 Munster 15-9 Harlequins 62
31 octobre 2004 Phase de poules, poule 4 : J2 Ospreys 18-20 Munster 63
3 décembre 2004 Phase de poules, poule 4 : J3 Castres olympique 19-12 Munster 64
11 décembre 2004 Phase de poules, poule 4 : J4 Munster 36-8 Castres olympique 65
8 janvier 2005 Phase de poules, poule 4 : J5 Munster 20-10 Ospreys 66
15 janvier 2005 Phase de poules, poule 4 : J6 Harlequins 10-18 Munster 67
3 avril 2005 Quart-de-finale Biarritz olympique 19-10 Munster 68

Classement de la poule 4 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff. Bonus O Bonus D
1er Munster 22 6 5 0 1 121 74 12 4 +8 1 1
2e Castres olympique 16 6 3 1 2 157 121 16 13 +3 2 0
3e Ospreys 14 6 3 0 3 135 115 11 10 +1 1 1
4e Harlequins 3 6 0 1 5 81 184 7 19 -12 0 1

2005-2006[modifier | modifier le code]

Pour la campagne 2005-2006, le Munster a une opposition solide, semble-t-il, avec Sale Sharks, Newport et Castres olympique. Le Munster se déplace en Angleterre. Ils perdent 27-13 contre Sale[21]. Charlie Hodgson au pied, Sililo Martens et Jason Robinson à la main, permettent aux Anglais de s'imposer. Le Munster ne peut plus être pris en défaut. Castres olympique est battu 42-16 à Thomond Park[22] avec cinq essais du Munster. Les Irlandais se déplacent à Rodney Parade à Newport. Ils s'imposent 24-8 avec deux essais de Denis Leamy et Marcus Horan[23] avant de recevoir à leur tour les Gallois. Les Irlandais l'emportent 30-18 mais manquent le point de bonus offensif[24]. Le Munster corrige la copie pour le déplacement à Castres pour une démonstration 46-9 à Pierre-Antoine, soit sept essais contre aucun[25]. Enfin, le Munster fait l'essentiel en s'imposant 31-9 à domicile contre Sale[26], l'équipe de Sébastien Chabal, ce qui constitue alors la vingt-huitième victoire consécutive à domicile pour le Munster. Le Munster est premier de poule, quatrième au classement général. Il reçoit donc en quart-de-finale l'USA Perpignan[27],[28] et l'emporte 19-10. Le 23 avril 2005, le Leinster est battu nettement à Lansdowne Road par le Munster 6-30[29]. Le Munster l'emporte en finale contre Biarritz olympique 23 à 19[30],[31].

La finale 2005-2006 au Millennium Stadium

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
21 octobre 2005 Phase de poules, poule 1 : J1 Sale Sharks 27-13 Munster 69
29 octobre 2005 Phase de poules, poule 1 : J2 Munster 42-16 Castres olympique 70
10 décembre 2005 Phase de poules, poule 1 : J3 Newport 8-24 Munster 71
17 décembre 2005 Phase de poules, poule 1 : J4 Munster 30-18 Newport 72
13 janvier 2006 Phase de poules, poule 1 : J5 Castres olympique 9-46 Munster 73
21 janvier 2006 Phase de poules, poule 1 : J6 Munster 31-9 Sale Sharks 74
1er avril 2006 Quart-de-finale Munster 19-10 USA Perpignan 75
23 avril 2006 Demi-finale Leinster 6-30 Munster 76
20 mai 2006 Finale Munster 23-19 Biarritz olympique 77

Classement de la poule 1 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff. Bonus O Bonus D
1er Munster 23 6 5 0 1 186 87 22 6 +16 3 0
2e 'Sale Sharks 23 6 5 0 1 159 84 17 9 +8 3 0
3e Newport 6 6 1 0 5 99 168 14 20 -6 1 1
4e CS Bourgoin-Jallieu 6 6 1 0 5 90 195 8 26 -18 1 1

2006-2007[modifier | modifier le code]

Paul O'Connell lors de l'échauffement du match de coupe d'Europe Munster-CS Bourgoin-Jallieu, le 28 octobre 2006

Pour cette saison 2006-2007, Munster est opposé à Leicester Tigers, double champion d'Europe, au CS Bourgoin-Jallieu et à Cardiff, deux autres prétendants à la qualification. Le début des Irlandais est très sérieux. Munster l'emporte à Leicester 21-19[32], puis gagne Bourgoin à Limerick en inscrivant six essais[33], avant de l'emporter une nouvelle fois à l'extérieur, au pays de Galles[34]. Le Munster confirme et se qualifie en battant de nouveau les Gallois[35] et les Français[36]. Le Leicester, en quête d'un exploit pour se qualifier, l'emporte à Limerick[37], ce qui complique la tâche du Munster, obligé de se déplacer pour les quarts-de-finale. Le Munster abandonne son titre à Llanelli contre une surprenante équipe galloise[38].

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
22 octobre 2006 Phase de poules, poule 4 : J1 Leicester Tigers 19-21 Munster 78
28 octobre 2006 Phase de poules, poule 4 : J2 Munster 41-23 CS Bourgoin-Jallieu 79
10 décembre 2006 Phase de poules, poule 4 : J3 Cardiff Blues 12-22 Munster 80
16 décembre 2006 Phase de poules, poule 4 : J4 Munster 32-18 Cardiff Blues 81
14 janvier 2007 Phase de poules, poule 4 : J5 CS Bourgoin-Jallieu 27-30 Munster 82
20 janvier 2007 Phase de poules, poule 4 : J6 Munster 6-13 Leicester Tigers 83
30 mars 2007 Quart-de-finale Llanelli Scarlets 24-15 Munster 84

Classement de la poule 4 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff. Bonus O Bonus D
1er Leicester Tigers 23 6 5 0 1 172 60 22 6 +16 2 1
2e Munster 23 6 5 0 1 152 112 16 11 +5 2 1
3e Cardiff Blues 9 6 2 0 4 87 138 8 18 -10 0 1
4e CS Bourgoin-Jallieu 4 6 0 0 6 95 196 13 24 -11 2 2

2007-2008[modifier | modifier le code]

Vingt-quatre clubs, provinces ou franchises s'affrontent dans six poules de quatre équipes en match aller-retour en 2007-2008. Le premier de chaque poule et les deux meilleurs seconds sont qualifiés pour les quarts de finale. La poule du Munster est terrible, avec la révélation 2006-2007, les Llanelli Scarlets, les London Wasps et l'ASM Clermont. Le Munster commence à l'extérieur en Angleterre et s'incline 24-23[39], avant de dominer Clermont Auvergne 36-13 à Cork[40]. Le Munster gagne à deux reprises Llanelli[41],[42]. Le 13 janvier 2008, Munster fait un grand pas pour la qualification en remportant un point de bonus en Auvergne sans que Clermont en inscrive un[43]. En l'emportant sur les London Wasps, le Munster se qualifie[44]. Cette poule a toutefois compliqué la tâche des Irlandais, qui doivent se déplacer dès les quarts-de-finale. Ils s'imposent 16-3 à Gloucester[45] et 18-16 contre les Saracens[46]. Deux performances notables permettent ainsi aux Irlandais de pouvoir prétendre remporter un nouveau trophée. Bien que joué à Cardiff, le stade est tout entier acquis au Munster[47], qui compte des fidèles supporters. En première mi-temps, le match est dominé par les Toulousains qui ne parviennent pas à marquer sur leurs temps forts[47]. Après la pause, le Munster confisque le ballon et gère le score[47], ils s'imposent 16-13[48].

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
10 novembre 2007 Phase de poules, poule 5 : J1 London Wasps 24-23 Munster 85
18 novembre 2007 Phase de poules, poule 5 : J2 Munster 36-13 ASM Clermont 86
8 décembre 2007 Phase de poules, poule 5 : J3 Llanelli Scarlets 16-29 Munster 87
16 décembre 2007 Phase de poules, poule 5 : J4 Munster 22-13 Llanelli Scarlets 88
13 janvier 2008 Phase de poules, poule 5 : J5 ASM Clermont 26-19 Munster 89
19 janvier 2008 Phase de poules, poule 5 : J6 Munster 19-3 London Wasps 90
5 avril 2008 Quart-de-finale Gloucester RFC 3-16 Munster 91
27 avril 2008 Demi-finale Saracens 16-18 Munster 92
24 mai 2008 Finale Munster 16-13 Stade toulousain 93

Classement de la poule 5 :

Place Club Pts J V N D Bonus O Bonus D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Munster 19 6 4 0 2 1 2 148 95 13 7 +6
2e ASM Clermont 19 6 4 0 2 2 1 189 128 22 15 +7
3e London Wasps 18 6 4 0 2 2 0 152 127 19 12 +7
4e Llanelli Scarlets 0 6 0 0 6 0 0 74 213 8 28 -20

Le Munster termine premier de la poule 5 au goal-average particulier en remportant le face-à-face contre Clermont : six points marqués par le Munster lors des deux rencontres, quatre pour Clermont.

2008-2009[modifier | modifier le code]

Vingt-quatre clubs, provinces ou franchises s'affrontent dans six poules de quatre équipes en match aller-retour en 2008-2009. Le premier de chaque poule et les deux meilleurs seconds sont qualifiés pour les quarts de finale. La poule du champion en titre, le Munster, est relevée, avec l'ASM Clermont, un autre club français qui découvre la « grande » Coupe d'Europe, US Montauban et un club anglais, Sale Sharks. Pour le premier match, le Munster reçoit Montauban et gagne difficilement 19 à 17[49],[50], avec une pénalité de Ronan O'Gara résussie à la soixante-dix-septième minute.

Les Irlandais se déplacent en Angleterre dans la banlieue de Manchester pour affronter l'équipe de Philippe Saint-André, victorieuse en Auvergne contre l'ASM Clermont. Le Munster fait une forte impression en dominant Sale 26-14[51],[52], Paul Warwick et David Wallace inscrivent deux essais pour un essai anglais de Dean Schofield. Pour son troisième match, le Munster se déplace à Clermont-Ferrand. Ils perdent 25-19[53], avec un essai inscrit par Marcus Horan contre un essai de Brock James, qui marque également la transformation et six pénalités. Au match retour, Jamie Cudmore est rapidement exclus pour avoir frappé le premier Paul O'Connell[54], Clermont résiste bien pour être mené 16-13 à quelques minutes de la fin du match; ils s'inclinent 23-13 et Ronan O'Gara dépasse à cette occasion les mille points en soixante-dix neuf matchs joués en Coupe d'Europe. La réception de Sale permet aux joueurs deu Munster de se qualifier en l'emportant 37-14 avec six essais inscrits par Paul O'Connell, Jerry Flannery, David Wallace, Ian Dowling, Tomas O'Leary et Paul Warwick[55], les derniers espoirs anglais et français s'envolent.

Il est toujours aussi difficile de gagner au Munster, comme l'ont constaté les Ospreys le 12 avril 2009, en quart-de-finale, s'inclinant lourdement 43-9[56]. Lors de la demi-finale, les Irlandais du Munster retrouvent le Leinster[57], six semaines[58] après le dernier match de Grand chelem en rugby à XV de l'Irlande en 2009 et trois ans après une demi-finale déjà mémorable entre les deux clubs. Le Leinster a atteint les demi-finales en s'imposant sur le terrain des Harlequins 6-5[59], et ils réalisent l'exploit de s'imposer 25-6 pour éliminer les tenants du titre et atteindre leur première finale[60].

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
10 octobre 2008 Phase de poules, poule 1 : J1 Munster 19-17 US Montauban 94
19 octobre 2008 Phase de poules, poule 1 : J2 Sale Sharks 16-24 Munster 95
7 décembre 2008 Phase de poules, poule 1 : J3 ASM Clermont 25-19 Munster 96
13 décembre 2008 Phase de poules, poule 1 : J4 Munster 23-13 ASM Clermont 97
16 janvier 2009 Phase de poules, poule 1 : J5 Munster 37-14 Sale Sharks 98
25 janvier 2009 Phase de poules, poule 1 : J6 US Montauban 13-39 Munster 99
12 avril 2009 Quart-de-finale Munster 43-9 Ospreys 100
2 mai 2009 Demi-finale Munster 6-25 Leinster 101

Classement de la poule 1 :

Place Club Pts J V N D Bonus O Bonus D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff.
1er Munster 23 6 5 0 1 2 1 161 98 18 6 +12
2e Sale Sharks 15 6 4 0 2 2 0 136 115 14 11 +3
3e ASM Clermont 13 6 3 0 3 2 2 137 129 14 13 +1
4e US Montauban 6 6 1 0 5 0 2 81 173 5 21 -16

2009-2010[modifier | modifier le code]

Dimitri Yachvili adversaire du Munster en 2010.

Coupe d'Europe :

Tour Club Match Club
10 octobre 2009 Phase de poules, poule 1 : J1 Northampton Saints 31 - 27 Munster 102
17 octobre 2009 Phase de poules, poule 1 : J2 Munster 41 - 10 Benetton Trévise 103
11 décembre 2009 Phase de poules, poule 1 : J3 Munster 24-23 USA Perpignan 104
20 décembre 2009 Phase de poules, poule 1 : J4 USA Perpignan 14-37 Munster 105
16 janvier 2010 Phase de poules, poule 1 : J5 Benetton Trévise 7-44 Munster 106
22 janvier 2010 Phase de poules, poule 1 : J6 Munster 12-9 Northampton Saints 107
10 avril 2010 Quart-de-finale Munster 33-19 Northampton Saints 108
2 mai 2010 Demi-finale Biarritz olympique 18-7 Munster 109

Classement de la poule 1 :

Place Club Pts J V N D Pts + Pts - Essais + Essais - Diff. Bonus O Bonus D
1er Munster 24 6 5 0 1 185 94 19 10 +9 3 1
2e Northampton Saints 19 6 4 0 2 138 104 16 8 +8 2 1
3e USA Perpignan 11 6 2 0 4 108 123 12 12 +2 1 2
4e Benetton Trévise 5 6 1 0 5 68 178 7 26 -19 0 1

Bilan[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

Saison Coupes M.J. Vic. Nuls Déf. Poules M.J. Pts. Vic. Nuls Déf. Phases finales M.J. Vic. Nuls Déf.
2012-13 Coupe d'Europe 8 5 0 3 2e de la poule 1 6 20 4 0 2 1/2 f 2 1 0 1
2011-12 Coupe d'Europe 7 6 0 1 1er de la poule 1 6 25 6 0 0 1/4 f 1 0 0 1
2010-11 Coupe d'Europe 6 3 0 3 2e de la poule 3 6 16 3 0 3 éliminé 0 0 0 0
Challenge européen 2 1 0 1 - 0 0 0 0 0 1/2 f 2 1 0 1
2009-10 Coupe d'Europe 8 7 0 2 1er de la poule 1 6 24 5 0 1 1/2 f 2 1 0 1
2008-09 Coupe d'Europe 8 6 0 2 1er de la poule 1 6 23 5 0 1 1/2 f 2 1 0 1
2007-08 Coupe d'Europe 9 7 0 2 1er de la poule 5 6 19 4 0 2 Vainqueur 3 3 0 0
2006-07 Coupe d'Europe 7 5 0 2 2e de la poule 4 6 23 5 0 1 1/4 f 1 0 0 1
2005-06 Coupe d'Europe 9 8 0 1 1er de la poule 1 6 23 5 0 1 Vainqueur 3 3 0 0
2004-05 Coupe d'Europe 7 5 0 2 1er de la poule 4 6 22 5 0 1 1/4 f 1 0 0 1
2003-04 Coupe d'Europe 8 6 0 2 1er de la poule 5 6 24 5 0 1 1/2 f 2 1 0 1
2002-03 Coupe d'Europe 8 5 0 3 2e de la poule 2 6 8* 4 0 2 1/2 f 2 1 0 1
2001-02 Coupe d'Europe 9 7 0 2 2e de la poule 4 6 10 5 0 1 finale 3 2 0 1
2000-01 Coupe d'Europe 8 6 0 2 1er de la poule 4 6 10 5 0 1 1/2 f 2 1 0 1
1999-00 Coupe d'Europe 9 7 0 2 1er de la poule 4 6 10 5 0 1 finale 3 2 0 1
1998-99 Coupe d'Europe 7 4 1 2 2e de la poule C 6 9 4 1 1 1/4 f 1 0 0 1
1997-98 Coupe d'Europe 6 2 0 4 3e de la poule D 6 4 2 0 4 éliminé 0 0 0 0
1996-97 Coupe d'Europe 4 2 0 2 4e de la poule D 4 4 2 0 2 éliminé 0 0 0 0
1995-96 Coupe d'Europe 2 1 0 1 2e de la poule D 2 2 1 0 1 éliminé 0 0 0 0
Total Coupe d'Europe 130 91 1 38 1er (9), 2e (7), 3e (1), 4e (1) 102 276 75 1 26 14/18 28 16 0 12
Challenge européen 2 1 0 1 - 0 0 0 0 0 1/2 f 2 1 0 1

Mise à jour après la demi-finale de l'édition 2012-2013.
*Les points de bonus ont fait leur apparition lors de l'édition 2003-2004.

Sources: Site officiel de l'erc


Meilleures performances[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu Affluence
27 mai 2000 Northampton Saints Munster 9 - 8 Twickenham, Londres 68 441
25 mai 2002 Leicester Tigers Munster 15 - 9 Millennium Stadium, Cardiff 74 600
20 mai 2006 Munster Biarritz olympique 23 - 19 Millennium Stadium, Cardiff 74 534
24 mai 2008 Munster Stade toulousain 16 - 13 Millennium Stadium, Cardiff 75 650

Analyse[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente l'ensemble des rencontres européennes du Munster Rugby qui peuvent être analysées selon divers critères : l'adversaire, la nationalité de l'adversaire, les séries victorieuses, les succès à l'extérieur... Les matchs nuls apparaissent en couleur verte, les défaites du Munster en jaune. Pour connaître les adversaires du Munster qui l'ont battu par nation, un tri est fait sur la colonne adversaire, puis pays, enfin résultat.

Au , le Munster Rugby compte 31 défaites en 109 rencontres, 14 contre des clubs français, 11 contre des clubs anglais, 5 contre des clubs ou franchises galloises, 1 contre une province irlandaise.

Dans les duels contre les clubs français, les rouges et bleus comptent 30 victoires pour seulement 14 défaites. Il a rencontré neuf clubs français différents. Dans le format actuel de la Coupe d'Europe, vingt-quatre clubs, provinces ou franchises s'affrontent dans six poules de quatre équipes en match aller-retour dans la première phase. Comme les clubs français ou anglais sont au minimum au nombre de six, le Munster a au moins un club français et anglais dans sa poule, comme il se qualifie depuis douze ans pour les phases finales, il rencontre de nouveau ces clubs en quart-de-finale, demi-finale ou en finale. Cela explique le nombre de matchs élevés contre ces deux nations. Contre les neuf clubs français, le Munster a au minimum autant de victoires que de défaites ; c'est le cas du Stade toulousain, de Biarritz olympique et de l'ASM Clermont (50 % de succès, quatre rencontres), du Stade français (75 % de succès, quatre rencontres), du Castres olympique (70 % de succès, sept succès pour trois défaites), du CS Bourgoin-Jallieu (83 % de succès, cinq succès pour une défaite).

Dans les oppositions avec les représentants de l'Angleterre, sur 33 rencontres, le Munster a engrangé 22 victoires contre 11 défaites. Contre les clubs anglais rencontrés, le Munster a au minimum autant de victoires que de défaites ; c'est le cas des grands clubs (Bath Rugby (50 % de succès, deux rencontres), Leicester Tigers (50 % de succès, quatre rencontres), London Wasps (50 % de succès, quatre rencontres), le résultat est plus flatteur contre les Saracens (100 % de succès, trois succès pour zéro défaite), les Harlequins (83 % de succès, cinq succès pour une défaite). Les Leicester Tigers ont réussi la performance de gagner au Munster, ce que n'a jamais réussi aucune équipe française.

Dans les rencontres contre les clubs puis les franchises galloises, sur 21 rencontres, le Munster a engrangé 15 victoires contre 5 défaites et un nul. Le club de Cardiff RFC a gagné à trois reprises le Munster, dont une fois au Munster, sans concéder de défaite.

Enfin, le Munster compte neuf victoires contre des équipes italiennes, une victoire et une défaite contre une province irlandaise, il n'a jamais rencontré de club écossais.

Le Munster a réussi une série de treize victoires (octobre 2005 à janvier 2007). La plus mauvaise série est une série de trois défaites de novembre 1996 à septembre 1997, de janvier 2007 à novembre 2007.

Les rouge et bleu ont perdu trois fois à la maison, remarquable résultat (Cardiff RFC, Leicester Tigers, Leinster).