Henry Faucheur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Faucheur
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Henry Faucher (1889-1961) est un architecte de la première moitié du XXe siècle qui s'est notamment illustré par la parfaite maîtrise du béton pour des équipements aussi techniques que des silos à grain ou des châteaux d'eau que pour des édifices religieux dont un certain nombre sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Faucheur était architecte DESA (diplômé de l’École spéciale d'architecture de Paris)[1]. Il a une agence à Meaux sur le quai Sadi-Carnot et une autre à Paris.

Son activité d’architecte va s’orienter vers trois domaines : les habitations individuelles et hôtels particuliers, les équipements publics et aussi l’architecture religieuse notamment dans le cadre de la reconstruction après la Première Guerre mondiale. Il fut notamment architecte diocésain pour le diocèse de Meaux [2].

Il maitrisait parfaitement le béton, technique encore balbutiante qui lui permit de réaliser des équipements très techniques comme les silos à grains et les châteaux d’eau. Il collabora avec quelques artistes majeurs de son temps et notamment avec George Desvallières (1861-1950) qui fonda avec Maurice Denis les Ateliers d’Art Sacré. Il travailla aussi avec le maître verrier Louis Barillet (1880-1948). Il eut pour associé Roger Boucher et comme secrétaire l’aviatrice sportive Lucienne Saby [3].

Réalisations (liste partielle)[modifier | modifier le code]

Passy-en-Valois - Église
Dernancourt - Église

Équipements[modifier | modifier le code]

  • Bibliothèque du collège de Juilly (Seine et Marne), 1928
  • Cercle nautique de Meaux
  • Transformation du théâtre meldois en cinéma (Meaux)
  • Bar Bergère (Folies Bergère) (Paris)
  • Boutique Lise Verneuil (Paris)

Monuments aux morts[modifier | modifier le code]

Dernancourt - Monument aux morts

Églises[modifier | modifier le code]

Chapelle du Grand séminaire - Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux
  • Passy-en- Valois (Aisne)
  • Chapelle Ste Bathilde (Chelles)
  • Chapelle de la Visitation (Meaux)
  • 1963 - Église de Serris - édifiée sur ses plans après son décès
  • Agrandissement de Notre Dame du marché (Meaux)
  • 1936 - Chapelle du Grand séminaire de Meaux (20 rue du Châage) avec le peintre Georges Desvallières et les maitres verriers Louis Barillet, Jacques Lechevalier et Théodore Hanssen.- Inscrit aux monuments historiques[1]
  • 1922 - Église de Dernancourt
  • 1926 - Chapelle du Grand Séminaire Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Damien Blanchard, Au temps de la brique et du béton, Henry Faucheur, CAUE 77, revue En 2 mots, décembre 2001, no 91 [PDF]
  • A. Barrault, Henry Faucheur, architecte diocésain, Bulletin de la Société d’histoire et d’art du diocèse de Meaux, 1963
  • Anonyme, H. Faucheur, Paris-Meaux, travaux d’architecture, Strasbourg, Edari, s.d.
  • C.A. Saby, Lucienne Saby, aviatrice sportive, La plume au bout des doigts, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b culture.gouv.fr
  2. Anonyme, Henry Faucheur, architecte diocésain, Maux, Bulletin de la société d’histoire et d’art du diocèse de Meaux,
  3. C. A. Saby, Lucienne Saby, aviatrice sportive, La plume au bout des doigts,
  4. Inventaire des Monuments historiques
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la France