Heinrich Lehmann-Willenbrock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Heinrich Lehmann-Willenbrock

Heinrich Lehmann-Willenbrock le 25 mai 1941, de retour à Saint-Nazaire, rendant compte des succès de la dernière patrouille de l'U-96.

Naissance
Brême, Allemagne
Décès (à 74 ans)
Brême, Allemagne
Origine Allemand
Allégeance République de Weimar
Allemagne nazie
Arme Reichsmarine
Kriegsmarine
Grade Fregattenkapitän
Années de service 1931-1945
Commandement U-8, 14 octobre 1939 – 30 novembre 1939
U-5, 5 décembre 1939 – 11 août 1940
U-96, 14 septembre 1940 – 1er avril 1942

Commandant de la 9e Flottille, – 2 septembre 1944
U-256,
Commandant de la 11e Flottille, décembre 1944 – 9 mai 1945

Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes 25 navires coulés (179,125 tonneaux) et 2 navires endommagés (15,864 tonneaux).
Distinctions Badge de guerre des U-Boot (1939), croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne
Hommages Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne
Autres fonctions Commandant de marine marchande, président du U-Bootskameradschaft Bremen

Le fregattenkapitän Heinrich Lehmann-Willenbrock, né le à Brême et mort le , est un officier de marine allemand et un commandant de sous-marins durant la Seconde Guerre mondiale dont le plus notable fut l'U-96. Il fut parmi les 10 meilleurs commandants de U-Boot durant la bataille de l'Atlantique contre les Alliés en termes de tonnage de navires marchands coulés.

Le séjour de Lothar-Günther Buchheim à son bord en qualité de correspondant de guerre lui inspirera le roman Das Boot à partir duquel Wolfgang Petersen réalisera le film Das Boot en 1981, dans lequel Heinrich Lehmann-Willenbrock est incarné par l'acteur Jürgen Prochnow.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willenbrock s'engagea dans la Reichsmarine en avril 1931 avec le grade de cadet, servant plus d'un an sur le croiseur léger Karlsruhe puis 18 mois sur le voilier école Horst Wessel, avant d'être transféré dans la force sous-marine de la Kriegsmarine en avril 1939 où il termina sa formation d'officier. Après un court service sur l'U-8 (U-boot de (type IIB), il fut promu Kapitänleutnant et pris le commandement de l'U-5 (type IIA) en décembre 1939. Il effectua sa première patrouille d'une durée de 15 jours au large des côtes norvégiennes durant l'opération Hartmut (l'occupation de la Norvège au printemps 1940), dans le cadre de l'opération d'appuis sous-marin Weserübung. Il ne coula aucun navire.

Au retour de l'U-5, Willenbrock prit le commandement du fraîchement mis en service U-96, un sous-marin de type VII. Après un entraînement de trois mois, l'U-96 passa au service actif et fut affecté à la 7e Flottille à Saint-Nazaire. En trois patrouilles sous le commandement de Willenbrock, l'U-96 coula 125,580 tonneaux de navires ennemis. Il coula lors de la seule troisième patrouille sept navires représentant 49,490 tonneaux. Le 25 février 1942, le bulletin radio Wehrmachtbericht (bulletin d'information quotidien des forces armées allemandes) annonça :

Le sous-marin du Kapitänleutnant Lehmann-Willenbrock a contribué au grand succès de la force sous-marine avec 55,600 tonneaux coulés. Le Kapitänleutnant Lehmann-Willenbrock, dans un bref laps de temps, a coulé au total 125,580 tonneaux de navires ennemis.

Durant l'année 1941, un correspondant de guerre du nom de Lothar-Günther Buchheim, alors Sonderführer-Leutnant (civil spécialiste intégré dans l'armée avec rang de lieutenant), rejoint l'U-96 pour sa septième patrouille. Ses ordres sont de photographier et décrire le U-Boot en action à des fins de propagande. D'après cette expérience, il écrira une nouvelle : « Die Eichenlaubfahrt » (Le voyage des feuilles de chêne) et un roman en 1975 qui allait devenir un best-seller international : Das Boot (en français Le Styx), suivi de U-Bootkrieg (La guerre des sous-marins), U-Bootfahrer (les hommes du sous-marin) et Zu Tode Gesiegt (Vaincus à mort).

L'espadon rieur, emblème de l'U-96 et de la 9e Flottille

Willenbrock gagna toutes ses médailles avec l'U-96. Il quitta son bord en mars 1942 et devint le commandant de la 9e Flottille à Brest. Il fit de l'espadon rieur, emblème de l'U-96, celui de la 9e Flottille.

Le 2 septembre 1944, il prit le commandement de l'U-256, dernier sous-marin à quitter Brest quelques jours avant que la ville ne se rende, marquant ainsi la fin de la 9e Flottille. Accomplissant ainsi sa dernière patrouille sans couler aucun navire, il rejoignit Bergen, en Norvège, le 23 octobre 1944, où il fut nommé commandant de la 11e Flottille en décembre 1944, et occupa ce poste jusqu'à la fin de la guerre.

Après un an de captivité, Willenbrock rentra en Allemagne, en mai 1946, et travailla au renflouement des navires coulés dans le Rhin. En 1948, avec trois compagnons, il construisit le voilier Magellan puis, à son bord, ils mirent le cap sur Buenos Aires en Argentine. De retour en Allemagne, il devint commandant de marine marchande sur plusieurs navires. En 1959, alors qu'il commandait le Inga Bastian, son équipage sauva 57 survivants du navire brésilien Commandante Lyra qui était en feu. En 1969, il devint le capitaine du navire de recherche nucléaire allemand Otto Hahn, poste qu'il occupa durant dix ans. Le livre de Lothar-Günther Buchheim "Der Abschied" ("L'au revoir") décrit l'un de ses voyages à son bord comme passager.

Willenbrock reçut, en 1974, la croix de chevalier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne pour sa carrière. Il fut également, durant de longues années, le président de la U-Bootskameradschaft (confrérie des sous-mariniers) de Brême, qui porte aujourd'hui son nom. Au début des années 1980, il rejoignit Wolfgang Petersen et ses équipes en tant que conseiller technique du film Das Boot. Il mourut à Brême le 18 avril 1986.

Accomplissements[modifier | modifier le code]

Pour ses services effectués pendant la seconde guerre mondiale, Willenbrock fut décoré du badge de guerre des U-Boot (1939) et de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne.

Navires coulés par Heinrich Lehmann-Willenbrock
Date Nom du navire Tonnage Nationalité Convoi
Rotorua 10,890 Royaume-Uni HX-92
Towa 5,419 Pays-Bas HX-92
Macedonier 5,227 Belgique HX-92
Stureholm 4,575 Suède HX-92
Empire Razorbill (d.) 5,118 Royaume-Uni OB-257
Western Prince 10,926 Royaume-Uni
Pendrecht (d.) 10,746 Pays-Bas OB-259
Oropesa 14,118 Royaume-Uni
Almeda Star 14,936 Royaume-Uni
Arthur F. Corwin 10,516 Royaume-Uni HX-106
Clea 7,987 Royaume-Uni HX-106
Black Osprey 5,589 Royaume-Uni HX-107
Scottish Standard 6,999 Royaume-Uni OB-287
Anglo-Peruvian 5,457 Royaume-Uni OB-288
Linaria 3,385 Royaume-Uni OB-288
Sirikishna 5,458 Royaume-Uni OB-288
Caledonia 9,892 Norvège HX-121
Oilfield 8,516 Royaume-Uni HX-121
Port Hardy 8,897 Royaume-Uni HX-121
Empire Ridge 2,922 Royaume-Uni HG-61
Anselm 5,954 Royaume-Uni
Bennekom 5,998 Pays-Bas OS-10
Empire Seal 7,965 Royaume-Uni
Lake Osweya 2,398 États-Unis
Kars (t.) 8,888 Royaume-Uni HX-175
Torungen 1,948 Norvège
Tyr 4,265 Norvège
Total 194,989

Légende :

  • (d.) Navire endommagé
  • (t.) Navire additionné au total de pertes

Heinrich Lehmann-Willenbrock coula 25 navires, tous avec l'U-96, représentant 179,125 tonneaux, dont un navire de 8,888 tonneaux additionné au total de pertes, et en endommagea deux autres représentant 15,864 tonneaux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Rainer Busch et Hans-Joachim Röll, Der U-Boot-Krieg, 1939-1945, t. 5 : Die Ritterkreuzträger der U-Boot-Waffe von September 1939 bis Mai 1945, Hamburg, Mittler & Sohn, (ISBN 978-3-813-20515-2 et 3-813-20515-0, OCLC 36052790).
  • Scherzer, Veit (2007). Die Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives (in German). Jena, Germany: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Heinrich Lehmann-Willenbrock sur uboat.net

  • Portail des sous-marins
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale