Hargicourt (Somme)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Hargicourt.

Hargicourt

L'ancienne gare.
Administration
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Montdidier
Canton Roye
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Roye
Commune Trois-Rivières
Statut Commune déléguée
Maire délégué James Clabault
2019-2020
Code postal 80500
Code commune 80419
Démographie
Gentilé Hargicourtois, Hargicourtoises
Population 396 hab. (2016 en diminution de 2,46 % par rapport à 2011)
Densité 76 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 42′ 41″ nord, 2° 31′ 54″ est
Altitude Min. 40 m
Max. 109 m
Superficie 5,19 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Trois-Rivières
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Hargicourt

Géolocalisation sur la carte : Somme

Hargicourt

Géolocalisation sur la carte : France

Hargicourt

Géolocalisation sur la carte : France

Hargicourt

Hargicourt est une ancienne commune française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Le , elle a fusionné avec Contoire et Pierrepont-sur-Avre pour former la commune nouvelle de Trois-Rivières, dont elle est devenue une commune déléguée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hargicourt est un village picard de la Haute-Somme, situé entre Montdidier et Moreuil, dans la vallée de l'Avre.

Le village est aisément accessible par l'ancien tracé de la route nationale 35 (actuelle RD 935) reliant Compiègne à Amiens et Abbeville. On peut également s'y rendre par le train (Ligne Amiens - Compiègne) grâce à la gare d'Hargicourt - Pierrepont.

Le territoire d'Hargicourt est traversé par l'autoroute A26.

Localisation[modifier | modifier le code]

Avant la fusion de 2019, Hargicourt était limitrophe des communes suivantes :

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Cologne, affluent du fleuve côtier la Somme, prend sa source dans le village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Soldats australiens fouillant des prisonniers de guerre allemands à Hargicourt.
Première Guerre mondiale

Le village est considéré comme détruit à la fin de la guerre[1] et a été décoré de la Croix de guerre 1914-1918, le [2].

Fusion de communes

En 2016, les communes de Contoire-Hamel, Hargicourt et Pierrepont-sur-Avre envisagent la fusion de leurs collectivités au sein d'une commune nouvelle, afin de mettre en commun leurs atouts (Contoire-Hamel avec la cartonnerie DS Smith packaging et un parc éolien, Hargicourt avec sa coopérative agricole...) et de conforter leur pratique de partenariat tout en favorisant l'attractivité de leur territoire[3]

La commune nouvelle est créée à la demande des conseils municipaux des trois communes concernées[4], au par un arrêté préfectoral du [5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Hargicourt se trouve dans l'arrondissement de Montdidier du département de la Somme. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la quatrième circonscription de la Somme.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Montdidier[6]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, Hargicourt intègre le canton de Roye jusqu'à la fusion de 2019.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Hargicourt faisait partie de la communauté de communes du canton de Montdidier, créée fin 2000.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République du , qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants, cette intercommunalité fusionne dans la communauté de communes du Grand Roye le , Hargicourt en a été membre jusqu'à la fusion de 2019.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1958 1995 Daniel Hié   (né en 1921, décédé en 2006)
Les données manquantes sont à compléter.
2001 décembre 2018 James Clabault    

Liste des maires délégués[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours
(au 1 janvier 2019)
James Clabault    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2016, la commune comptait 396 habitants[Note 1], en diminution de 2,46 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
301312318343372375368372373
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
373367360316310326330323316
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
304287327363331335291282323
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
345334312341344357362403396
2016 - - - - - - - -
396--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Georges du XIXe siècle[11].
  • Oratoire Notre-Dame d'Hargicourt. Construit dès 1779, il consistait à l'origine, en un pilier supportant la statue de la Vierge. Le vicomte de Puget, soldat de Pie IX, fait reconstruire le monument en 1867[12].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Godard, Description du canton de Montdidier : Notes historiques et archéologiques sur les communes du canton - Mémoire présenté à la Société des Antiquaires de Picardie, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Carte spéciale des régions dévastées : 13 SO, Cambrai [Sud-Ouest], Service géographique de l'armée, (lire en ligne) sur Gallica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte spéciale des régions dévastées, document mentionné en liens externes, 1920.
  2. Journal officiel du 6 novembre 1920, p. 17584.
  3. Alexandra Elie, « La fusion de Pierrepont-sur-Avre, Hargicourt et Contoire-Hamel trois communes fait débat : La réunion publique vendredi 16 mars en soirée à Pierrepont-sur-Avre a permis aux élus d’exposer le projet de commune nouvelle et aux habitants de poser des questions. Décision le 19 juin. », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2019).
  4. « La fusion entre Pierrepont, Hargicourt et Contoire est « une opportunité » : Les trois communes sont prêtes pour une fusion en 2019 sous le nom de Trois-Rivières. Les conseils municipaux se sont prononcés », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2019).
  5. « Arrêté préfectoral du 12 novembre 2018 prononçant la création de la commune nouvelle de Trois-Rivières au 1er janvier 2019 », Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Somme, nos 2018-079,‎ , p. 16-20 (lire en ligne [PDF], consulté le 6 janvier 2019).
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Les maires de Hargicourt », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 13 janvier 2019).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. Oswald Macqueron, « Aquarelle : Église d'Hargicourt, d'après nature, 15 juin 1876 », Documents numérisés, fonds Macqueron, Bibliothèque municipale d'Abbeville (consulté le 13 janvier 2019).
  12. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, imp. Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 222 (ASIN B000WR15W8).
  13. « Hargicourt va rebaptiser la place de la mairie », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le 13 janvier 2019).
  • Portail de la Somme
  • Portail des communes de France