Héron (commune)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Héron (homonymie).

Héron

L’église Saint-Martin

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Liège
Arrondissement Huy
Bourgmestre Éric Hautphenne (PS)
Majorité LB-Ecolo OuVert
Sièges
ECOLO OuVert
Ent.Citoyenne
LB
17
2
6
9
Section Code postal
Héron
Lavoir
Waret-l'Évêque
Couthuin
4217
4217
4217
4218
Code INS 61028
Zone téléphonique 085
Démographie
Gentilé Héronnais(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
5 277 ()
49,23 %
50,77 %
138 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
24,01 %
63,29 %
12,69 %
Étrangers 2,15 % ()
Taux de chômage 12,26 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 238 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 33′ nord, 5° 05′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
38,32 km2 (2005)
77,62 %
9,43 %
11,82 %
1,14 %
Localisation

Situation de la commune dans l'arrondissement de Huy et la province de Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Héron

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Héron
Liens
Site officiel heron.be

Héron (en wallon Héron) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, ainsi qu'une localité où siège son administration.

La commune appartient à la région géographique de la Hesbaye.

Sis à flanc de coteau, le village de Héron est dominé par son église Saint-Martin, reconstruite en 1753.

Sections de commune[modifier | modifier le code]

La commune de Héron englobe les villages de Couthuin, Héron, Lavoir et Waret-l'Évêque.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Héron
Burdinne
Fernelmont Héron Wanze
Andenne Huy

Héraldique[modifier | modifier le code]

La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le . Les armoiries sont divisées en quatre pour symboliser les quatre anciennes communes fusionnées en 1977. Elles sont inspirées sur les armoiries de l'ancien Comté de Moha auquel la région appartenait historiquement. Les armoiries de Moha représentaient un canton libre rouge en argent. Le quatrième quartier a été ajouté pour symboliser l'importance de l'agriculture et de l'exploitation minière dans la commune.
Blasonnement : Ecartelé au 1 de gueules, aux 2 et 3 d'argent, au 4 d'azur chargé d'un pic de mineur et d'une faux d'or passés en sautoir.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[1].



Démographie[modifier | modifier le code]

La commune comptait, au , 5 358 habitants, 2 652 hommes et 2 706 femmes [2], soit une densité de 139,82 habitants/km2 pour une superficie de 38,32 km2.

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année :

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[3]
Population étrangère en 2015[4]
Nombre Répartition
La commune Communes limitrophes
Total Europe 98 83,8 % 79,8 %
Total UE 28 92 78,6 % 73,9 %
Total Asie De 1 à 3 0,9 % 4,8 %
Total Afrique 10 8,5 % 12,0 %
Total Amérique De 1 à 3 2,6 % 1,8 %
Total Océanie De 1 à 3 1,7 % 0,2 %
Autre De 1 à 3 2,6 % 1,4 %
Total Etrangers 117 100% 100%
Part des étrangers dans la population totale 2,3% 3,6%
Les principales nationalités en 2015[4]
Nationalités Nombre
Italie 43
France 26
Espagne 5
Portugal 5
Suisse De 1 à 3
Bâtiment en rue Saint Martin, siège du CPAS de Héron et de la bibliothèque communale. Auparavant, il a abrité l'école des garçons et des filles, l'ancienne maison communale et la justice de Paix (1866).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de la localité remonte au 1083, mais le site pourrait être peuplé depuis l'époque belgo-romaine. En 1136, l'église de Héron devient fief du monastère de chanoines réguliers de Saint-Gilles à Liège.

En 1321, le village fut brûlé par le comte de Namur. Suite aux guerres du XVIIe siècle, les registres paroissiaux furent détruits en 1692[5].

Jumelage[modifier | modifier le code]

La commune de Héron est jumelée avec [6]:

Économie[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle, Héron est un site d'extraction de plomb et d'argent. Dès le XIXe siècle, on y exploite les mines de fer et le carrières de pierre à bâtir et de pierre de taille. Ces industries ont amené une forte immigration vers la commune[5].

En 2012, parmi les 589 communes belges, elle se situait à la 300e place par rapport au revenu moyen net par habitant le plus élevé et à la 459e place par rapport aux prix des terrains à bâtir les plus cher[7].

La brasserie de Marsinne à Couthuin produit la bière Léopold 7.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=H%C3%A9ron
  2. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  3. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  4. a et b Commune de HERON référée à ses communes limitrophes, IWEPS, 2015
  5. a et b Hervé Hasquin, Raymond Van Uytven et Jean-Marie Duvosquel, Communes de Belgique: Dictionnaire d'histoire et de géographie administrative. 3-4, Flandre, Bruxelles, Crédit communal de Belgique - La Renaissance du Livre, (lire en ligne)
  6. jumelage officiel
  7. SPF Économie, DG Statistique et information économique, « Votre commune en chiffres: Héron », Statistics Belgium,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la province de Liège