Giuseppe Olivi (1769-1795)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Giuseppe Olivi.
Giuseppe Olivi
Biographie
Naissance
Décès
(à 26 ans)
Padoue
Sépulture
Church of St. Catherine (Padua) (d)
Abréviation en botanique
Olivi
Abréviation en zoologie
Olivi
Activités
Autres informations
Membre de
Académie nationale des sciences (en)
Académie des sciences de Turin

Giuseppe Olivi (né le à Chioggia, dans la province de Venise, en Vénétie – mort le à Padoue) était un naturaliste italien issu de la famille Olivi di Briana. Il a été membre de l'Académie de Padoue et de l'Accademia dei Quaranta.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à Chioggia de Francesco et Giuseppe Fabris, Giuseppe Olivi vêtit, sans toutefois faire les vœux, l'habit ecclésiastique[1]. Il s'intéressa à divers sujets comme la chimie en promouvant la théorie de Lavoisier, la botanique, la minéralogie ainsi qu'à l'agronomie[1]. Fermement fidèle aux théories d'Albrecht von Haller (1708-1777), il prend part à plusieurs débats à ce sujet, dont sur l'électricité chez les animaux[1].

Il obtient le respect de ses contemporains avec la publication d'un catalogue raisonné sur les animaux marins de la lagune de Venise, Zoologia Adriatica, ossia Catalogo ragionato degli animali del golfo e delle lagune di Venezia en 1792.

Mort en 1795 à Padoue, il est enterré dans l'église de Santa Cristina de Padoue ; un buste funéraire commémoratif est placé dans le cloître de la basilique Saint Antoine de Padoue.

Gregor Mendel (1822-1884), dans l'introduction à sa célèbre œuvre Versuche über Pflanzen-Hybriden (1866) cite Olivi comme un de ses inspirateurs pour la biogénétique.

En 1995, pour le bicentenaire de sa mort, sa ville de naissance lui a dédicacé les « giornate oliviane » (« journées oliviennes »), un congrès européen avec production d'une monographie qui lui est consacrée[2] et une pierre tombale commémorative.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (it) « Biografie - Giuseppe Olivi », sur Mille Anni di Scienza in Italia, Ministero dell'Università e della Ricerca Scientifica e Tecnologica
  2. (it) « Lezioni Sul Settecento veneto », Periodico della Giunta regionale del veneto,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Olivi est l’abréviation botanique standard de Giuseppe Olivi (1769-1795).

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI