Fritz Seitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fritz Seitz
Biographie
Naissance

Günthersleben (d)
Décès
(à 69 ans)
Dessau
Nationalité
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Instrument

Fritz (Friedrich) Seitz (, Günthersleben-Wechmar, Saxe-Coburg et Gotha) est un compositeur romantique allemand, violoniste et chef d'orchestre qui composa de la musique de chambre et notamment huit concertos pédagogiques pour violon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Friedrich Seitz a été baptisé le 18 juin 1848 à Günthersleben et y a grandi dans une famille de fermier. Il a rejoint en 1865 en tant que bénévole le régiment Gothaische, après quoi il a participé à la guerre allemande en 1866. Après la guerre, il a étudié le violon à Sonderhausen avec Karl Wilhelm Uhlrich, ancien premier violon de Magdebourg. En 1874, il a étudié avec le Dresden Hofkonzertmeister professeur Johann Christoph Lauterbach. Seitz a été embauché en 1869 comme le premier violoniste dans l'orchestre de la cour royale à Sonderhausen et nommé maître de chapelle en 1873.

En 1876, Fritz Seitz a déménagé à Magdebourg et a été premier violon du théâtre de la ville. Seitz a été le fondateur de la première école de musique à Magdebourg. En 1884, il a obtenu le poste de dirigeant de l'Orchestre de la cour ducale à Dessau. En 1888, il était chef du Festival de Bayreuth.

Friedrich Seitz a été un des plus célèbres violonistes de son temps en Europe. Il a fait de nombreuses tournées non seulement dans plusieurs villes allemandes mais aussi à Londres et en Hollande.

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour élève nº 1 en ré majeur pour violon et piano, Op. 7
  • Concerto pour élève nº 2 en sol majeur pour violon et piano, Op. 13
  • Concerto pour élève nº 3 en sol mineur pour violon et piano, Op. 12
  • Concerto pour élève nº 4 en ré majeur pour violon et piano, Op. 15
  • Zigeuner kommen pour violon et piano, Op. 16, No. 4
  • Schüler-Klaviertrio nº 1 en ut majeur pour violon, violoncelle et piano, Op. 18
  • Romanze und Intermezzo, Op. 21
  • Concerto pour élève nº 5 en ré majeur pour violon et piano, Op. 22
  • Konzert in einem Satz zum Studium und Konzertgebrauch en la mineur pour violon et piano ou orchestre, Op. 25
  • Drei Grabgesänge für gefallene Krieger pour chœur mixte, Op. 28; texte de August Sieghardt
  • Concerto pour élève nº 6 en sol majeur pour violon et piano, Op. 31
  • Concerto pour élève nº 7 en ré mineur pour violon et piano, Op. 32
  • Quatuor en sol Majeur pour 2 violons (ou violon et alto), violoncelle et piano, Op. 35
  • Konzertstück en la majeur pour violon et piano, Op. 36
  • Concerto pour élève nº 8 en sol majeur pour violon et piano, Op. 38
  • Ungarische Rhapsodie pour violon et piano, Op. 47
  • Concerto pour élève nº 9 en la majeur pour violon et piano, Op. 51
  • Die Passion, Oratorio pour solistes, chœur, orchestre et orgue
  • Zwei neue Vortragsstücke pour violon et piano
    • Andante espressivo
    • Allegro vivace
  • Schüler-Klaviertrio nº 2 pour violon, violoncelle et piano
  • Schüler-Klaviertrio nº 3 pour violon, violoncelle et piano
  • petits exercices pour violon et piano (Op. 41, 45, 46)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la musique classique