Frederick Arthur Verner

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Frederick Arthur Verner
Naissance
Décès
(à 92 ans)
Londres
Nationalité
Activités
Photographie de la peinture de Paul Kane par Verner.

Frederick Arthur Verner né le et mort le est un peintre canadien, célèbre pour ses paysages et ses peintures de paysages des plaines canadiennes de l'ouest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Verner est né à Sheridan, en Ontario. Enfant, il est fasciné et inspiré par les peintures de Paul Kane et tente de convaincre ce peintre établi de le prendre comme élève, mais sans succès. Quelques années plus tard, il se rend à Londres où il étudie à la Hetherleys Academy of Arts[1] de 1856 à 1860, avant de rejoindre l'armée britannique et de s'enrôler dans le 3e régiment de West York. De retour à Toronto en 1862, il travaille d'abord comme coloriste puis comme photographe. Pendant ce temps, il devient l'ami de son idole de longue date, Paul Kane. Le travail de Verner est, comme celui de Kane, également centré sur des scènes de l'Ouest canadien et parfois aussi basé sur des croquis de terrain bien que Verner n'ait pas voyagé aussi souvent que Kane. Beaucoup de ses peintures sont basées sur des croquis réalisés lorsqu'il accompagne Alexander Morris à la signature du troisième traité Northwest Angle Treaty au lac des Bois en 1873[2]. En 1880, Verner s'installe définitivement à Londres, mais continue à visiter le Canada de façon sporadique pour peindre et expose régulièrement ses peintures à Toronto. En 1893, il est devenu membre de l'Académie royale canadienne .

Il est l'oncle du magicien Dai Vernon, alias The Professor.

Galerie[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Agnes Etherington Art Centre
  • Art Gallery of Alberta
  • Art Gallery of Hamilton
  • Bibliothèque et Archives Canada
  • Galerie d'art Beaverbrook
  • Galerie Leonard & Bina Ellen, Université Concordia
  • Mendel Art Gallery
  • Morris and Helen Belkin Art Gallery
  • Musée des beaux-arts de l'Ontario
  • Musée des beaux-arts de Montréal
  • Musée national des beaux-arts du Québec[3]
  • Museum London
  • Parcs Canada
  • RiverBrink Art Museum
  • The Robert McLaughlin Gallery
  • Tom Thomson Memorial Art Gallery

Références[modifier | modifier le code]

  1. Margaret R. Annett, Frederick Arthur Verner : tableaux, aquarelles, dessins, Ottawa, Galerie nationale du Canada, , 8 p., p. 3
  2. (en) Henry Lehmann, « Historic resonance », The Montreal Star,‎ , D-5
  3. « Frederick Arthur Verner | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le 17 avril 2019)

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

  • Murray, J .: The Last Buffalo: L'histoire de Frederick Arthur Verner, peintre de l'Ouest canadien, Pagurian Press, Toronto, 1984. (ISBN 0-88932-130-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du Canada
  • Portail de la peinture