Flèche wallonne 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Flèche wallonne 2018
Généralités
Course82e Flèche wallonne
CompétitionUCI World Tour 2018 1.UWT
Date18 avril 2018
Distance198,5 km
Pays Belgique
Lieu de départSeraing
Lieu d'arrivéeHuy
Équipes25
Partants174
Arrivants107
Vitesse moyenne40,563 km/h
Résultats
Vainqueur Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors)
Deuxième Alejandro Valverde (Movistar)
Troisième Jelle Vanendert (Lotto-Soudal)
◀ 20172019 ▶
Documentation

La Flèche wallonne 2018 est la 82e édition de cette course cycliste masculine sur route. Elle a lieu le dans la province de Liège, en Belgique, et fait partie du calendrier UCI World Tour 2018 en catégorie 1.UWT.

Présentation[modifier | modifier le code]

La Flèche wallonne connaît en 2018 sa 82e édition. Créée en 1936 par le journal Les Sports, elle est organisée depuis 1993 par Amaury Sport Organisation (ASO), ancienne Société du Tour de France.

Parcours[modifier | modifier le code]

Le départ est donné à Seraing et l'arrivée est jugée au sommet du mur de Huy, après 198,5 km de course. Le début du parcours est modifié afin de le rendre plus exigeant. En prenant son départ à Seraing pour la première fois, la course peut emprunter dans sa première moitié les côtes de la Vecquée et de La Redoute, deux difficultés habituelles de la classique Liège-Bastogne-Liège. Le circuit final, passant par les côtes d'Ereffe, de Cherave et le mur de Huy, et dont les coureurs effectuent deux tours, n'est pas modifié[1].

Onze côtes sont répertoriées pour cette édition :

Num Nom km Longueur (m) Pente moyenne km de l'arrivée
1 Côte de la Vecquée 65
2 Côte de La Redoute 82
3 Côte de Mont 100
4 Côte d'Amay 126,5 1 200 7,5 % 74
5 Mur de Huy 140,5 1 300 9,6 % 58
6 Côte d'Ereffe (nl) 153 2 100 5 % 45,5
7 Côte de Cherave (nl) 164 1 300 8,1 % 34,5
8 Mur de Huy 169,5 1 300 9,6 % 29
9 Côte d'Ereffe (nl) 182,5 2 100 5 % 16
10 Côte de Cherave (nl) 193 1 300 8,1 % 5,5
11 Mur de Huy 198,5 1 300 9,6 % 0

Équipes[modifier | modifier le code]

La Flèche wallonne figurant au calendrier de l'UCI World Tour, les dix-huit « World Teams » y participent. Sept équipes continentales professionnelles sont invitées : les équipes belges Sport Vlaanderen-Baloise, Wanty-Groupe Gobert et WB-Aqua Protect-Veranclassic, et les équipes françaises Vital Concept, Cofidis, Delko-Marseille Provence-KTM et Fortuneo-Samsic[2],[3].

WorldTeams (18)
  1. Quick-Step Floors
  2. Lotto Soudal
  3. Team Lotto NL-Jumbo
  4. Team Sunweb
  5. Sky
  6. Groupama-FDJ
  7. AG2R La Mondiale
  8. Movistar Team
  9. Katusha-Alpecin
  10. BMC Racing Team
  11. EF Education First-Drapac p/b Cannondale
  12. Trek-Segafredo
  13. UAE-Team Emirates
  14. Bahrain-Merida
  15. Bora-Hansgrohe
  16. Astana Pro Team
  17. Dimension Data
  18. Mitchelton-Scott
Équipes continentales professionnelles (7)
  1. Cofidis, Solutions Crédits
  2. Delko-Marseille Provence-KTM
  3. Fortuneo-Samsic
  4. Vital Concept Cycling Club
  5. Sport Vlaanderen-Baloise
  6. Wanty-Groupe Gobert
  7. WB-Aqua Protect-Veranclassic

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Huit coureurs, Cesare Benedetti (Bora-Hansgrohe), Romain Combaud (Delko Marseille Provence KTM), Romain Hardy (Fortuneo-Samsic), Anthony Roux (Groupama-FDJ), Patrick Muller (Vital Concept), Anthony Perez (Cofidis), Kevin Van Melsen (Wanty-Groupe Gobert) et Antoine Warnier (VB Aqua Protect Veranclassic), sont échappés en début de course et creusent une avance de cinq minutes. Au pied du premier passage au mur de Huy, celle-ci est réduite à deux minutes[4]. Un contre-attaque prend forme dans cette attention, montrant les intentions offensives des adversaires de Valverde. Rob Power (Mitchelton-Scott), Rui Costa (UAE Team Emirates), Michal Kwiatkowski (Team Sky), Mikel Landa (Movistar) et Jelle Vanendert (Lotto Soudal) comptent quelques secondes d'avance en haut du mur, mais le peloton, emmené par la Movistar, les rattrape à 55 km de l'arrivée[4].

Dans la côte de l'Ereffe, Michael Gogl (Trek-Segafredo) attaque, emmenant avec lui Enric Mas (Quick-Step Floors). Ils sont rapidement imités par Vincenzo Nibali, à 45 kilomètres de l'arrivée[4]. Si ce dernier ne parvient pas à creuser un écart seul, il secoue le peloton par son offensive et provoque la formation d'un groupe de 24 coureurs, incluant provisoirement Philippe Gilbert, Michal Kwiatkowski, Damiano Caruso et Jakob Fuglsang[5]. Après divers mouvements de course, huit coureurs sont en tête à 36 km de l'arrivée, dans la côte de Cherave : Nibali, Jack Haig, Tanel Kangert, Max Schachmann, et deux rescapés de la première échappée, Anthony Roux et Cesare Benedetti[5],[4]. Ils obtiennent une demi-minute d'avance, puis 50 secondes lors de la seconde ascension du mur[4]. Malgré la poursuite menée par Mikel Landa pour rattraper ce groupe, celui-ci accroit encore son avance, qui atteint la minute à 15 km de l'arrivée. L'équipe Movistar reçoit alors le soutien de Lotto-Soudal, notamment par Tiesj Benoot, et Bora-Hansgrohe. Alors que l'écart est réduit à une quinzaine de secondes, Jack Haig tente sa chance seul à l'avant, imité ensuite par Nibali, à moins de six kilomètres de l'arrivée[4]. Tous sont rattrapés par le peloton à l'approche du mur de Huy. Schachmann est le dernier à résister et est repris dans l'ascension finale[5].

Jelle Vanendert fait l'ascension en tête du peloton pour emmener son leader Tim Wellens, puis tente sa chance. Julian Alaphilippe, bien placé dans sa roue, porte l'attaque décisive à 150 mètres de l'arrivée, alors que son coéquipier Schachmann vient d'être rattrapé[6]. Valverde, distancé, semble un temps en mesure de revenir sur Alaphilippe. Ce dernier s'impose cependant nettement, avec 4 secondes d'avance[7]. Croyant Nibali encore devant lui, il franchit la ligne sans lever les bras[8],[6]. Vanendert complète le podium, à six secondes.

Julian Alaphilippe est le premier Français à remporter la Flèche wallonne depuis Laurent Jalabert en 1997[5],[8]. Il offre à Quick-Step Floors sa 26e victoire de la saison[7].

La course, finalement prévisible, a été plus animée qu'à l'accoutumée[9],[6]. Les attaques, notamment l'échappée formée par Nibali, ont permis d'isoler Valverde, qui n'a plus compté que Landa à ses côtés[8]. Schachmann, en figurant dans le groupe, a permis à ses coéquipiers de Quick-Step Floors de rester dans le sillages des Movistar dans le peloton[8], avant de réaliser l'exploit de n'être repris qu'en fin d'ascension, ce qui n'était plus arrivé à un échappé depuis 2003[6].

Classements[modifier | modifier le code]

Classement de la course[modifier | modifier le code]

[10]

Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJulian Alaphilippe FranceQuick-Step Floors4 h 53 min 37 s
2eAlejandro Valverde EspagneMovistar+ 4 s
3eJelle Vanendert BelgiqueLotto-Soudal+ 6 s
4eRoman Kreuziger République tchèqueMitchelton-Scott+ 6 s
5eMichael Matthews AustralieSunweb+ 6 s
6eBauke Mollema Pays-BasTrek-Segafredo+ 6 s
7eTim Wellens BelgiqueLotto-Soudal+ 6 s
8eMaximilian Schachmann AllemagneQuick-Step Floors+ 6 s
9eRomain Bardet FranceAG2R La Mondiale+ 6 s
10ePatrick Konrad AutricheBora-Hansgrohe+ 12 s
11eSergio Henao ColombieSky+ 15 s
12eTom-Jelte Slagter Pays-BasDimension Data+ 19 s
13eRudy Molard FranceGroupama-FDJ+ 21 s
14eDiego Ulissi ItalieUAE Emirates+ 25 s
15eAlexis Vuillermoz FranceAG2R La Mondiale+ 28 s
Source : ProCyclingStats


Classements UCI[modifier | modifier le code]

La Flèche wallonne distribue aux soixante premiers coureurs les points suivants pour le classement individuel de l'UCI World Tour (uniquement pour les coureurs membres d'équipes World Tour) et le Classement mondial UCI (pour tous les coureurs) :

Position[11] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 400 320 260 220 180 140 120 100 80 68 56 48 40 32 28 24 16 8 4 2

Classements UCI World Tour à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

À l'issue de cette Flèche wallonne, les huit premiers coureurs au classement individuel de l'UCI World Tour conservent leur place. Le vainqueur Julian Alaphilippe entre dans le « top 10 », à la neuvième place. Son équipe, Quick-Step Floors, conforte sa première place[12]. http://www.dhnet.be/sports/cyclisme/classement-du-worldtour-alaphilippe-remonte-a-la-9e-place-sagan-toujours-leader-5ad76feacd709bfa6b69870c

Classement individuel à l'issue de la course
Rang Coureur Équipe Points
en stagnation 1er
Peter Sagan Bora-Hansgrohe 1901
en stagnation 2e
Alejandro Valverde Movistar 1632
en stagnation 3e
Niki Terpstra Quick-Step Floors 1297
en stagnation 4e
Michael Valgren Astana 1165
en stagnation 5e
Greg Van Avermaet BMC Racing 993.57
en stagnation 6e
Tiesj Benoot Lotto-Soudal 990
en stagnation 7e
Jasper Stuyven Trek-Segafredo 935
en stagnation 8e
Daryl Impey Mitchelton-Scott 931.57
en augmentation 9e
Julian Alaphilippe Quick-Step Floors 923
en diminution 10e
Philippe Gilbert Quick-Step Floors 921
Classement par équipe à l'issue de la course
Rang Équipe Points
en stagnation 1er
Quick-Step Floors 6166
en augmentation 2e
Mitchelton-Scott 3931.99
en augmentation 3e
Movistar 3863
en diminution 4e
Bora-Hansgrohe 3808
en stagnation 5e
BMC Racing 3239.99
en stagnation 6e
Bahrain-Merida 2920
en augmentation 7e
Lotto-Soudal 2803
en diminution 8e
Astana 2666
en diminution 9e
Sky 2490.01
en stagnation 10e
AG2R La Mondiale 2403

Liste des participants[modifier | modifier le code]

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur cette Flèche wallonne Pos Position à l'arrivée de la course
    Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ de la course
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé la course HD Indique un coureur qui a terminé la course hors des délais
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
1 Alejandro Valverde (ESP) 2e
2 Andrey Amador (CRC) AB
3 Winner Anacona (COL) AB
4 Carlos Betancur (COL) AB
5 Imanol Erviti (ESP) AB
6 Mikel Landa (ESP) 42e
7 José Joaquín Rojas (ESP) 87e
Directeur sportif : José Luis Arrieta
UAE Emirates
UAD
Num Coureur Pos
11 Daniel Martin (IRL) 61e
12 Matteo Bono (ITA) AB
13 Rui Costa (POR) 19e
14 Manuele Mori (ITA) 81e
15 Aliaksandr Riabushenko (BLR) 92e
16 Rory Sutherland (AUS) AB
17 Diego Ulissi (ITA) 14e
Directeur sportif : José Antonio Fernández
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
21 Dylan Teuns (BEL) 30e
22 Loïc Vliegen (BEL) AB
23 Alberto Bettiol (ITA) 80e
24 Damiano Caruso (ITA) AB
25 Alessandro De Marchi (ITA) 32e
26 Kilian Frankiny (SUI) AB
27 Simon Gerrans (AUS) 86e
Directeur sportif : Jackson Stewart
Sky
SKY
Num Coureur Pos
31 Sergio Henao (COL) 11e
32 Michał Gołaś (POL) AB
33 Łukasz Wiśniowski (POL) AB
34 Tao Geoghegan Hart (GBR) 79e
35 Vasil Kiryienka (BLR) AB
36 Michał Kwiatkowski (POL) 57e
37 Wout Poels (NED) 64e
Directeur sportif : Gabriel Rasch
Mitchelton-Scott
MTS
Num Coureur Pos
41 Michael Albasini (SUI) AB
42 Jack Haig (AUS) 34e
43 Lucas Hamilton (AUS) AB
44 Damien Howson (AUS) 54e
45 Christopher Juul Jensen (DEN) 82e
46 Roman Kreuziger (CZE) 4e
47 Robert Power (AUS) 51e
Directeur sportif : Matthew White
Fortuneo-Samsic
TFO
Num Coureur Pos
51 Warren Barguil (FRA) 45e
52 Franck Bonnamour (FRA) AB
53 Élie Gesbert (FRA) 67e
54 Romain Hardy (FRA) 102e
55 Kévin Ledanois (FRA) AB
56 Amaël Moinard (FRA) 100e
57 Florian Vachon (FRA) AB
Directeur sportif : Yvon Ledanois
Groupama-FDJ
GFC
Num Coureur Pos
61 David Gaudu (FRA) AB
62 Valentin Madouas (FRA) AB
63 Rudy Molard (FRA) 13e
64 Anthony Roux (FRA) 36e
65 Romain Seigle (FRA) 75e
66 Benoît Vaugrenard (FRA) 97e
67 Léo Vincent (FRA) AB
Directeur sportif : Franck Pineau
EF Education First-Drapac
EFD
Num Coureur Pos
71 Rigoberto Urán (COL) 28e
72 Lawson Craddock (USA) AB
73 Alex Howes (USA) 88e
74 Daniel Martínez (COL) 44e
75 Kim Magnusson (SWE) AB
76 Pierre Rolland (FRA) 48e
77 Michael Woods (CAN) 33e
Directeur sportif : Tom Southam
Bahrain-Merida
TBM
Num Coureur Pos
81 Vincenzo Nibali (ITA) 43e
82 Grega Bole (SLO) AB
83 Enrico Gasparotto (ITA) 27e
84 Ion Izagirre (ESP) 101e
85 Gorka Izagirre (ESP) 38e
86 Franco Pellizotti (ITA) 96e
87 Hermann Pernsteiner (AUT) 55e
Directeur sportif : Rik Verbrugghe
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
91 Alexis Vuillermoz (FRA) 15e
92 Romain Bardet (FRA) 9e
93 Jan Bakelants (BEL) AB
94 Benoît Cosnefroy (FRA) AB
95 Axel Domont (FRA) 70e
96 Mathias Frank (SUI) 35e
97 Ben Gastauer (LUX) 89e
Directeur sportif : Julien Jurdie
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
101 Steven Kruijswijk (NED) 63e
102 Lars Boom (NED) AB
103 Stef Clement (NED) 95e
104 Floris De Tier (BEL) 46e
105 Robert Gesink (NED) 20e
106 Bert-Jan Lindeman (NED) AB
107 Paul Martens (GER) 84e
Directeur sportif : Nico Verhoeven
Bora-Hansgrohe
BOH
Num Coureur Pos
111 Rafał Majka (POL) 90e
112 Cesare Benedetti (ITA) 37e
113 Emanuel Buchmann (GER) 26e
114 Patrick Konrad (AUT) 10e
115 Jay McCarthy (AUS) 21e
116 Gregor Mühlberger (AUT) AB
117 Paweł Poljański (POL) AB
Directeur sportif : Jens Zemke
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
121 Tim Wellens (BEL) 7e
122 Tiesj Benoot (BEL) 52e
123 Bjorg Lambrecht (BEL) 71e
124 Tomasz Marczyński (POL) 91e
125 Maxime Monfort (BEL) 78e
126 Tosh Van der Sande (BEL) 65e
127 Jelle Vanendert (BEL) 3e
Directeur sportif : Herman Frison
Astana
AST
Num Coureur Pos
131 Jakob Fuglsang (DEN) 16e
132 Andriy Grivko (UKR) 59e
133 Dario Cataldo (ITA) 76e
134 Omar Fraile (ESP) 47e
135 Hugo Houle (CAN) AB
136 Tanel Kangert (EST) 40e
137 Michael Valgren (DEN) 50e
Directeur sportif : Bruno Cenghialta
Katusha-Alpecin
TKA
Num Coureur Pos
141 Ilnur Zakarin (RUS) 18e
142 Ian Boswell (USA) AB
143 Steff Cras (BEL) 29e
144 Matteo Fabbro (ITA) AB
145 Robert Kišerlovski (CRO) 69e
146 Maurits Lammertink (NED) 103e
147 Willie Smit (RSA) 74e
Directeur sportif : Guennadi Mikhailov
Dimension Data
DDD
Num Coureur Pos
151 Tom-Jelte Slagter (NED) 12e
152 Steve Cummings (GBR) 107e
153 Scott Davies (GBR) AB
154 Nicholas Dlamini (RSA) AB
155 Amanuel Gebrezgabihier (ERI) 53e
156 Benjamin King (USA) AB
157 Serge Pauwels (BEL) 17e
Directeur sportif : Roger Hammond
Sunweb
SUN
Num Coureur Pos
161 Michael Matthews (AUS) 5e
162 Johannes Fröhlinger (GER) AB
163 Simon Geschke (GER) 68e
164 Chad Haga (USA) 94e
165 Chris Hamilton (AUS) 60e
166 Sam Oomen (NED) 31e
167 Laurens ten Dam (NED) 49e
Directeur sportif : Aike Visbeek
Trek-Segafredo
TFS
Num Coureur Pos
171 Bauke Mollema (NED) 6e
172 Julien Bernard (FRA) AB
173 Gregory Daniel (USA) AB
174 Michael Gogl (AUT) 73e
175 Tsgabu Grmay (ETH) 39e
176 Ruben Guerreiro (POR) AB
177 Toms Skujins (LAT) 104e
Directeur sportif : Kim Andersen
Quick-Step Floors
QST
Num Coureur Pos
181 Julian Alaphilippe (FRA) 1er
182 Bob Jungels (LUX) 41e
183 James Knox (GBR) AB
184 Enric Mas (ESP) AB
185 Maximilian Schachmann (GER) 8e
186 Pieter Serry (BEL) 22e
187 Philippe Gilbert (BEL) 24e
Directeur sportif : Davide Bramati
Wanty-Groupe Gobert
WGG
Num Coureur Pos
191 Guillaume Martin (FRA) 93e
192 Kévin Van Melsen (BEL) AB
193 Thomas Degand (BEL) 77e
194 Fabien Doubey (FRA) 72e
195 Xandro Meurisse (BEL) 66e
196 Andrea Pasqualon (ITA) 85e
197 Dion Smith (NZL) AB
Directeur sportif : Hilaire Van der Schueren
Sport Vlaanderen-Baloise
SVB
Num Coureur Pos
201 Benjamin Declercq (BEL) AB
202 Kevin Deltombe (BEL) 105e
203 Thomas Sprengers (BEL) 58e
204 Dries Van Gestel (BEL) AB
205 Mathias Van Gompel (BEL) AB
206 Aaron Verwilst (BEL) NP
207 Jordi Warlop (BEL) AB
Directeur sportif : Walter Planckaert
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
211 Jesús Herrada (ESP) 23e
212 Daniel Navarro (ESP) 62e
213 Nicolas Edet (FRA) 25e
214 José Herrada (ESP) 98e
215 Luis Ángel Maté (ESP) AB
216 Julien Simon (FRA) AB
217 Anthony Perez (FRA) 99e
Directeur sportif : Christian Guiberteau
WB-Aqua Protect-Veranclassic
WVA
Num Coureur Pos
221 Maxime Vantomme (BEL) AB
222 Thomas Deruette (BEL) AB
223 Justin Jules (FRA) AB
224 Christophe Masson (FRA) AB
225 Julien Mortier (BEL) 106e
226 Dimitri Peyskens (BEL) AB
227 Antoine Warnier (BEL) AB
Directeur sportif : Olivier Kaisen
Delko-Marseille Provence-KTM
DMP
Num Coureur Pos
231 Romain Combaud (FRA) AB
232 Julien El Fares (FRA) AB
233 Mauro Finetto (ITA) 56e
234 Ángel Madrazo (ESP) AB
235 Jhon Anderson Rodríguez (COL) AB
236 Julien Trarieux (FRA) AB
237 Lucas De Rossi (FRA) AB
Directeur sportif : Andy Flickinger
Vital Concept
VCC
Num Coureur Pos
241 Quentin Pacher (FRA) AB
242 Yoann Bagot (FRA) AB
243 Johan Le Bon (FRA) AB
244 Justin Mottier (FRA) AB
245 Patrick Müller (SUI) AB
246 Kévin Reza (FRA) 83e
247 Tanguy Turgis (FRA) AB
Directeur sportif : Didier Rous

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « La Redoute to feature in 2018 Fleche Wallonne route », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 avril 2018)
  2. « La Flèche Wallonne : Equipes et parcours dévoilés – La Redoute au pogramme », sur cyclingpro.net, (consulté le 16 avril 2018)
  3. « Direct Energie invitée à Liège, Vital Concept sur la Flèche Wallonne », sur lequipe.fr, (consulté le 16 avril 2018)
  4. a b c d e et f « Alaphilippe wins La Flèche Wallonne », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 avril 2018)
  5. a b c et d « Alaphilippe détrône Valverde et s'offre la Flèche Wallonne », sur rtbf.be, (consulté le 20 avril 2018)
  6. a b c et d Pierre Carrey, « Flèche wallonne : Julian Alaphilippe casse des briques dans le mur de Huy », Libération,‎ (ttp://www.liberation.fr/sports/2018/04/18/fleche-wallonne-julian-alaphilippe-casse-des-briques-dans-le-mur-de-huy_1644323)
  7. a et b « La victoire de Julian Alaphilippe en chiffres », sur lequipe.fr, (consulté le 20 avril 2018)
  8. a b c et d « Flèche wallonne : la victoire sans le savoir de Julian Alaphilippe En savoir plus sur https://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2018/04/18/cyclisme-le-francais-julian-alaphilippe-gagne-la-fleche-wallonne_5287243_1616656.html#PPyx0EuRBhy5wQTA.99 », sur lemonde.fr, (consulté le 20 avril 2018)
  9. (en) « Nibali helps light up Fleche Wallonne with '50km full gas' », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 avril 2018)
  10. « Flèche wallonne 2018 », sur http://www.procyclingstats.com/
  11. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre X, classement UCI - Article 2.10.008, Barème des points applicables, Article 2.10.039, Barème des points - version au 1er mars 2018 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  12. « Classement du WorldTour: Alaphilippe remonte à la 9e place, Sagan toujours leader », sur dhnet.be, (consulté le 20 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2010
  • Portail de la Wallonie