First Bank of Nigeria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
First Bank of Nigeria

Création
Siège social Lagos
Site web www.firstbanknigeria.com

First Bank of Nigeria, aussi appelée FirstBank, est une banque du Nigeria, basée à Lagos.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est fondée en 1894 sous le nom de Bank of British West Africa (BBWA). En 1896, la banque rachète l'African Banking Corporation, et l'Anglo-African Bank en 1912[1].

En 1957, la banque change de nom et devient Bank of West Africa (BWA). L'indépendance du Nigéria en 1960 permet à la banque d'étendre ses activités sur la banque de détail. La banque dispose alors de 114 agences à-travers le pays[1].

En 1966, la banque change de nom et devient Standard Bank of West Africa à la suite de sa fusion avec la Standard Bank. En 1971, la banque est listée sur le Nigerian Stock Exchange (NSE), ouvrant une partie de son capital au public[2].

La banque prend son nom actuel de First Bank of Nigeria en 1979[2].

En 1982, une agence est ouverte à Londres. En 1991, la banque établit ses premiers guichets automatiques[2].

En 2002, la First Bank of Nigeria établit la FBN Bank au Royaume-Uni et devient la première banque nigériane à posséder entièrement une banque active et régulée sur les marchés britanniques[3].

En octobre 2011, la Banque International de Crédit (BIC), propriété des Israéliens Beny Steinmetz et Dan Gertler depuis 2008, est cédée à la First Bank of Nigeria[4].

En septembre 2014, First Bank of Nigeria acquiert 5 filiales d'International Continental Bank, une banque malaisienne, situées au Ghana, au Sierra Leone, au Sénégal, en Guinée et en Gambie pour un montant estimé à 150 millions de dollars[5],[6]. Dès 2015, la direction du groupe place des directeurs nigérians à la tête des filiales internationales pour en reprendre le contrôle[7].

En avril 2016, FirstBank annonce des résultats catastrophiques sur l'exercice de l'année 2015, une dégringolade de 82 % des bénéfices par rapport à l'année précédente, un mauvais résultat qui s'explique par le chute du prix du pétrole et la déroute financière du pays[8]. La banque décide alors de réduire ses effectifs en licenciant 1000 employés[9].

Présence internationale[modifier | modifier le code]

Controverses[modifier | modifier le code]

En 2015, le CEO Stephen Olabisi Onasanya, en poste depuis 6 ans, est épinglé pour son implication directe dans le détournement de millions de dollars pour le compte du gouverneur de l'état de Bayelsa, Seriake Dickson[13].

En mai 2016, Dauda Lawal, directeur des affaires publiques du groupe bancaire, est arrêté par les autorités des crimes financiers du Nigéria pour avoir participé au blanchiment de 55 millions $ pour le compte de Diezani Alison-Madueke[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Our history (1) », sur Firstbanknigeria.com (consulté le 24 mai 2016)
  2. a, b et c (en) « Our history (2) », sur Firstbanknigeria.com (consulté le 24 mai 2016)
  3. (en) « Our history (3) », sur Firstbanknigeria.com (consulté le 24 mai 2016)
  4. a et b « La Nigériane First Bank of Nigeria prend pied en RD Congo », sur Agenceecofin.com, (consulté le 25 mai 2016)
  5. Ismael Aidara, First Bank of Nigeria, les dessous de l’acquisition d’ICB, Les Afriques, 17 juin 2015
  6. First Bank of Nigeria finalise le rachat de la filiale ghanéenne d’International Commercial Bank, Les Afriques, 13 octobre 2014
  7. Ismael Aidara, « Jeu de chaises musicales à First Bank of Nigeria Holding », sur Lesafriques.com, (consulté le 25 mai 2016)
  8. (en) « Nigeria’s First Bank reports 82% drop in profits », sur Ft.com, (consulté le 24 mai 2016)
  9. (en) Mayowa Tijani, « REVEALED: First Bank WILL sack 1,000 staff », sur Thecable.ng, (consulté le 24 mai 2016)
  10. (en) Obinna Chima, « First Bank of Nigeria Acquires Congolese Bank », sur Allafrica.com, (consulté le 24 mai 2016)
  11. a, b et c « First Bank of Nigeria démarre ses activités au Sénégal », sur Jeuneafrique.com, (consulté le 24 mai 2016)
  12. Idriss Linge, « First Bank of Nigeria débute ses activités en Guinée Conakry », sur Agenceecofin.com, (consulté le 24 mai 2016)
  13. (en) « First ank MD, Onasanya in trouble as EFCC traces Dickson's $4m stolen money to him », sur Newsacross.com (consulté le 25 mai 2016)
  14. (en) « Diezani Largesse: First Bank Executive Director Arrested », sur Saharareporters.com, (consulté le 25 mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail des entreprises
  • Portail de la finance
  • Portail du Nigeria