Fédération mondiale de voile

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

World Sailing

Sigle FIV, ISAF
Sport(s) représenté(s) Nautisme
Création
Président Carlo M. Croce
Siège Southampton
Affiliation CIO, ASOIF, OMI, ISO, AMA
Nations membres Plus de 120
Site web http://www.sailing.org/

La fédération mondiale de voile (officiellement en anglais, World Sailing) est l'organisme international qui régit le sport nautique de compétition à voile basé à Southampton dans le sud de l'Angleterre.

Il s'appelait International Yacht Racing Union (IYRU) jusqu'en 1996 puis International Sailing Federation : ISAF jusqu'au 14 novembre 2015[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée à Paris en octobre 1907, l'IYRU International Yacht Racing Union, a changé de nom le 5 août 1996, pour devenir l'International Sailing Federation (ISAF)[2].

Depuis sa création cette fédération a mis au point des règlements et des systèmes de mesure, ou jauges, appliquées mondialement pour toutes les compétitions de voile.

Le 1er juin 1868, le Royal Victoria Yacht Club de Grande-Bretagne organise un congrès qui se tient en présence de 23 représentants de 14 clubs de voile. Après avoir rédigé une critique sévère des règlements des yacht clubs, le congrès, à l'issue d'une nouvelle réunion tenue le 4 mars 1869 publie dans la presse nautique un projet de règles de course, critiqué et abandonné.

En juin 1906, à Londres, une jauge internationale, résultat d'une conférence des pays européens, est enfin adoptée. Il s'agit de la Metre Rule, encore utilisée comme règle de classe pour les bateaux 12M JI, ou 12 Metre, les 8 Metre, 6 Metre et tous les autres voiliers de type JI (pour jauge internationale, ou Metre ou encore mR) , comme le 5.5 Metre ou le 2.4mR. Les représentants européens présents fondent IYRU.

Après une réunion en 1929 avec les représentants du North American Yacht Racing Union, ce n'est qu'en 1960 qu'une unification de règles de jauge est adoptée.

Six présidents se sont succédé depuis 1946 à l'ISAF/IYRU, après les chairmen qui officiaient les réunions précédentes. Göran Petersson (SWE) est président de l'ISAF de 2004 à 2013. Depuis début 2013, l'Italien Carlo Croce dirige la fédération.

Le rôle de l'ISAF[modifier | modifier le code]

L'ISAF est reconnue par le comité international olympique (CIO), comme étant l'autorité dirigeant la voile mondiale et gère la voile aux Jeux olympiques.

Elle assure la promotion de la voile, par ses cent-vingt-et-une fédérations nationales. Ses responsabilités vont de l'organisation des régates, l'édition de règles de jauge et de course, à la formation des entraîneurs, en passant par l'agrément de séries internationales (quatre-vingt-sept en 2008) et le classement des sportifs.

Membres de l'ISAF[modifier | modifier le code]

Le statut de membre de la Fédération internationale de Voile peut être accordé dans les catégories suivantes[3] :

  • Membre à part entière : une autorité nationale (MNA), un organisme national qui régit la voile
  • Membre associé : une autorité nationale ayant des pouvoirs réduits
  • Les associations de classes de bateaux (série internationale)
  • Les systèmes de jauge de course et de calcul de handicap
  • Les associations continentales
  • Les membres affiliés (organisations internationales indépendantes)

Début 2018, la WS dénombrait 146 nations affiliées.

Afrique Amériques Asie Europe Océanie

Amérique du Nord et Caraïbes

Amérique centrale et du Sud

Voile radiocommandée[modifier | modifier le code]

L'ISAF a comme membre affilié la Radio Sailing Federation, pour la voile radiocommandée. (Voir Modélisme naval#Modélisme naval radiocommandé.)

Voile handisport[modifier | modifier le code]

L'IFDS, International association For Disabled Sailing s'occupe de la voile handisport.

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

470 Messieurs (au 6 février 2019)[4]
# Pays Marin Équipier Points
1 Mathew Belcher William Ryan 988
2 Anton Dahlberg Fredrik Bergström 978
3 Jordi Xammar Hernandez Nicolás Rodríguez García-Paz 909
4 Stuart Mcnay David Hughes 907
5 Keiju Okada Jumpei Hokazono 895
6 Tetsuya Isozaki Akira Takayanagi 892
7 Kevin Peponnet Jérémie Mion 890
8 Giacomo Ferrari Giulio Calabrò 856
9 Hippolyte Machetti Sidoine Dantes 837
10 Zangjun Xu Chao Wang 833
470 Dames (au 6 février 2019)[5]
# Pays Marin Équipière Points
1 Ai Kondo Yoshida Miho Yoshioka 939
2 Silvia Mas Depares Patricia Cantero Reina 931
3 Tina Mrak Veronika Macarol 887
4 Hannah Mills Eilidh McIntyre 878
5 Frederike Loewe Anna Markfort 871
6 Afrodite Zegers Lobke Berkhout ou Anneloes van Veen 857
7 Mengxi Wei Haiyan Gao ou Ping Zhang 852
8 Bàrbara Cornudella Ravetllat Sara López Ravetllat 820
9 Fernanda Oliveira Ana Luiza Barbachan 784
10 Camille Lecointre Aloise Retornaz 781
49er Messieurs (au 24 avril 2019)[6]
# Pays Marin Équipier Points
1 Dylan Fletcher-Scott Stuart Bithell 955
2 David Gilmour Lachy Gilmour ou Joel Turner 917
3 Lukasz Przybytek Pawel Kolodzinski 916
4 James Peters Fynn Sterritt 912
5 Logan Dunning Beck Oscar Gunn 909
6 Diego Botín le Chever Iago López Marra 882
7 Justus Schmidt Max Boehme 880
8 Benjamin Bildstein David Hussl 877
9 Sime Fantela Mihovil Fantela 876
10 Tim Fischer Fabian Graf 873

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Résumé de l'histoire de l'ISAF/IYRU
  3. (en) « ISAF Members »,
  4. (en) « World Sailing Rankings - Fleet Racing - 470 (Men) », (consulté le 6 février 2019)
  5. (en) « World Sailing Rankings - Fleet Racing - 470 (Women) », (consulté le 6 février 2019)
  6. (en) « Fleet racing - Men - 49er », (consulté le 24 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la voile
  • Portail de la régate
  • Portail de la course au large