Edward Legge (évêque)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Legge.
Edward Legge (évêque)
Fonction
Évêque d'Oxford
-
William Jackson (en)
Charles Lloyd (en)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Fratrie
Arthur Kaye Legge (en)
George Legge

Edward Legge (1767 - ) était un ecclésiastique et universitaire anglais. Il était l'évêque d'Oxford de 1816 et le directeur du All Souls College d'Oxford en 1817 [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le septième fils de William Legge (2e comte de Dartmouth) et de Frances Catherine Nicoll [2]. Éduqué à la Rugby School, il est devenu membre de All Souls, étudiant de la Christ Church à Oxford en 1785 et curé de Lewisham [3],[4].

Il fut chanoine de la stalle XI de la cathédrale de Canterbury de 1797 à 1802 [5] après quoi il fut chanoine de la douzième stalle de la chapelle St George à Windsor de 1802 à 1805. Il fut aumônier royal en 1797 et greffier adjoint du cabinet à partir de 1803. Il démissionna de ce poste lorsqu'il fut nommé doyen de Windsor en 1805 [6].

Il fut doyen de Windsor jusqu'en 1816, date à laquelle il fut élevé à l'épiscopat comme évêque d'Oxford, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort en 1827.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « All Souls College | A History of the County of Oxford: Volume 3 (pp. 173-193) », British-history.ac.uk, (consulté le 10 décembre 2012)
  2. Lundy, « Person Page 24467 », Thepeerage.com (consulté le 10 décembre 2012)
  3. « Canterbury cathedral - Canons | The History and Topographical Survey of the County of Kent: Volume 12 (pp. 55-108) », British-history.ac.uk, (consulté le 10 décembre 2012)
  4. Francis Haverfield (1907), Brief Guide to the Portraits in Christ Church Hall, Oxford.
  5. « Canons of Stall XI at Canterbury Cathedral from 1600 to 1863 », The Chapter Library of Canterbury Cathedral (consulté le 6 avril 2012)
  6. « Index of Officers-L » (consulté le 18 avril 2017)
  • Portail de l’Angleterre
  • Portail du protestantisme