Deuxième combat de La Roche-Bernard

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Combat de La Roche-Bernard

Informations générales
Date 29 mars 1793
Lieu La Roche-Bernard
Issue Victoire des républicains
Belligérants
Républicains Association bretonne
Paysans contre-révolutionnaires
Commandants
Jean-Michel Beysser
Forces en présence
400 hommes1 200 hommes

Chouannerie

Batailles

Révoltes paysannes (1792-1793)
Coordonnées 47° 31′ 08″ nord, 2° 17′ 51″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

Combat de La Roche-Bernard

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

Combat de La Roche-Bernard

Géolocalisation sur la carte : France

Combat de La Roche-Bernard

La combat de La Roche-Bernard se déroula à la suite d'une révolte paysanne contre la levée en masse lors de la Pré-Chouannerie.

Le combat[modifier | modifier le code]

Après avoir repris Redon aux paysans insurgés, les Républicains, forts de 400 soldats commandés par le général de brigade Jean-Michel Beysser se mettent en marche sur La Roche-Bernard, au pouvoir des insurgés depuis deux semaines[1].

Le 29 mars, ils rencontrent près de la ville les paysans au nombre de seulement 1 200. Ceux-ci sont repoussés et dans la soirée les Républicains entrent dans La Roche-Bernard sans se voir opposer de résistance. Le général donne l'ordre aux habitants d'allumer des torches et de se réunir sur la place[1].

Un prisonnier, suspecté d'avoir participé à l'assassinat de Joseph Sauveur, président du district de La Roche-Bernard et massacré après le combat précédent, est jugé sommairement devant un conseil de guerre improvisé. Condamné à mort, sa tête est fixée sur la culasse d'un canon, un soldat le tenant par les cheveux, il est décapité à coup de hache par un sapeur[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la Révolution française
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Morbihan
  • Portail des années 1790