Daniel Noin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Noin
Biographie
Naissance
(87 ans)
Nationalité

Daniel Noin, né le à Ecouen est un géographe français, professeur émérite à l'Université de Paris I[1], spécialiste des questions de population[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1951-1955) et agrégé de géographie, il a obtenu un doctorat d'État en lettres et sciences-humaines (1977). Professeur au lycée Montesquieu à Bordeaux (1955), puis au lycée Moulay Hassan à Casablanca (1957-1962), il fut chargé de cours à l'université de Rabat (Maroc) avant d'être élu maître-assistant à l'Université de Poitiers (1969-1970) puis à l'Université de Rouen jusqu'en 1973, date à laquelle il a été élu professeur à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il a assuré les fonctions de directeur du département de géographie de l'Université de Paris I (1973-1977), de vice-président de l'Université de Paris I (1981-1982) et de président du jury de l'agrégation de géographie de 1993 à 1995. En septembre 1995, il devient professeur émérite[3].

Il est président honoraire de la commission Population de l'Union géographique internationale depuis 1988[4]. Il a assuré les fonctions de président du Comité de rédaction de la revue Espace, populations, sociétés de 1984 à 1994, a été membre de la Commission « Populations et Environnement » de l'Union internationale pour l’Étude scientifique de la population de 1990 à 1994 et a été le coordonnateur d'une équipe de recherche au Laboratoire de Géographie Humaine, puis au Laboratoire Strates, Université de Paris I/ CNRS de 1973 à 1990.

Il a coorganisé huit conférences internationales (Londres (1986), Kiel (1989), Beijing (1990), Varsovie (1991), Los Angeles (1992), Ljubljana (1993), Amman (1994) et Pretoria (1995))[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1983 : La transition démographique dans le monde, Presses universitaires de France, 214 p.
  • 1994 : Géographie de la population, Armand Colin, 281 p. (7e édition 2005)
  • 1995 : La population de la France, avec Yvan Chauviré, Armand Colin, 250 p. (7e édition 2004)
  • 1995 : Atlas de la population mondiale, Reclus, 160 p. (2e édition 1996)
  • 1997 : L'humanité sur la planète (Éditions Unesco, 1997)
  • 1999 : Le nouvel espace français, avec Geneviève Decroix, Armand Colin, 250 p. (5e édition 2009)
  • 2000 : La France des régions, Armand Colin, 95 p. (2e édition 2004)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre George (1993), Deux rééditions précieuses : Daniel Noin, Yvan Chauviré, La population de la France et Marcel BalesteL'Économie française, compte rendu de Géographie de la Population ',Annales de Géographie, vol. 102, numéro 571, p. 311
  • Robert Bergeron (1996), Compte rendu de Géographie de la Population, Revue de géographie de Lyon, vol. 71, numéro 71-73, p. 222
  • Jacqueline Bonnamour (1999), Compte rendu de Le nouvel espace français, L'information géographique, vol. 63, no 63-1, p. 44
  • Régis De Roquefeuil (1990), Compte rendu de L'espace français, Cahiers de géographie du Québec, vol. 34, no 93, 1990, p. 397-399

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Portail de la géographie