Coupe de Belgique de football 1963-1964

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Coupe de Belgique
1963-1964
Généralités
Sport Football
Édition 9e
Date du au
Participants 64
Hiérarchie
Hiérarchie Phase finale
Niveau inférieur Tours préliminaires

Palmarès
Tenant du titre R. RC Tournaisien
depuis 1956
Vainqueur ARA La Gantoise

Navigation

La Coupe de Belgique 1963-1964 est la neuvième édition de l'épreuve.

Les amateurs belges de football ont donc patienté pendant sept longues saisons avant que la Coupe de Belgique ne soit à nouveau organisée. En ce mois d'août 1963, la F.A. va fêter ses 100 ans, la Coupe d'Angleterre a 92 ans, celle de France 46 et l'Allemande 30. La Coupe de Belgique a 52 ans, mais elle n'a pas encore connu 10 éditions ! Ces chiffres suffisent à eux seuls, à résumer le désintérêt des dirigeants belges de football, braqués sur « l'Amateurisme » et le seul championnat. Paradoxalement à la doctrine fédérale, la « Coupe » n'est pas jugée assez « rémunératrice » par les clubs les plus huppés qui lui préféraient des tournois ou simples matchs amicaux à l'étranger.

Cette édition de reprise connaît une formule légèrement modifiée par rapport à sa devancière. Les Buffalos de La Gantoise s'octroient le trophée, en disposant de Diest en finale. C'est le premier titre majeur remporté par le « matricule 7 » [1].

Création de la Coupe des Vainqueurs de Coupes[modifier | modifier le code]

Le succès rencontré par la Coupe des Clubs champions européens et la Coupe des Villes de Foires, toutes deux lancées en 1955, incite l'UEFA à instaurer une troisième épreuve continentale: la Coupe d'Europe des Vainqueurs de coupe, dont la première édition débute à l'automne 1960.

Pour rappel, la Coupe de Belgique a été créée en 1912. Mais après trois éditions, en fait de la Première à la Seconde Guerre mondiale, l'épreuve n'est organisée qu'à deux reprises (saison 1926-1927 et saison 1934-1935). On pense la compétition relancée en 1953 pour trois éditions à la suite desquelles une évaluation est prévue. Celle-ci est très positive et la majorité des clubs se déclarent favorables son maintien. Cela n'empêche toutefois pas la « Coupe » de disparaître du calendrier lors de la saison 1956-1957.

La mise en œuvre de ce que le langage populaire appelle la « Coupe des Coupes » (plus tard aussi appelée la « CE2 ») et son succès amènent la fédération belge de football à relancer sa coupe nationale. Cette nouvelle résurrection est la bonne. À partir de 1963, la Coupe de Belgique est organisée annuellement.

Formule modifiée[modifier | modifier le code]

Pour sa réapparition en 1963, la Coupe de Belgique connaît une nouvelle formule. Dans les faits, le principe de « rencontres à élimination directe en une seule manche sur le terrain de la première équipe tirée au sort » est maintenu. C'est le nombre de participants qui est réduit de moitié. Alors que de 1953 à 1956 de la phase finale de l'épreuve rassemble 128 équipes à partir des 1/64e de finale, la version modernisée ramène le nombre des équipes en lice à 64 à partir des 1/32e de finale.

Les équipes de Division 1 (16) et Division 2 (16) attendent les 32 rescapés de 4 tours préliminaires. Ceux-ci sont également réduits en termes de participants. Le premier tour ne concernent plus que 128 clubs qui sont rejoints au 2e tour par les cercles de Promotion. Les formations de Division 3 entrent en lice lors du 4e tour.

Un élément important à noter est que la division de référence d'un club est celle de la saison précédente. Cela signifie que, pour cette reprise 63-64, les clubs entrent en compétition selon la division dans laquelle ils évoluent en 62-63.

Déroulement schématique[modifier | modifier le code]

Tours préliminaires[modifier | modifier le code]

  • TOUR 1: 64 rencontres, 128 clubs des Séries provinciales
    • TOUR 2: 64 rencontres, 64 qualifiés du Tour 1 + les 64 clubs de Promotion (qui sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre eux)
      • TOUR 3: 32 rencontres, 64 qualifiés du Tour 2 (prétirage intégral, plus de tête de série)
        • TOUR 4: 32 rencontres, 32 qualifiés du Tour 3 + les 32 clubs de Division 3 (qui sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre eux)

Phase finale[modifier | modifier le code]

  • 1/32e de finale: 32 qualifiés du Tour 4, 16 clubs de Division 2 et 16 clubs de Division 1(D1 et D2 sont têtes de série et ne se rencontrent pas entre elles)
    • 1/16e de finale(à partir de ce tour, tirage intégral, plus de têtes de série)
      • 1/8e de finale
        • 1/4 de finale
          • 1/2 finales
            • FINALE

Répartition des clubs engagés[modifier | modifier le code]

Abréviations des Divisions
Abréviations des Provinces
Répartition des clubs par province et par division
Province D1 D2 D3 P prov. Total
Anvers 0 3 4 2 0 9
Brabant 3 3 3 2 0 11
Flandre-Occidentale 2 3 3 2 0 10
Flandre-Orientale 1 1 3 0 0 5
Hainaut 0 2 0 1 0 3
Liège 2 2 3 3 0 10
Limbourg 2 1 1 1 1 6
Luxembourg 0 0 0 0 0 0
Namur 0 1 1 0 0 2
Total 16 16 17 12 1 64

Trente-deuxièmes de finale (« Cinquième tour »)[modifier | modifier le code]

La Coupe de Belgique proprement dite commence avec les Trente-deuxièmes de finale. Ceux-ci sont disputés par 64 clubs. 14 clubs de Division 2, 16 clubs de Division 1 et les deux cercles relégués de « D2 » en « D3 » à la fin de la saison précédente (qui sont têtes de série et donc ne se rencontrent pas entre eux) affrontent les 32 rescapés des tours préliminaires.

  • 64 équipes, 32 rencontres, jouées le et le .
    • Deux formations de l'élite passent à la trappe. Si Beringen (qui terminera pourtant vice-champion national cette saison-là) est sorti d'entrée par Waregem, néo promu en D2, l'autre élimination est plus sensationnelle: le Club Liégeois est éliminé par les « Promotionnaires » du CS Brainois.
    • Outre Braine, trois autres clubs de Promotion franchissent ce tour.
    • Quatre formations de Division 3 se qualifient, mais deux sont issues d'oppositions « entre D3 ».
    • On assiste au premier derby verviétois en match officiel depuis 7 ans. Lors de la saison 55-56 (celle-là même où la Coupe fut organisée pour la dernière fois), le « CS » et le « SRU » étaient tous deux en Division 2. Il faudra attendre la saison 1980-1981 pour retrouver les deux « frères ennemis » dans la même série, à savoir en « Promotion ».
    • Détail amusant, pour cette reprise de la Coupe, le FC Brugeois retrouve l'adversaire chez lequel il avait été étrillé (6-1), huit ans plus tôt. Cette fois, les « Blauw en Zwart » passent aisément.

Résultats[modifier | modifier le code]

Dates Visités Visiteur Score final Remarques
01/09/1963 K. Boom FC (en augmentation-II) R. SC Anderlechtois (I) 1-4
01/09/1963 K. SV Waregem (en augmentation-II) K. Beringen FC (I) 3-2
31/08/1963 K. Willebroekse SV (III) R Charleroi SC (II) 3-2
31/08/1963 R. CS Brugeois (I) R. FC Sérésien (III) 1-1 ????
01/09/1963 R. Stade Waremmien FC (III) K. Berchem Sport (I) 1-2
01/09/1963 R. FC Brugeois (I) FC Waaslandia Burcht (III) 4-1
01/09/1963 K. St-Genesius-Rode Sport (en augmentation-III 1) R. Standard CL (I) 1-4
01/09/1963 R. Antwerp FC (I) K. Lyra (III) 4-0
01/09/1963 K. FC Diest (I) K. SV Sottegem (III) 5-2
01/09/1963 K. Lierse SK (I) R. Racing FC Montegnée (III) 2-1
01/09/1963 K. Daring Club Leuven (III) ARA La Gantoise (I) 0-1
01/09/1963 K. St-Truidense VV (I) R. Entente Sportive Jamboise (III) 2-2 ????
01/09/1963 K. Beerschot AC (I) K. Maccabi SC Voetbal Antwerp (en augmentation-P) 5-1
01/09/1963 K. FC Turnhout (en augmentation-I) K. SK Roeselare (III) 2-2 ????
01/09/1963 R. FC Liégeois (I) R. CS Brainois (en diminution-P) 0-0 ????
01/09/1963 R. Daring CB (I) K. FC Verbroedering Geel (P) 4-0
01/09/1963 K. VV Vlug & Vrij Stokkem (p-Lim) K. FC Malinois (en augmentation-I) 1-1 ????
01/09/1963 K. Wezel Sport FC (III) Union Royale St-Gilloise (en diminution-II) 0-2
01/09/1963 UR Namur (II) VC Zwevegem Sport (III) 5-0
01/09/1963 K. FC Herentals (II) R. Uccle Sport (III) 7-3
01/09/1963 Beveren-Waas SK (en augmentation-III) Patro Eisden (II) 5-1
01/09/1963 Union Momalloise (P) R. Racing White (II) 0-1
01/09/1963 R. Olympic Club Charleroi (en diminution-II) AS Eupen (P) 2-1
01/09/1963 K. SV Blankenberge (P) K. RC Mechelen (II) 3-3 ????
01/09/1963 AS Oostende KM (II) White Star Ieper (P) 4-1
01/09/1963 K. SC Eendracht Aalst (II) K. FC Winterslag (P) 2-0
01/09/1963 K. Kortrijk Sport (II) R. Wavre Sport (P) 1-3
01/09/1963 R. AA Louvièroise (en diminution-P) R. Crossing Club de Molenbeek (II) 2-7
01/09/1963 SRU Verviers (en augmentation-P) R. CS Verviétois (II) 0-2
01/09/1963 K. Vereniging CS Yprois (P) R. Tilleur FC (II) 2-1
01/09/1963 K. OLSE Merksem SC(en diminution-III) V&V Overpelt-Fabriek (III) 6-2
01/09/1963 K. Waterschei SV THOR Genk (en diminution-III) K. St-Niklaasse SK (III) 0-1

1 K. St-Genesius-Rode Sport évolue en Promotion sous le nom de « R. FC La Rhodienne » jusqu'au terme de la saison 1962-1963. Ensuite, le club échange son matricule avec celui du R. Racing CB et prend sa place ne « Division 3 ».

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les 32 qualifiés du tour précédents sont répartis par « un tirage au sort intégral ». Trois duels entre équipes de D1 sont ainsi programmés, alors que les Anversois de Willebroek, pensionnaires de D3, héritent, à domicile, d'un club de Promotion.

Participants[modifier | modifier le code]

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/16e de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Clubs de
Division 3
Clubs de
Promotion
Total
Totaux par division 14 10 4 4 32
Anvers 6 1 2 0 9
Brabant 3 3 0 2 8
Flandre-Occidentale 2 2 0 2 6
Flandre-Orientale 1 1 2 0 4
Hainaut 0 1 0 0 1
Liège 1 1 0 0 2
Limbourg 1 0 0 0 1
Namur 0 1 0 0 1

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 32 équipes engagées, 16 rencontres jouées entre le et le .
  • Cinq clubs de l'élite terminent leur parcours à ce stade de l'épreuve. Outre les trois éliminés lors de confrontations « entre D1 », on enregistre l'élimination des néo-promus de Turnhout des œuvres du Racing White, club de D2, qui dispute ses premiers matchs officiels sous cette nouvelle appellation. Par ailleurs, Berchem Sport est surpris à St-Nicolas/Waas, ambitieuse formation de D3.
Dates Visités Visiteur Score final Remarques
20/10/1963 R. FC Brugeois (I) K. St-Truidense VV (I) 1-0
20/10/1963 K. FC Diest (I) K. FC Malinois (en augmentation-I) 5-1
05/11/1963 K. Beerschot AC (I) R. SC Anderlechtois (I) 1-2
19/10/1963 R. Standard CL (I) AS Oostende KM (II) 6-2
20/10/1963 R. Racing White (II) K. FC Turnhout (en augmentation-I) 4-1
20/10/1963 R. Crossing Club de Molenbeek (II) R. Daring CB (I) 0-1
20/10/1963 R. CS Verviétois (II) K. Lierse SK (I) 2-3
11/11/1963 K. St-Niklaasse SK (III) K. Berchem Sport (I) 3-0
31/10/1963 R. CS Brugeois (I) K. Vereniging CS Yprois (P) 2-0
01/11/1963 K. SV Blankenberge (P) R. Antwerp FC (I) 1-5
13/11/1963 ARA La Gantoise (I) R. CS Brainois (en diminution-P) 7-1
20/10/1963 K. FC Herentals (II) UR Namur (II) 2-0
20/10/1963 K. SC Eendracht Aalst (II) Union Royale St-Gilloise (en diminution-II) 1-1 ????
31/10/1963 Beveren-Waas SK (en augmentation-III) R. Olympic Club Charleroi (en diminution-II) 0-1
01/11/1963 K. SV Waregem (en augmentation-II) K. OLSE Merksem SC (en diminution-III) 1-4
01/11/1963 K. Willebroekse SV (III) R. Wavre Sport (P) 3-1

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Les provinces de Limbourg et de Namur n'ont plus de représentants.

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/8e de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Clubs de
Division 3
Total
Totaux par division 9 4 3 16
Anvers 2 1 2 5
Brabant 3 1 0 4
Flandre-Occidentale 2 0 0 2
Flandre-Orientale 1 1 1 3
Hainaut 0 1 0 1
Liège 1 0 0 1

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 16 équipes engagées, 8 rencontres jouées entre le et le .
    • Cinq clubs Division 1 sont éliminées lors de ce tour. Si trois rencontres « entre D1 » barrent la route à autant de formations, deux jolies surprises sont enregistrées et non des moindres: Anderlecht et le Standard sont dehors. Champions nationaux en titre et candidats à leur propre succession, les Liégeois sont devancés par Willebroek, cercle de D3. De leur côté, les Mauves mordent la poussière à Alost.
    • L'Olympic de Charleroi qui est à la lutte pour remonter en D1 (les « Dogues » échoueront de peu derrière l'Union et Tilleur) impressionne en écrasant St-Nicolas pourtant leader autoritaire de se série de Division 3.
Dates Visités Visiteur Score final Remarques
01/12/1963 R. Daring CB (I) R. CS Brugeois (I) 2-1
01/12/1963 R. FC Brugeois (I) K. FC Diest (I) 1-1 ????
19/02/1964 K. Lierse SK (I) R. Antwerp FC (I) 1-4
01/12/1963 ARA La Gantoise (I) R. Racing White (II) 3-1
05/02/1964 K. SC Eendracht Aalst (II) R. SC Anderlechtois (I) 1-0
29/01/1964 R. Standard CL (I) K. Willebroekse SV (III) 1-1 ????
25/12/1963 K. FC Herentals (II) K. OLSE Merksem SC (en diminution-III) 1-0
25/12/1963 R. Olympic Club Charleroi (en diminution-II) K. St-Niklaasse SK (III) 7-1

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Les provinces de Flandre occidentale et de Liège n'ont plus de représentants.

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/4 de finale
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Clubs de
Division 3
Total
Totaux par division 4 3 1 8
Anvers 1 1 1 3
Brabant 2 0 0 2
Flandre-Orientale 1 1 0 2
Hainaut 0 1 0 1

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 8 équipes, 4 rencontres jouées du au
    • Le seul choc entre équipes de Division 1 tourne à l'avantage de Diest, ce qui correspond à la logique du championnat où les pensionnaires du stade de la Warande sont mieux placés que les Daringmen.
    • Pointé comme favori pour la victoire finale, vu les éliminations du tour précédent, l'Antwerp ne répond pas à l'attente des spécialistes en étant défait à Alost.
    • Les « Dogues de l'Olympic » offrent une très belle résistance aux « Buffalos gantois », mais ces derniers parviennent à émerger.
    • Le duel anversois entre les deux « petits » de ces quarts de finale tourne logiquement à l'avantage du pensionnaire de D2, Herentals.
Dates Visités Visiteur Score final Remarques
29/03/1964 K. FC Diest (I) R. Daring CB (I) 3-2
21/03/1964 ARA La Gantoise (I) R. Olympic Club Charleroi (en diminution-II) 1-0
29/03/1964 K. SC Eendracht Aalst (II) R. Antwerp FC (I) 4-2
22/03/1964 K. Willebroekse SV (III) K. FC Herentals (II) 1-3

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Participants[modifier | modifier le code]

Après l'élimination du dernier club Hennuyer, il ne reste que trois provinces représentées.

Répartition par province et par division
des qualifiés pour les 1/2 finales
Province Clubs de
Division 1
Clubs de
Division 2
Clubs de
Division 3
Total
Totaux par division 0 0 0 4
Anvers 0 1 0 1
Brabant 1 0 0 1
Flandre-Orientale 1 1 0 2

Résultats[modifier | modifier le code]

  • 4 équipes engagées, 2 rencontres jouées le .
    • À la suite du tirage au sort, la question latente est: le scénario de 1956 va-t-il se reproduire ? À savoir une finale disputée entre deux cercles de Division 2. Mais contrairement à ce qui s'est passé huit ans plus tôt, les clubs de l'élite, qui jouent à domicile, s'imposent.
Dates Visités Visiteur Score final Remarques
10/05/1964 ARA La Gantoise (I) K. SC Eendracht Aalst (II) 3-0
10/05/1964 K. FC Diest (I) K. FC Herentals (II) 1-0

Finale[modifier | modifier le code]

L'apothéose de cette édition mérite son titre. Le match est passionnant.[non neutre] Diest s'octroie deux buts d'avance avec un doublé d'Eddy Lievens. Mais les Gantois réduisent rapidement l'écart après le second but des Brabançons. Éric Lambert se révèle le héros des gars de la Cité d'Artevelde en égalisant à l'entrée de la dernière minute du temps réglementaire, puis en signant un 3e but dans la prolongation pour fixer les chiffres définitifs au marquoir. La Gantoise remporte son premier titre majeur et devient, la saison suivante, le premier club belge à s'aligner en Coupe des Coupes.
À noter que l'entraîneur qui conduit les « Buffalos » au succès n'est autre que Louis Verstraete, soit le dernier entraîneur titré 8 ans plus tôt, avec le RC Tournaisien !

ARA La Gantoise 4–2
après prolongation (2-2)
K. FC Diest Stade du Heysel, Bruxelles


E. Lambert But inscrit après 55 minutes 55e
E. Lambert But inscrit après 89 minutes 89e

A. Mayama But inscrit après 102 minutes 102e
E. Lambert But inscrit après 106 minutes 106e
But inscrit après 24 minutes 24e E. Lievens
But inscrit après 53 minutes 53e E. Lievens
Spectateurs : 6,000
Arbitrage : M. Joseph Hanet
(nl) Résumé

Titulaires :
Armand Seghers
Antoine De Vreese
Norbert Delmulle
Roger De Baets
Noël Vande Velde
Lucien Ghellynck
Robert Mahieu
Urbain Segers
Éric Lambert
Albert Mayama
James Storme
Entraîneur :
Louis Verstraete
Titulaires :
Omer Goeleven
Jozef Drijvers
Willy Karremans
Louis Van Rompaey
Henri Saenen
Siegfried Mariman
Gerard Verleysen
Jozef Van Camp
Marcel Maes
Eddy Lievens
Julien Van Roosbroeck
Entraîneur :
Marcel Vercammen

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

  • Nombre de finales jouées : 9 - (36 buts marqués)
    • Nombre de finales avec prolongation : 2 (3 buts marqués)
    • Nombre de finales avec tirs au but : 0
  • Joueurs expulsés en finale : 3
  • Clubs participant aux finales :

Par provinces[modifier | modifier le code]

Digest des finales de la Coupe de Belgique de football
# Provinces[note 1] Vainqueurs Finalistes Total
1  Province d'Anvers 1 3 4
2 Province de Brabant 4 1 5
3  Province de Flandre-Occidentale 1 2 3
4  Province de Flandre-Orientale 1 1 2
5  Province de Hainaut 1 0 1
6  Province de Liège 1 1 2
7  Province de Limbourg 0 1 1
8  Province de Luxembourg 0 0 0
9 Province de Namur 0 0 0
Détail Province de Brabant
# Provinces[note 1] Victoires Place de
finaliste
Total
1 Province du Brabant flamand 0 1 1
2 Province de Brabant wallon 0 0 0
3 Bruxelles 4 0 4

Clubs avec plus d'une victoire[modifier | modifier le code]

Union St-Gilloise: 2

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pour rappel, auprès de l'URBSFA, le Brabant reste unitaire, même après sa scission administrative.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Historique de la Coupe de Belgique, sur CofidisCup.be, page consultée le 5 avril 2011

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du football
  • Portail des années 1960
  • Portail de la Belgique