Communauté de communes Loire Longué

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Communauté de communes Loire-Longué
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Forme Communauté de communes
Siège Longué-Jumelles
Communes 11
Président Frédéric Mortier
Date de création 9 juin 1995
Date de disparition 31 décembre 2016
Code SIREN 244900791
Démographie
Population 18 197 hab. (2013)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Superficie 318,72 km2
Liens
Site web cc-loire-longue.com
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Loire-Longué est une ancienne communauté de communes française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Elle se situait dans la région du Baugeois et fait partie du syndicat mixte Grand Saumurois.

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes de Loire-Longué regroupait onze communes[1] :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Longué-Jumelles
(siège)
49180 Longuéens-Jumellois 96,20 6 836 (2014) 71


Blou 49030 Blosiens 21,46 1 010 (2014) 47
Courléon 49114 Courléonais 13,77 152 (2014) 11
La Lande-Chasles 49171 Karolandais 5,08 115 (2014) 23
Mouliherne 49221 Moulihernais 40,79 865 (2014) 21
Les Rosiers-sur-Loire 49261 Rosiérois 26,11 2 305 (2015) 88
Saint-Clément-des-Levées 49272 Saint-Clémentais 10,22 1 142 (2014) 112
Saint-Martin-de-la-Place 49304 Saint Martiniens 14,84 1 149 (2015) 77
Saint-Philbert-du-Peuple 49311 Philbertais 16,38 1 301 (2014) 79
Vernantes 49368 Vernantais 40,77 1 981 (2014) 49
Vernoil-le-Fourrier 49369 Vernoilais 33,10 1 267 (2014) 38

Géographie[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L’intercommunalité est créée le 9 juin 1995[2]. Elle prend le nom de « communauté de communes de Loire-Longué » le 1er janvier 2003[3].

Elle modifie ses statuts au début de l'année 2012[4].

En 2013, la communauté de communes Loire-Longué intègre le syndicat mixte du schéma directeur du Grand Saumurois[5] et en 2014, Grand Saumurois[6].

Le schéma départemental de coopération intercommunale de Maine-et-Loire[7], approuvé le par la commission départementale de coopération intercommunale, envisage la fusion de la communauté de communes Loire Longué avec la communauté d'agglomération de Saumur Loire Développement, la communauté de communes de la région de Doué-la-Fontaine, et la communauté de communes du Gennois, soit l'ensemble du Pays Grand Saumurois, à partir du .

Administration[modifier | modifier le code]

Compétences[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Son siège était fixé à Longué-Jumelles[8],[4].

Liste des présidents successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Edmond Alphandéry UDF Maire de Longué-Jumelles (1977-2008)
Député de la 3e circ. de Maine-et-Loire (1978-1993)
Ministre de l’Économie (1993-1995)
Président du Conseil général (1994-1995)
Conseiller général du Canton de Longué-Jumelles (1976-2008)
2008 2016 Frédéric Mortier DVD Maire de Longué-Jumelles
Les données manquantes sont à compléter.

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1996 1999 2002 2006 2009 2012 2013 2015
---17 86018 17118 23718 197-
(Sources : De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale. Source : Insee[9].)

Logement[modifier | modifier le code]

On comptait en 2009, sur le territoire de la communauté de communes, 8 723 logements, pour un total sur le département de 360 144. 87 % étaient des résidences principales, et 66 % des ménages en étaient propriétaires[9].

Revenus[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage sur la communauté de communes était de 15 667 , pour une moyenne sur le département de 17 632 [9].

Économie[modifier | modifier le code]

Sur 1 479 établissements présents sur l'intercommunalité à fin 2010, 29 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour 17 % sur l'ensemble du département), 7 % relevaient du secteur de l'industrie, 10 % du secteur de la construction, 44 % du secteur du commerce et des services (pour 53 % sur le département) et 10 % de celui de l'administration et de la santé[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Insee, Composition de l'EPCI de Loire-Longué (244900791), consulté le 15 août 2013
  2. Association des maires de Maine-et-Loire, Communauté de communes Loire-Longué, consulté le 10 septembre 2013
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral 2003-143 du 1er janvier 2003, portant création de la Communauté de communes Loire-Longué.
  4. a et b Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté no 2012059-0056 du 28 février 2012, publié au Recueil Normal no 6 le 1er mars 2012
  5. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté no 2013094-0007, publié au Recueil Special no 19 le 10 avril 2013
  6. « Arrêté no 2013-352-005 fusion du syndicat mixte du Pays saumurois et du syndicat mixte du schéma directeur du Grand Saumurois », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 95 - pages 130 à 136,‎ (lire en ligne [PDF]).
  7. Schéma départemental de coopération intercommunale de Maine-et-Loire - Février 2016
  8. CC Loire-Longué, Statuts, consulté le 10 septembre 2013
  9. a b c et d Insee, Chiffres clés de l'EPCI de la CC Loire-Longué (244900791), consulté le 25 août 2013
  • Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire
  • Portail des intercommunalités de France