Colonne milliaire du Paradou

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Colonne milliaire du Paradou
Présentation
Destination initiale
Borne milliaire
Propriétaire
Personne privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France

La colonne milliaire du Paradou est une borne milliaire de la Via Julia Augusta, au nom de l’empereur Auguste, sise au Paradou en France.

Description[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La borne a été trouvée en deux fragments.

La partie a, supérieure, avec les lignes 1 à 4, trouvée avant 1899, dans le moulin à blé de Manville, au nord du village de Maussane-les-Alpilles. Elle a été creusée en forme du cuvier, pour servir d'auge.

La partie b, inférieure, avec les lignes 6 et 7 (donc avec la distance de X milles inscrite), est connue dès le début du XVIIe siècle. Elle est alors localisée au quartier du Caladat, dans le Bas-Paradou.

Le milliaire a été reconstitué en un seul morceau, en 1936, par le musée lapidaire d'Arles, où chaque partie avait été déposée (a en 1934 et b en 1913).

Historique[modifier | modifier le code]

Le fragment b de la borne est classé, avec les restes de l'antique voie aurélienne qui traverse les deux communes, au titre des monuments historiques en 1909[1]. Les vestiges de la voie romaine auraient été détruits depuis.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fabienne Gateau et Michel Gazenbeek, Académie des inscriptions et belles-lettres, Carte archéologique de la Gaule 13-2 : Les Alpilles et la Montagnette, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, , 1re éd., 384 p. (ISBN 978-2-87754-059-9).
  • Gerold Walser, CIL XVII-2, 1986, inscr. 65 p. 20-21 (en ligne).
  • Fernand Benoit, « La voie d'Italie en Espagne à l'époque d'Auguste sur le territoire d'Arles », dans Revue des études anciennes, 40, Bordeaux, 1938, milliaire no 4 p. 145 (en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’archéologie
  • Portail des monuments historiques français
  • Portail d’Arles
  • Portail des Bouches-du-Rhône