Collectionnisme (art)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher

Le collectionnisme est, selon Larousse[1], « le besoin pathologique de rassembler des objets hétéroclites inutiles et sans valeur marchande. »

Cette tendance renvoie aux pratiques de certains aristocrates des siècles passés comme, aujourd'hui, à celles de personnes aisées voire fortunées consistant à rassembler, de manière plus ou moins compulsive, des collections d'objets d'art.

Dans la pratique contemporaine[2], le collectionnisme peut également correspondre à un besoin de reconnaissance sociale.

Sommaire

Historique

Le collectionnisme, accumulation ostentatoire d'objets d'art, est observé chez les aristocrates de la péninsule italienne pendant les diverses phases de la Renaissance artistique, goût pour le prestige et preuve de bonne fortune qui s'est propagé pour tous les Grands des cours d'Europe.

Cette propension à l'accumulation confinant au goût du lucre est particulièrement observable pour le cardinal de Rome Scipione Borghese, qui, de façon notoire, utilisa ses pouvoirs pour faire enfermer les propriétaires de peintures qu'il convoitait, afin de mettre la main sur leurs collections.

À Florence, le trait commun aux membres de la maison de Médicis fut des siècles durant le collectionnisme (tout comme la cynégétique fut celui des Capétiens) ; ainsi Léopold de Médicis collectionna une série importante d'autoportraits qui se trouve exposée dans le corridor de Vasari.

Bibliographie

Thèse, revues spécialisées

Olivier Saladini, « Contribution à l'étude des collectionneurs et du collectionnisme », thèse de médecine, Nancy, l997 « Aspects du collectionnisme », numéro spécial de la revue Neuro-Psy

Notes et références

  1. Sur le site larousse.fr.
  2. « Collectionner, un passe-temps très tendance » dans Connaissance des arts, juillet-août 2011.

Liens

Articles connexes

Lien externe

© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html