Clan du lion (Le Livre des cinq anneaux)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Clan du Lion est un clan du royaume Rokugan dans le jeu de rôle Le Livre des cinq anneaux.

Le Clan du Lion fut fondé par Akodo, fils de Seigneur Lune Onnotangu et de Dame Soleil Amaterasu. À l'heure de se marier, il ne choisit pas une jeune femme de la famille Doji pour ne pas s'inféoder au clan de la Grue. Il rencontra une jeune femme, belle et volontaire, nommée Matsu, qu'il entreprit de courtiser. Matsu qui était fière, estima n'avoir rien à faire avec le Samouraï et considéra la cour qu'il lui faisait comme une insulte. Elle défia Akodo en combat et il releva le défi. Le combat entre Akodo et Matsu est depuis devenu une histoire classique, maintes fois narrée par les conteurs et sujet de nombreuses œuvres d'art et de représentations. Il fut dit que le vainqueur dirigerait le clan, mais Akodo posa une condition : si Matsu remportait le combat, elle devrait l'épouser. Et Matsu posa elle aussi une condition : si Akodo remportait le combat, elle n'aurait pas à l'épouser. Le récit du combat dépend de celui qui raconte l'histoire, mais son issue est toujours la même : Akodo remporte le duel et Matsu lui jure fidélité sans pour autant avoir à l'épouser.


Quatre familles majeures composent ce clan. Les samouraïs de la famille Matsu sont connus pour leur caractère fougueux est emporté : ils jugent et s'offensent rapidement, et ne prennent jamais une offense à la légère. Ceux de la famille Akodo sont également connus pour leur fougue et leur courage, mais ils sont aussi réputés pour leurs qualités de tacticiens et leur aptitude au commandement : aucune armée ayant un Akodo comme général n'a jamais perdu une bataille. Ainsi, les premiers emportent la victoire par l'ardeur et le courage, les seconds, par la tactique. Quoi qu'il en soit, les Samouraïs des deux familles sont considérés comme les plus courageux de tout Rokugan. On raconte ainsi que lors d'une embuscade contre le premier Hantei, son garde du corps, Akodo Sato, offrit son cheval à l'Empereur pour qu'il puisse s'échapper tandis que lui-même restait en arrière pour retarder les assaillants.

La famille Ikoma, quant à elle, offre des tacticiens et des historiens réputés, qui accompagnent leurs bushis directement sur le terrain. Seuls de tous les samouraïs, les omoidasu Ikoma (sortes de bardes) sont autorisés à montrer leurs émotions en public sans se déshonorer.

La famille Kitsu, dont sont issus les shugenjas de ce clan, ne suscite pas beaucoup d'estime dans les cercles de shugenjas, qui la considèrent comme "vieux jeu" et trop attachée à la tradition. Un reproche que l'on pourrait faire à beaucoup de membres de ce clan d'une façon générale.


  • Portail de la fantasy et du fantastique
  • Portail des jeux