Chenôves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Chenôve (homonymie).

Chenôves

Vue du village.
Administration
Pays  France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Arrondissement de Chalon-sur-Saône
Canton Givry
Intercommunalité Communauté de communes Sud Côte Chalonnaise
Maire
Mandat
Louis Gressard
2014-2020
Code postal 71390
Code commune 71124
Démographie
Population
municipale
206 hab. (2016 )
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 17″ nord, 4° 40′ 18″ est
Altitude Min. 194 m
Max. 439 m
Superficie 10,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Chenôves

Géolocalisation sur la carte : France

Chenôves

Chenôves est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1164, le pape Alexandre III, alors réfugié en France, confirme par une bulle, le bénéfice de la cure à l'abbaye de Saint-Martin d'Autun[1]. En 1232, un accord intervient entre le comte Jean de Châlon et l'abbaye de Saint-Martin d'Autun au sujet de la juridiction de Bragny et de Chenôves[2].

Vers 1500, le prieur de Bragny, adresse une lettre à Tristan de Salazar, abbé commendataire de l'abbaye de Saint-Martin d'Autun, pour lui faire part que l'on ne doit pas révoquer l'affranchissement des habitants de Chenôves qu'fut fait contre 300 escus[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Jean Balland-Brugneaux
(1880-1966)
  Directeur de la sucrerie-raffinerie de Chalon-sur-Saône de 1932 à 1966
Nommé conseiller départemental en 1942
[4]
mars 2001 en cours Jean Gressard DVD Retraité[5]
Les données manquantes sont à compléter.





Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 206 habitants[Note 1], en diminution de 5,07 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
270385455490510523503467512
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
514506525506527510493462472
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
496449425310304275237250300
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
242224183178194203215218210
2016 - - - - - - - -
206--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte N° XVIII. Texte en ligne.
  2. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte n°XLVII. Texte en ligne.
  3. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte N°XIII, supplément.
  4. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 12 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771775w/f6.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  5. https://www.lemonde.fr/bourgogne/saone-et-loire,71/chenoves,71124/
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. Diocèse d'Autun Chalon Mâcon : église Saint-Blaise Chenôves
  • Portail de la Saône-et-Loire
  • Portail des communes de France