Charles-Guillaume Alexandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Charles Guillaume Alexandre Bourgeois.
Charles-Guillaume Alexandre
Naissance vers 1735
Décès 1787 ou 1788
Activité principale violoniste, compositeur

Charles-Guillaume Alexandre (V. 1735 - Paris, 1787 ou 1788) est un violoniste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Violoniste du Théâtre de l'Opéra-Comique de 1753 à 1755, maitre de musique à l’École de musique de Dubugrarre (1760), il devient en 1772 premier violon du duc d'Aiguillon puis en 1783, professeur de violon à Paris. On lui doit des opéras et de la musique instrumentale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Triomphe de l'amour conjugal, spectacle orné de machines, paroles de Giovanni Niccolo Servandoni, 1755
  • La Conquête du Mogol par Thamas Kouli-Kan, roi de Perse, et son triomphe, spectacle à machines, paroles de Servandoni, 1756
  • Georget et Georgette, opéra-comique, en un acte, livret d'Harny de Guerville, 1761
  • Dictionnaire lyrique portatif, ou Choix des plus jolies ariettes de tous les genres disposées pour la voix et les instrumens avec les paroles françoises sous la musique, 2 tomes, Didot, 1764
  • La Belle Arsène, opéra-comique, paroles de Charles-Simon Favart, musique de Pierre-Alexandre Monsigny, ouverture de C-G Alexandre, 1765
  • Les beaux airs ou simphonies chantantes pour deux violons, deux hautbois ou flute, basso fagotto et cors à volonté, 1765
  • Le Tonnelier, opéra-comique en un acte, livret de Nicolas-Médard Audinot et François-Antoine Quétant, musique de Charles-Guillaume Alexandre, Nicolas-Médard Audinot, François-Joseph Gossec, Josef Kohaut, François-André Danican Philidor, Johann Schobert et Jean-Claude Trial, 1765
  • Le Petit-maître en province, comédie en un acte et en vers, livret de Guerville, 1766
  • Premier Recueil d'Ariettes choisies avec accompagnement de guitare par Melle Paisible et de violon à volonté par Mr son frère avec basse chiffrée, 1766
  • L'Esprit du jour, comédie de Guerville, 1767
  • Concerto d'airs choisis à sept parties. Violon principal, violon premier, violon second, deux hautbois ou flûtes, alto viola, basse et deux cors ad libitum, 1770
  • Romance du Petit maître en province, 1771
  • Concert d'airs en quatuor, pour deux violons, alto et basse ou une flute, 4 parties, 1775
  • Six Duetto pour deux violons, 2 vol, 1776
  • Livre d'airs sérieux, tendres et a boire a une et a deux voix avec la basse continue, non daté

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Goizet, A. Burtal, Dictionnaire universel du Théâtre en France, 1867, p. 25 (Lire en ligne)
  • Enciclopedia dello spettacolo, vol.1, 1975, p. 290
  • Chappell White, From Vivaldi to Viotti: A History of the Early Classical Violin Concerto, 1992, p. 230-231 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Francesco Cotticelli, Paologiovanni Maione, Le arti della scena e l'esotismo in età moderna, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]