Championnat du Japon de football 2016

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
J1 League 2016
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) JFA
Édition 51e
Lieu(x) Japon
Date du
au
Participants 18 équipes

Palmarès
Tenant du titre Sanfrecce Hiroshima
Promu(s) en début de saison Omiya Ardija
Avispa Fukuoka
Júbilo Iwata
Vainqueur Kashima Antlers
Meilleur(s) buteur(s) Leandro (19)
Peter Utaka (19)

Navigation

Le championnat du Japon de football 2016 est la 51e édition de la première division japonaise, la 24e sous l'appellation J. League. Il oppose les dix-huit meilleurs clubs du Japon en une série de trente-quatre rencontres.

Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour la compétition continentale qu'est la Ligue des Champions de l'AFC. Le nombre de qualifiés en Ligue des Champions via le championnat, de trois à quatre, varie en fonction du vainqueur de la coupe nationale, la Coupe de l'Empereur.

Format[modifier | modifier le code]

Pour cette édition 2016, le championnat comporte plusieurs phases (comme pour l'édition précédente) : les matches aller, les matches retour et les playoffs.

Les dix-huit clubs participants[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur Ville(s) / Préfecture Stade Capacité Note(s)
Albirex Niigata Tatsuma Yoshida Niigata et Seirō, Préfecture de Niigata Stade Denka 42 300
Kashima Antlers Masatada Ishii Kashima, Préfecture d'Ibaraki Stade de Kashima 40 728
Omiya Ardija Hiroki Shibuya Saitama, Préfecture de Saitama Stade du parc Omiya 15 500 Promu de J.League 2 en 2015
Avispa Fukuoka Masami Ihara Fukuoka, Préfecture de Fukuoka Level5 Stadium 22 563 Promu de J.League 2 en 2015
(au travers du système des play-off)
Shonan Bellmare Cho Kwi-jea Hiratsuka, Préfecture de Kanagawa Hiratsuka Stadium 18 500
Yokohama F·Marinos Erick Mombaerts Yokohama et Yokosuka, Préfecture de Kanagawa Stade Nissan 72 327
Kawasaki Frontale Yahiro Kazama Kawasaki, Préfecture de Kanagawa Stade d'athlétisme de Todoroki 26 232
Gamba Osaka Kenta Hasegawa Osaka, Préfecture d'Osaka Suita City Football Stadium 40 000 Ligue des champions de l'AFC 2016
(comme troisième du championnat et vainqueur de la Coupe de l'Empereur en 2015)
Nagoya Grampus Takafumi Ogura Nagoya, Préfecture d'Aichi Stade d'athlétisme de Mizuho 27 000
Júbilo Iwata Hiroshi Nanami Iwata, Préfecture de Shizuoka Stade Yamaha 15 165 Promu de J.League 2 en 2015
Urawa Red Diamonds Mihailo Petrović Saitama, Préfecture de Saitama Stade Saitama 2002 63 700 Ligue des champions de l'AFC 2016
(comme deuxième du championnat en 2015)
Kashiwa Reysol Milton Mendes Kashiwa, Préfecture de Chiba Hitachi Kashiwa Soccer Stadium 15 900
Sagan Tosu Massimo Ficcadenti Tosu, Préfecture de Saga Stade de Tosu 24 490
Sanfrecce Hiroshima Hajime Moriyasu Hiroshima, Préfecture d'Hiroshima Grande Arche d'Hiroshima 50 000 Ligue des champions de l'AFC 2016
(comme vainqueur du championnat en 2015)
FC Tokyo Hiroshi Jofuku Tokyo, Préfecture de Tokyo Stade Ajinomoto 49 970 Ligue des champions de l'AFC 2016
(comme quatrième du championnat en 2015)
Vegalta Sendai Susumu Watanabe Sendai, Préfecture de Miyagi Stade de Sendai 19 694
Ventforet Kofu Satoru Sakuma Kofu, Préfecture de Yamanashi Kose Sports Park Stadium 17 000
Vissel Kobe Nelsinho Baptista Kobe, Préfecture de Hyogo Stade du parc Misaki 30 132

Joueurs étrangers[modifier | modifier le code]

Chaque club peut recruter jusqu'à trois joueurs étrangers par saison.

Club Joueur 1 Joueur 2 Joueur 3 Joueur asiatique Étranger Non-Visa Contrat de type C[1]
Albirex Niigata Cortês Léo Silva Rafael Silva Leonardo Kalil
Kashima Antlers Bueno Fabrício Hwang Seok-ho
Omiya Ardija Mateus Dragan Mrđa Nejc Pecnik
Avispa Fukuoka Wellington Danilson Kim Hyun-hun Lee Bum-young
Shonan Bellmare André Bahia Dinei Weslley Tando Velaphi Park Tae-hwan
Yokohama F·Marinos Fabio Kayke Quenten Martinus Park Jeong-su
Kawasaki Frontale Eduardo Eduardo Neto Elsinho Jung Sung-ryong
Gamba Osaka Ademilson Patric Oh Jae-suk Kim Jung-ya
Nagoya Grampus Ludvig Öhman Robin Simović Ha Dae-sung Lee Seung-hee Gustavo
Júbilo Iwata Adaílton Jay Bothroyd Krzysztof Kaminski Avraam Papadopoulos
Urawa Red Diamonds Branko Ilić Zlatan Ljubijankič
Kashiwa Reysol Cristiano Diego Oliveira Dudu
Sagan Tosu Aymen Tahar Moestafa El Kabir Kim Min-hyeok Kim Min-woo
Sanfrecce Hiroshima Anderson Lopes Mihael Mikić Peter Utaka
FC Tokyo Muriqui Yu In-soo Nathan Burns
Ventforet Kofu Davi Dudu Marquinhos Paraná Billy Celeski
Vegalta Sendai Pablo Diogo Ramon Lopes Wilson Kim Min-tae Ryang Yong-gi
Vissel Kobe Leandro Nílton Pedro Júnior Kim Seung-gyu

Changement d'entraîneurs[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur partant Date de départ Remplacé par Date d'entrée en fonction
Kashiwa Reysol[2] Milton Mendes Takahiro Shimotaira
FC Tokyo[3] Hiroshi Jofuku Yoshiyuki Shinoda
Nagoya Grampus[4] Takafumi Ogura Boško Đurovski
Albirex Niigata[5] Tatsuma Yoshida Koichiro Katafuchi

Compétition[modifier | modifier le code]

Phase régulière[modifier | modifier le code]

Première phase : [6]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Kashima Antlers 39 17 12 3 2 29 10 +19
2 Kawasaki Frontale 38 17 11 5 1 33 15 +18
3 Urawa Red Diamonds 33 17 10 3 4 26 16 +10
4 Sanfrecce HiroshimaT 29 17 8 5 4 32 18 +14
5 Omiya ArdijaP 26 17 7 5 5 17 18 -1
6 Gamba Osaka 24 17 7 3 7 22 20 +2
7 Kashiwa Reysol 24 17 6 6 5 20 21 -1
8 Júbilo IwataP 23 17 6 5 6 21 23 -2
9 FC Tokyo 23 17 6 5 6 16 18 -2
10 Vegalta Sendai 23 17 7 2 8 20 25 -5
11 Yokohama F·Marinos 22 17 6 4 7 21 19 +2
12 Vissel Kobe 20 17 5 5 7 23 25 -2
13 Albirex Niigata 18 17 4 6 7 19 25 -6
14 Nagoya Grampus 17 17 4 5 8 24 29 -5
15 Sagan Tosu 17 17 4 5 8 10 15 -5
16 Shonan Bellmare 16 17 4 4 9 18 27 -9
17 Ventforet Kofu 15 17 3 6 8 18 31 -13
18 Avispa FukuokaP 11 17 2 5 10 11 25 -14

Deuxième phase : [6]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Urawa Red Diamonds 41 17 13 2 2 35 12 +23
2 Vissel Kobe 35 17 11 2 4 33 18 +15
3 Kawasaki Frontale 34 17 11 1 5 35 24 +11
4 Gamba Osaka 34 17 10 4 3 31 22 +9
5 Kashiwa Reysol 30 17 9 3 5 32 23 +9
6 Omiya ArdijaP 30 17 8 6 3 24 18 +6
7 Yokohama F·Marinos 29 17 7 8 2 32 19 +13
8 Sagan Tosu 29 17 8 5 4 26 22 +4
9 FC Tokyo 29 17 9 2 6 23 21 +2
10 Sanfrecce HiroshimaT 26 17 8 2 7 26 22 +4
11 Kashima Antlers 20 17 6 2 9 24 24 0
12 Vegalta Sendai 20 17 6 2 9 19 23 -4
13 Ventforet Kofu 16 17 4 4 9 14 27 -13
14 Júbilo IwataP 13 17 2 7 8 16 27 -11
15 Nagoya Grampus 13 17 3 4 10 14 29 -15
16 Albirex Niigata 12 17 4 0 13 14 24 -10
17 Shonan Bellmare 11 17 3 2 12 12 29 -17
18 Avispa FukuokaP 8 17 2 2 13 15 41 -26

Classement cumulé[modifier | modifier le code]

[7]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Urawa Red DiamondsP2 74 34 23 5 6 61 28 +33
2 Kawasaki Frontale 72 34 22 6 6 68 39 +29
3 Kashima AntlersP1C 59 34 18 5 11 53 34 +19
4 Gamba Osaka 58 34 17 7 10 53 42 +11
5 Omiya ArdijaP 56 34 15 11 8 41 36 +5
6 Sanfrecce HiroshimaT 55 34 16 7 11 58 40 +18
7 Vissel Kobe 55 34 16 7 11 56 43 +13
8 Kashiwa Reysol 54 34 15 9 10 52 44 +8
9 FC Tokyo 52 34 15 7 12 39 39 0
10 Yokohama F. Marinos 51 34 13 12 9 53 38 +15
11 Sagan Tosu 46 34 12 10 12 36 37 -1
12 Vegalta Sendai 43 34 13 4 17 39 48 -9
13 Júbilo IwataP 36 34 8 12 14 37 50 -13
14 Ventforet Kofu 31 34 7 10 17 32 58 -26
15 Albirex Niigata 30 34 8 6 20 33 49 -16
16 Nagoya Grampus 30 34 7 9 18 38 58 -20
17 Shonan Bellmare 27 34 7 6 21 30 56 -26
18 Avispa FukuokaP 19 34 4 7 23 26 66 -40


Qualification pour la Ligue des champions de l'AFC 2017 et pour la phase finale du championnat
Qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions de l'AFC 2017
Relégation directe en deuxième division
T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Coupe de l'Empereur 2016
P : Promu de D2

Phase finale[modifier | modifier le code]

La phase finale ne compte que trois clubs, puisque les vainqueurs des deux phases de la saison régulière se classent parmi les trois premiers du classement cumulé.

Demi-finales Finale
   
1er classement cumulé Urawa Red Diamonds 1 1
    3e classement cumulé Kashima Antlers 0 2
2e classement cumulé Kawasaki Frontale 0
3e classement cumulé Kashima Antlers 1


Demi-finale Kawasaki Frontale 0 - 1 Kashima Antlers Todoroki Athletics Stadium, Kawasaki

14:00 JST
Kanazaki But inscrit après 50 minutes 50e Arbitrage : Shinji Murakami
Rapport

Finale aller Kashima Antlers 0 - 1 Urawa Red Diamonds Kashima Soccer Stadium, Kashima

19:25 JST
Abe But inscrit après 57 minutes 57e (pén.) Arbitrage : Masaaki Toma
Rapport

Finale retour Urawa Red Diamonds 1 - 2 Kashima Antlers Saitama Stadium 2002, Saitama

19:30 JST
Koroki But inscrit après 7 minutes 7e Kanazaki But inscrit après 40 minutes 40e But inscrit après 79 minutes 79e (pén.) Arbitrage : ?
Rapport

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat du Japon de football 2016
Champion Kashima Antlers (8e titre)
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe du Japon 2016 Kashima Antlers
Qualifications continentales
Coupe du monde des clubs 2016 Kashima Antlers
Ligue des champions de l'AFC 2017 Kashima Antlers
Urawa Red Diamonds
Kawasaki Frontale
Gamba Osaka (tour préliminaire)
Promotions et relégations
Promus en J-League Consadole Sapporo
Shimizu S-Pulse
Cerezo Osaka
Relégués en J-League 2 Nagoya Grampus
Shonan Bellmare
Avispa Fukuoka

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

[8]

Rang Joueur Club Buts
1 Leandro Vissel Kobe 19
1 Peter Utaka Sanfrecce Hiroshima 19
3 Cristiano Ventforet Kōfu, Kashiwa Reysol 16
4 Yu Kobayashi Kawasaki Frontale 15
4 Yoshito Okubo Kawasaki Frontale 15
6 Shinzo Koroki Urawa Red Diamonds 14
6 Jay Bothroyd Júbilo Iwata 14
8 Yohei Toyoda Sagan Tosu 13
9 Yuki Muto Urawa Red Diamonds 12
9 Diego Oliveira Kashiwa Reysol 12
9 Kazuma Watanabe Vissel Kobe 12

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Player registration and contracts », J. League (consulté le 28 novembre 2014)
  2. (ja)J.League
  3. (ja)J.League
  4. (ja)J.League
  5. (ja)J.League
  6. a et b (en)J.League
  7. (en)J.League
  8. (en)J.League


  • Portail des années 2010
  • Portail du football
  • Portail du Japon