Championnat de Russie de football 2000

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Vyschaïa Liga
2000
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ligue de football professionnel
Édition 9e
Date du
au
Participants 16 équipes
Matchs joués 240
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Première division 2000

Palmarès
Tenant du titre Spartak Moscou
Promu(s) en début de saison Anji Makhatchkala
Fakel Voronej
Vainqueur Spartak Moscou (8)
Relégué(s) Lokomotiv Nijni Novgorod
Ouralan Elista
Buts 582 (2,43 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Dmitri Loskov (15)

Navigation

La saison 2000 de Vyschaïa Liga est la neuvième édition de la première division russe.

Lors de cette saison, le Spartak Moscou a conservé son titre de champion de Russie face aux quinze meilleurs clubs russes lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Chacun des seize clubs participant au championnat a été confronté à deux reprises aux quinze autres.

Cinq places étaient qualificatives pour les compétitions européennes, la sixième place étant celles du vainqueur de la Coupe de Russie 2000-2001.

Le Spartak Moscou a été sacré champion de Russie pour la huitième fois.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs engagés dans le championnat.
Légende des couleurs
Club Se maintient
depuis
Classement
1999
Entraîneur Stade Capacité
théorique
Spartak Moscou 1992 1 Oleg Romantsev Stade Loujniki 84 745
Lokomotiv Moscou 1992 2 Iouri Siomine Stade Lokomotiv 28 800
CSKA Moscou 1992 3 Pavel Sadyrin Stade Loujniki 84 745
Torpedo Moscou 1992 4 Vitali Chevtchenko Stade Eduard Streltsov 13 200
Dynamo Moscou 1992 5 Valeri Gazzaev Stade Dynamo 36 540
Alania Vladikavkaz 1992 6 Aleksandr Averianov Stade Spartak 32 600
Rostselmach Rostov 1995 7 Sergueï Andreïev Stade Rostselmach 15 840
Zénith Saint-Pétersbourg 1996 8 Iouri Morozov Stade Petrovski 22 000
Ouralan Elista 1998 9 Boris Bunjak Stade Ouralan 10 300
Saturn Ramenskoïe 1999 10 Sergueï Pavlov Stade Saturn 14 685
Lokomotiv Nijni Novgorod 1999 11 Valeri Ovtchinnikov Stade Lokomotiv 17 765
Krylia Sovetov Samara 1992 12 Aleksandr Tarkhanov Stade Metallourg 33 220
Rotor Volgograd 1992 13 Yevhen Kucherevskyi Stade central 32 120
Tchernomorets Novorossiisk 1995 14 Anatoli Baïdatchny Stade Troud 12 500
Anji Makhatchkala 2000 1 (D2) Gadji Gadjiev Stade Dinamo 15 200
Fakel Voronej 2000 2 (D2) Valeri Nenenko Stade central 32 750

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Date de départ Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Chinnik Iaroslavl Anatoli Davydov Iouri Morozov
Alania Vladikavkaz Vladimir Gutsaev Aleksandr Averianov
CSKA Moscou Oleg Dolmatov Pavel Sadyrin
Ouralan Elista Aleksandr Averianov Vladimir Dergatch
Ouralan Elista Vladimir Dergatch Aleksandr Irkhine
Lokomotiv Nijni Novgorod Valeri Ovtchinnikov Nikolaï Kozine (intérim)
Ouralan Elista Aleksandr Irkhine Boris Bunjak
Rotor Volgograd Gueorgui Iartsev Yevhen Kucherevskyi
Lokomotiv Nijni Novgorod Nikolaï Kozine (intérim) Valeri Ovtchinnikov

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

Qualifications en coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, le champion s'est qualifié pour le phase de groupes de la Ligue des champions 2001-2002, le deuxième s'est quant à lui qualifié pour le troisième tour préliminaire de cette même Ligue des champions.

Le vainqueur de la Coupe de Russie 2000-2001[1] et le finaliste ayant tous deux terminés dans les cinq premiers du championnat, les quatre places en Coupe UEFA 2001-2002 sont revenues au troisième, au quatrième, au cinquième et au sixième du championnat. Ces places étaient toutes qualificatives pour le premier tour de la compétition.

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les équipes à égalité de points, on tient d'abord compte des confrontations directes, puis de la différence de buts générale et du nombre de buts marqués et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Spartak Moscou T 70 30 23 1 6 69 30 +39
2 Lokomotiv Moscou C 62 30 18 8 4 50 20 +30
3 Torpedo Moscou 55 30 16 7 7 42 29 +13
4 Anji Makhatchkala P 52 30 15 7 8 44 31 +13
5 Dynamo Moscou 50 30 14 8 8 45 35 +10
6 Tchernomorets Novorossiisk[2] 49 30 13 10 7 47 28 +19
7 Zénith Saint-Pétersbourg 47 30 13 8 9 38 26 +12
8 CSKA Moscou 41 30 12 5 13 45 39 +6
9 Saturn Ramenskoïe 40 30 10 10 10 26 29 -3
10 Alania Vladikavkaz 38 30 10 8 12 34 36 -2
11 Rotor Volgograd 32 30 8 8 14 35 54 -19
12 Rostselmach Rostov 32 30 6 14 10 24 27 -3
13 Fakel Voronej P 30 30 6 12 12 25 45 -20
14 Krylia Sovetov Samara 29 30 8 5 17 25 45 -20
15 Lokomotiv Nijni Novgorod 18 30 3 9 18 16 47 -31
16 Ouralan Elista 12 30 2 6 22 17 61 -44


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des champions 2001-2002 (Phase de groupes)
Ligue des champions 2001-2002 (3e tour préliminaire)
Coupe UEFA 2001-2002 (1er tour)
Relégation en deuxième division
T : Tenant du titre 1999
P : Promu 1999
C : Vainqueur de la Coupe de Russie 2000-2001

Matchs[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ala Anj Che CSK DyM Fak Kry LoM LoN Ros Rot Sat SpM ToM Ura Zén
Alania Vladikavkaz 2-3 1-0 2-1 0-1 1-1 4-3 0-0 1-1 2-0 2-0 2-2 1-2 2-1 1-1 1-0
Anji Makhatchkala 2-0 2-1 4-1 2-2 4-0 1-0 1-0 4-0 1-0 1-1 2-0 0-2 0-0 2-1 3-2
Tchernomorets Novorossiisk 1-1 3-0 3-0 4-0 3-1 3-0 0-3 2-0 1-2 3-0 1-1 1-4 1-0 3-1 1-1
CSKA Moscou 0-1 4-0 0-3 2-2 5-1 2-0 4-3 5-0 1-1 1-1 0-0 2-1 0-2 0-2 4-1
Dynamo Moscou 4-2 2-1 2-2 1-0 2-2 2-0 2-2 3-1 0-0 2-0 2-0 2-4 0-0 1-0 1-2
Fakel Voronej 0-0 0-1 2-2 2-1 1-0 3-2 0-0 1-1 1-1 2-2 0-1 1-0 1-2 1-1 0-0
Krylia Sovetov 1-0 1-1 0-0 2-0 0-2 1-1 0-2 2-1 0-3 0-1 3-2 1-2 3-2 1-0 0-1
Lokomotiv Moscou 1-0 1-0 0-3 1-0 1-0 1-0 2-0 2-0 3-0 4-1 1-0 3-2 0-3 9-0 1-1
Lokomotiv Nijni Novgorod 1-1 1-4 0-0 1-2 0-3 1-0 1-0 0-1 0-0 0-1 0-0 0-2 0-1 2-0 1-2
Rostselmash Rostov 0-1 0-1 0-1 1-1 2-1 1-1 2-0 0-0 0-0 1-1 2-0 2-3 0-1 3-0 0-0
Rotor Volgograd 2-1 2-2 1-1 0-1 2-4 2-0 1-1 0-4 2-2 3-0 3-0 1-6 0-1 3-1 2-0
Saturn Ramenskoïe 2-0 0-0 0-0 2-1 1-0 0-1 0-0 1-1 1-0 2-2 2-0 2-0 0-1 3-0 1-0
Spartak Moscou 3-1 1-0 3-1 1-0 3-1 3-1 1-2 0-0 3-1 1-0 5-2 3-0 4-2 2-0 1-2
Torpedo Moscou 2-0 2-1 2-1 0-1 1-1 2-0 2-1 1-1 2-1 1-1 2-0 2-0 0-3 2-2 1-1
Ouralan Elista 0-4 1-1 1-2 1-5 0-1 0-1 0-1 0-1 0-0 0-0 2-0 1-2 0-2 2-3 0-2
Zénith Saint-Pétersbourg 1-0 1-0 0-0 0-1 0-1 5-0 3-0 1-2 2-0 0-0 3-1 1-1 1-2 2-1 3-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts
1 Dmitri Loskov Lokomotiv Moscou 15
2 Dmitri Kiritchenko Rostselmach Rostov 14
3 Egor Titov Spartak Moscou 13
4 Predrag Ranđelović Anji Makhatchkala 12
Rolan Goussev Dynamo Moscou
6 Oleksandr Pryzetko Tchernomorets Novorossiisk 11
Aleksandr Chirko Spartak Moscou

Affluences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C'est une particularité de la Russie, alors que le championnat se déroule sur l'année civile, la coupe elle suit le même format que les autres coupes européennes.
  2. Le vainqueur et le finaliste de la Coupe de Russie ayant terminé dans les cinq premiers du championnat, le Tchernomorets Novorossiisk récupère une place en Coupe UEFA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


  • Portail du football
  • Portail de la Russie
  • Portail des années 2000