Championnat de France de football australien

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Championnat de France de
football australien
Généralités
Sport Football australien
Création 2009
Organisateur(s) CNFA
Édition 11e
Catégorie National
Périodicité Annuel
Lieu(x) France
Date du
au
Participants 9 équipes (en 2018)
Matchs joués 39 (en 2018)
Statut des participants Amateurs
Site web officiel www.football-australien.fr

Palmarès
Tenant du titre Paris Cockerels (4)
Plus titré(s) Paris Cockerels (4)
Pour la compétition en cours voir :
Championnat de France de football australien 2018

Le Championnat de France de football australien dénommé « Championnat de France de football australien Léo Lagrange » est une compétition de football australien qui représente en France le sommet de la hiérarchie du football australien. La compétition se déroule annuellement sous forme d'un championnat mettant aux prises neuf clubs amateurs. Une saison du championnat commence en automne et se termine au printemps suivant. La première journée de l'édition inaugurale se tient le pour une finale qui déroule à Perpignan. Le championnat comprend deux phases : la phase dite de saison régulière disputée par les neuf équipes et une phase finale regroupant les quatre meilleures équipes de la saison régulière, dont la finale qui se dispute à un endroit différent chaque année. Il s'agit d'un championnat fermé (pas de relégation). Les Paris Cockerels est le club le plus couronné avec trois titres de champion de France. Les Paris Cockerels est le tenant du titre de la saison 2017-2018.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Championnat de France est créé en 2009, sous l'impulsion qui suit la première Coupe de France créée le 28 juin 2008 à Paris, dans le Bois de Vincennes. La compétition est prise en charge par le Comité national de football australien qui contrôle les règles de ce sport. Cependant, dès la première année, Le 1er championnat de France s'annonce fragile et ne réunit que les 4 plus anciens clubs actifs de France, Perpignan et Toulouse n'étant pas assez bien formés à l'époque pour pouvoir participer à cette compétition. De plus, il est en effet très difficile pour les clubs de pouvoir assumer plusieurs journées dans toute la France avec un effectif suffisant. Néanmoins, les deux équipes n'y participant pas envoient leurs joueurs pour renforcer les effectifs. À la fin de cette première édition les Paris Cockerels sont sacrés Champion de France.

Lors de la deuxième édition en 2010, la compétition réunissant 6 des 7 clubs existants, les Strasbourg Kangourous ont décidé de ne pas participer à cette édition pour restructurer leur club et préparer au mieux la Coupe de France du 26 juin 2010. Pour pallier la défection de Strasbourg le club d'Andorre, les Andorra Crows se présentent face à 5 clubs français avec un effectif plutôt limité en quantité. À la même époque, les Perpignan Tigers entament leur première participation au championnat de France après avoir créé la surprise à Bordeaux lors de la dernière Coupe de France face aux Paris Cockerels. Ces derniers remporteront leur deuxième titre consécutif de Champion de France.

Dernière journée de la 3e édition du championnat de France entre Strasbourg et Bordeaux

Pour la 3e édition, le championnat est réparti en deux poules géographiques de trois clubs : Poule Nord et Poule Sud. Dans cette deuxième poule comptera pour la première fois depuis la création de la compétition une entente entre les Perpignan Tigers et les Montpellier Fire Sharks. L'équipe des Aix-Marseille Dockers fait sa première entrée dans le championnat quelques jours après sa création. Pour la première fois dans le championnat de France, l'équipe parisienne ne peut prétendre au titre en terminant deuxième de la poule nord derrière le club bordelais qui est finalement sacré champion de la 3e édition face au Toulouse Crocodiles[1].

Lors de la 4e édition, la formule change et le championnat est composé de deux "divisions" : la Super League et la Development League, afin de pouvoir développer plus efficacement le football australien dans l'hexagone. Aujourd'hui ce sport tout récent doit faire face à des écarts de jeu entre les clubs au sein du championnat français, et plus particulièrement entre les nouveaux clubs tel que la récente équipe sudiste des Marseille Dockers en recherche de développement sur le long terme et l'équipe de la capitale, les Paris Cockerels en quête d'un développement plus efficace. Ainsi, la Super League est constituée de quatre équipes : les Bordeaux Bombers tenant du titre, des Paris Cockerels, des Strasbourg Kangourous et des Toulouse Hawks (anciennement les Toulouse Crocodiles). La Development League quant à elle comptera 3 clubs : les Marseille Dockers jeune club ayant terminé quatrième pour sa première participation en 2010, les Montpellier Fire Sharks et les Perpignan Tigers.

Finale du championnat de France entre Paris et Toulouse.

En 2012, les Perpignan Tigers ne participe pas à la cinquième édition, mais la nouvelle équipe des Coyotes de Cergy sont prêts à les remplacer comme troisième équipe de la Development League. Pour la deuxième année consécutive les Montpellier Fire Sharks remporte leur second titre du championnat de Development League. Quant à la Super League, la finale n'a malheureusement pas lieu et se sont les hôtes de la finale, les Toulouse Hawks qui sont déclarés Champion de France face au Paris Cockerels. Au vu du nombre de forfait et le peu de matchs notamment pour la Development League en raison de problèmes financiers et de blessures à répétitions le championnat 2013-2014 se fait sous forme d’une poule unique. Lors de cette 6e édition, la nouvelle équipe des Lions de Lyon remplacent les Marseille Dockers qui ne peuvent concourir pour le titre. Les Toulouse Hawks remportent leur second championnat consécutif en s'imposant en finale face aux Parisiens 104 à 64, réalisant une saison parfaite sans aucune défaite. Lors de cette 7e édition, l'équipe des Perpignan Tigers fait son retour à la compétition après 3 ans d'absence[2]. Lors de la demi-finale opposant Toulouse à Montpellier, c'est ce dernier qui élimine le tenant du titre et qui devient la première équipe du championnat à éliminer l'équipe hôte, sur le score de 82 à 105. Pour leur première finale, les sudistes sont durement battu par Paris sur le score de 178 à 62[3]. Une seconde équipe Parisienne, les Paris Cockatoos devient la neuvième équipe a évoluer dans le Championnat de France pour la saison 2015-2016. Elle remporte cette année-là son premier titre de Champion de France lors de la finale face au Coyotes de Cergy-Pontoise (110 à 90). Comme la saison précédente une deuxième équipe se créée dans le département de la Haute-Garonne à proximité des Toulouse Hawks, le club de Blagnac Aviators prenant part au championnat de France 2017. Après quatre d'existence et des débuts difficiles, le club rhodanien des ALFA Lions devient champion de France en écrasant les Paris Cockatoos (104-41) lors de sa première finale au Stade Jean-Bouin à Paris[4].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le 11e Championnat de France de football australien réunit 9 clubs répartis en une poule unique.

Équipes engagées en 2017
Club Ville Classement 2017-2018 Entraîneur Depuis Stade Capacité théorique Date de création
Perpignan Tigers Perpignan 5 Yann Cornaton 2016 Stade Daniel-Ambert 4 500 2008
ALFA Lions Lyon 8 Charles Bernigaud 2015 Parc de Parilly ? 2013
Bordeaux Bombers Bordeaux 6 Benoît Macaud 2015 Stade des Bords de Jalle 1 000 2007
Bayonne Toreadors Bayonne Nouveau club Sylvain Maylié 2016 Stade La Floride ? 2017
Coyotes de Cergy-Pontoise Cergy-Pontoise 2 Hervé Desjardin 2016 Stade de l'ASPTT Cergy-Pontoise ? 2011
Paris Cockerels Paris 4 Steven Ryan 2013 Stade du Polygone ? 1998
Paris Cockatoos Paris 1 Andrew Unsworth 2015 Stade du Polygone ? 2015
Toulouse Hawks 1 Toulouse 3 Julien Maylie 2010 Stade Robert Barran ? 2008
Toulouse Hawks 2 Toulouse Nouveau Julien Maylie 2010 Stade Robert Barran ? 2008
Localisation des clubs engagés dans le championnat.

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

De la première et second édition en 2009 et 2010, le championnat s'organise de manière que les équipes s'affrontent en match aller et retour. L'équipe terminant première au classement était désignée gagnante du championnat. Dès la saison suivante, la compétition est répartie en deux poules géographiques de trois clubs : Poule Nord et Poule Sud. Ainsi, le championnat comprend deux phases : la phase dite de saison régulière disputée par les six équipes et une phase finale regroupant les six équipes de la saison régulière. Ainsi le troisième de la poule Nord affronte le troisième de la poule Sud pour la cinquième place, le deuxième de la poule Nord affronte le deuxième de la poule Sud pour la troisième place et le premier de la poule Nord affronte le premier de la poule Sud pour le titre de Champion de France. Pour la quatrième édition la formule change encore et est composé de deux "divisions" : la Super League et la Development League. Les équipes s'affrontent chacune dans leur propre division en matchs aller et retour. L'équipe terminant première au classement de chaque league est désignée vainqueur. Lors de la sixième édition, le championnat retourne sous la forme d’une poule unique avec match aller seulement.

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Les quatre meilleures équipes de la saison régulière se rencontrent lors de séries éliminatoires qui se déroulent sur 2 semaines jusqu'en juin date à la laquelle la finale détermine le vainqueur. Ainsi, les quatre premières équipes s'affrontent entre elles le premier week-end (1er vs 4e & 2e vs 3e). Les deux vainqueurs des demi-finales s'affrontent dans la grande finale lors de l'avant-dernier samedi de juin. Le champion de France reçoit une bouclier. En 2014, la finale s'est joué chez le vainqueur de l’année précédente.

Évolution du règlement[modifier | modifier le code]

Points au classement[modifier | modifier le code]

Lors de la première saison en 2009, la victoire valait quatre points, le match nul deux points et la défaite zéro point. Depuis 2011, la défaite rapporte un point et le match perdu par forfait zéro point.

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Depuis le premier championnat de France en mars 2009 jusqu'à la saison 2018-2019, 11 titres sont mis en jeu. 5 clubs parviennent à remporter le championnat et un seul club reste le plus titré : les Paris Cockerels.

Finales depuis 2009. Le score donne un lien vers l'article détaillé correspondant à l'édition du championnat.
Date Vainqueur Score Finaliste Lieu Spectateurs
Paris Cockerels - - - -
Paris Cockerels - - - -
Bordeaux Bombers 77 – 52 Toulouse Hawks Perpignan ?
Bordeaux Bombers - - - -
Toulouse Hawks - - - -
Toulouse Hawks 104 – 62 Paris Cockerels Stade Pierre Corbarieu, Toulouse ?
Paris Cockerels 172 - 62 Montpellier Fire Sharks Stade du Polygone, Vincennes ?
Paris Cockatoos 110-90 Coyotes de Cergy-Pontoise Stade des Bords de Jalle, Bordeaux ?
ALFA Lions 104-41 Paris Cockatoos Stade Jean-Bouin ?
Paris Cockerels 159- 53 Coyotes de Cergy-Pontoise Stade Pierre Corbarieu, Toulouse ?
? 00- 00 ? ? ?

Bilans[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les clubs vainqueurs du championnat de France, le nombre de titres remportés et les années correspondantes.

Palmarès par club en Super League
Rang Club Titres Années
1 Paris Cockerels 4 2009, 2010, 2015 et 2018
2 Bordeaux Bombers 2 2011 et 2012
2 Toulouse Hawks 2 2013 et 2014
3 ALFA Lions 1 2017
3 Paris Cockatoos 1 2016
Palmarès par club en Development League
Rang Club Titres Années
1 Montpellier Fire Sharks 2 2012 et 2013

Statistiques et records[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Saisons

Titres

Points

  • Plus grand nombre de points sur une saison (victoires à 4 points) : 28 points

Qualification pour l'épreuve européenne[modifier | modifier le code]

Le vainqueur du championnat de France permet de déterminer le club qui est admis à participer à la Ligue des champions. Disputé pour la première fois le 21 mars 2015, les Toulouse Hawks est la première équipe française à participer à l'épreuve en terminant 5e sur les 10 équipes engagées. C'est la meilleure performance d'une équipe française à ce jour.

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

La première diffusion d'une finale du championnat de France a lieu lors de la finale de 2016 en direct sur la chaîne Youtube du Comité national de football australien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du football australien
  • Portail de la France