Championnat de Belgique de football 1958-1959

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Division 1
1958-1959
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 56e
Lieu(x) Belgique
Date du
au
Participants 16
Matchs joués 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Niveau inférieur Division 2

Palmarès
Tenant du titre R. Standard CL
Promu(s) en début de saison 2:
K. Beringen FC
R. RC Tournaisien
Vainqueur R. SC Anderlechtois
Relégué(s) 2:
R. Tilleur FC
R. RC Tournaisien
Buts 838 buts
Meilleur(s) buteur(s) Victor Wégria
FC Liégeois

Navigation

Le championnat de Belgique de football 1958-1959 est la 56e saison du championnat de première division belge. Son nom officiel est « Division 1 ».

Premier club belge à réaliser un beau parcours européen, le Standard est aussi le premier à découvrir ce que l'on appelle « la difficulté à jouer sur deux tableaux ». Les « Rouches » manquent de fraîcheur en championnat et ne peuvent empêcher Anderlecht de reconquérir le titre. Les « Mauves » devancent de justesse un très bon Football Club Liégeois.

À l'instar de sa rivale locale de l'Union Sportive, quelques saisons plus tôt, le Racing de Tournai ne parvient pas à se maintenir parmi l'élite. Les « Rats » sont renvoyés en Division 2 avec Tilleur. Après avoir échappé au pire plusieurs fois de toute justesse, les « Métallos » n'ont plus réussi le miracle espéré.

Cette saison est la cinquantième du Beerschot au plus haut niveau, total qu'il est le deuxième club à atteindre. Quant à l'Antwerp, il dispute lui sa cinquantième saison consécutive parmi l'élite, pour un total de 55.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Seize clubs prennent part à ce championnat, soit le même nombre que lors de l'édition précédente. Ceux dont le matricule est mis en gras existent toujours aujourd'hui.

Clubs participant à la saison 1958-1959 du championnat de Division 1
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades Entraîneur[note 2] En D1 depuis (série) Total en D1 Saison précédente
1 Royal Sporting Club Anderlechtois 35 Anderlecht Stade Émile Versé Bill Gormlie 1935-1936 (21e) 28e 5e
2 Royal Antwerp Football Club 1 Anvers Bosuilstadion Harry Game 1901-1902 (50e) 55e 2e
3 Royal Beerschot Athletic Club 13 Anvers Kiel René De Vos 1907-1908 (44e) 50e 4e
4 Royal Berchem Sport 28 Berchem Het Rooi Géza Toldi 1943-1944 (15e) 28e 13e
5 Koninklijke Beringen Football Club 522 Beringen Mijnstadion ? 1958-1959 (1re) 5e Division 2 : 1er
6 Royal Olympic Club Charleroi 246 Montignies-sur-Sambre Stade de la Neuville Emerich Grunbaum 1956-1957 (3e) 18e 11e
7 Association Royale Athlétique La Gantoise 7 Gentbrugge Stade Jules Otten Jacques Favre 1936-1937 (20e) 31e 3e
8 Royal Football Club Liégeois 4 Rocourt Stade Vélodrome Oscar Flesch András Dolgos 1945-1946 (14e) 30e 9e
9 Royal Standard Club Liège 16 Sclessin Stade de Sclessin Géza Kalocsay 1921-1922 (35e) 40e 1er
10 Koninklijke Lierse Sportkring 30 Lierre Herman Vanderpoortenstadion Hubert D'Hollander 1953-1954 (6e) 24e 8e
11 Union Saint-Gilloise Société Royale 10 Forest Stade Joseph Marien André Vandeweyer 1951-1952 (8e) 48e 6e
12 Koninklijke Sint-Truidense Voetbalverening 373 Saint-Trond Stayenveld ? 1957-1958 (2e) 2e 12e
13 Royal Tilleur Football Club 21 Tilleur Stade du Pont d'Ougrée ? 1948-1949 (11e) 18e 14e
14 Royal Racing Club Tournaisien 36 Tournai Drève de Maire Louis Verstraeten 1958-1959 (1re) 1re Division 2 : 2e
15 Royal Club Sportif Verviétois 8 Verviers Stade du Panorama Joseph Pannaye 1956-1957 (3e) 18e 7e
16 Waterschei Sportvereniging THOR 553 Genk Stade André Dumont Henri Dekens 1957-1958 (2e) 4e 10e

Localisation des clubs[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs anversois[modifier | modifier le code]


Les 3 cercles anversois sont :
(1) R. Antwerp FC
(2) R. Beerschot AC
(3) R. Berchem Sport

Localisation des clubs liégeois[modifier | modifier le code]


Les 3 cercles liégeois sont :
(1) R. FC Légeois
(6) R. Tilleur FC
(8) R. Standard CL

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des rencontres[modifier | modifier le code]

Avec seize clubs engagés, 240 matches sont au programme de la saison[1].

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND ANT BEE BSP BER GAN FCL LIE OLY STA USG STT TIL RCT VER WAT
R. SC Anderlechtois 1-1 5-1 3-0 5-1 1-4 3-0 1-0 3-1 0-2 5-1 7-1 4-1 8-0 4-0 5-0
R. Antwerp FC 2-2 2-6 5-2 2-2 4-0 2-1 2-1 4-0 1-1 3-0 2-0 3-1 2-1 0-1 3-1
R. Beerschot AC 0-0 2-2 1-1 1-1 1-0 0-1 0-0 5-1 1-1 4-2 3-1 3-0 3-1 1-0 2-0
R. Berchem Sport 2-1 1-0 2-2 5-2 0-0 0-2 4-1 1-1 2-2 1-0 4-2 3-1 0-0 1-0 2-2
K. Beringen FC 0-0 4-0 0-3 5-2 0-5 1-3 5-1 2-0 2-5 0-3 2-2 1-0 1-1 3-0 1-0
ARA La Gantoise 0-1 1-0 2-4 0-1 3-0 0-1 4-1 1-1 0-1 3-4 5-1 7-0 3-1 0-0 2-2
R. FC Liégeois 1-0 2-1 1-1 5-2 2-1 0-0 1-1 3-0 1-1 3-1 3-2 0-1 5-1 2-0 0-3
K. Lierse SK 2-2 2-0 1-0 1-1 5-1 3-1 1-3 4-2 2-2 4-1 4-0 0-0 6-1 2-0 3-1
R. Olympic CC 1-2 2-5 3-2 3-1 5-1 1-3 2-5 3-3 3-3 1-5 2-1 3-1 3-0 2-1 1-1
R. Standard CL 0-2 2-1 2-0 4-1 2-0 1-2 1-0 0-2 3-1 6-1 3-0 3-1 0-0 1-1 0-1
Union St-Gilloise SR 0-1 3-2 4-2 2-2 3-1 1-3 0-2 3-1 4-1 0-2 2-2 0-2 5-0 1-0 1-1
K. Sint-Truidense VV 0-0 2-1 1-2 4-1 4-2 2-3 0-1 1-0 2-3 1-7 0-3 3-2 2-1 5-3 1-1
R. Tilleur FC 0-2 0-2 1-3 4-1 0-2 2-7 0-2 5-1 0-2 1-2 2-5 2-3 2-4 3-0 2-1
R. RC Tournaisien 0-2 0-2 2-3 3-2 0-2 1-6 2-2 3-4 1-1 2-5 3-3 2-1 1-1 3-1 0-5
R. CS Verviétois 0-1 0-5 1-1 1-1 3-1 2-0 0-3 2-1 0-1 1-1 5-2 3-3 1-0 2-0 0-0
Waterschei SV THOR 2-1 2-1 1-0 4-1 1-2 1-0 1-0 4-1 1-0 1-1 2-4 3-3 3-1 1-3 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. SC ANDERLECHTOIS 44 30 19 6 5 72 23 +49
2 R. FC Liégeois 43 30 19 5 6 55 28 +27
3 R. Standard CL T 42 30 16 10 4 64 31 +33
4 R. Beerschot AC 37 30 14 9 7 57 39 +18
5 ARA La Gantoise 33 30 14 5 11 65 38 +27
6 R. Antwerp FC 33 30 14 5 11 60 43 +17
7 Waterschei SV THOR 32 30 12 8 10 47 43 +4
8 K. Lierse SK 31 30 12 7 11 58 53 +5
9 Union St-Gilloise SR 30 30 13 4 13 64 64 0
10 R. Berchem Sport 28 30 9 10 11 47 61 -14
11 R. Olympic CC 26 30 10 6 14 50 68 -18
12 K. Beringen FC en augmentation 25 30 10 5 15 46 66 -20
13 R. CS Verviétois 23 30 8 7 15 30 49 -19
14 K. Sint-Truidense VV 22 30 8 6 16 50 77 -27
15 R. RC Tournaisien en augmentation 17 30 5 7 18 37 83 -46
16 R. Tilleur FC 14 30 6 2 22 36 72 -36
Légende
Abréviations

T : Tenant du titre 1958
en augmentation : club promu de Division 2 depuis la saison précédente

Meilleur buteur[modifier | modifier le code]

Victor Wégria (R. FC Liégeois), avec 26 buts[2]. Il est le 39e joueur belge différent à terminer meilleur buteur de la plus haute division belge.

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous reprend les 22 meilleurs buteurs du championnat, soit les joueurs ayant inscrit dix buts ou plus durant la saison[2].

Classement des 22 meilleurs buteurs de la saison
# Pays Joueur Club Buts Matches joués
1. Victor Wégria R. FC Liégeois 26 28
2. Godfried Van Den Boer R. SC Anderlechtois 22 30
3. Léon Mokuna ARA La Gantoise 17 22
=. Eddy Bertels R. Antwerp FC 17 26
5. Léonard Verfaillie R. Berchem Sport 16 25
=. Paul Van Den Berg Union Saint-Gilloise SR 16 27
=. Jacques Stockman R. SC Anderlechtois 16 28
=. Lucien Olieslagers K. Lierse SK 16 29
=. Michel Delire R. Olympic CC 16 30
10. Maurice Willems ARA La Gantoise 14 21
=. Frans Schellens R. Berchem Sport 14 26
=. Louis Vanhemelrijck R. Beerschot AC 14 27
=. Léon Ritzen Waterschei SV THOR 14 28
14. Karel Mallants R. Standard CL 13 23
=. Joseph Meynen R. FC Liégeois 13 25
=. Albert Beerten K. Beringen FC 13 25
17. Louis Verbruggen R. Antwerp FC 11 17
=. Jef Van Gool R. Antwerp FC 11 21
=. Willy Van Acker R. Beerschot AC 11 22
=. Roger Maes R. Tilleur FC 11 25
=. Rik Coppens R. Beerschot AC 11 27
=. Éric Lambert ARA La Gantoise 11 27
=. Mathieu Meyers Waterschei SV THOR 11 27
=. Frans Vermeulen K. Sint-Truidense VV 11 28
=. Aloïs Goossens K. Lierse SK 11 28
=. Albert Jordan R. Olympic CC 11 29
27. Remy Vandeweyer Union Saint-Gilloise SR 10 25
=. Martin Lippens R. SC Anderlechtois 10 26

Parcours européens des clubs belges[modifier | modifier le code]

Parcours du Standard CL en Coupe des clubs champions[modifier | modifier le code]

Le devient une date pivot dans l'Histoire du football belge. Ce soir-là, lors du tour préliminaire de la 4e Coupe des clubs champions européens, le R. Standard CL remporte la première victoire belge dans le cadre d'une Coupe d'Europe. Les « Rouches » dominent le club écossais de Heart of Midlothian (5-1). Malgré la courte défaite subie au retour (2-1), la toute première qualification belge est acquise.

En huitièmes de finale, le Standard écarte le club portugais du Sporting CP en remportant deux victoires (2-3 à Lisbonne et 3-0 à Sclessin).

La belle aventure se poursuit lors du match aller des quarts de finale. Les Standarmen s'imposent (2-0) contre le Stade de Reims, un des favoris de l'épreuve. Mais le rêve s'arrête lors du retour, joué à Colombes, où les Rémois s'imposent (3-0). Après la rencontre, et bien des années plus tard, le légendaire attaquant français du Stade de Reims, Just Fontaine déclare : « Le Standard était pourtant le plus fort ! »[3].

Ce bon parcours européen amène des conséquences positives. Le Standard commence à drainer des supporters partout en Belgique et sa notoriété ne va faire que croître. Les succès européens des « Rouches » influencent les partisans de la professionnalisation du football belge à augmenter leur développement. Mais toutefois, le temps doit faire son œuvre et le passage au professionnalisme pur n'est pas encore pour tout de suite.

Parcours de l'Union Saint-Gilloise en Coupe des Villes de Foires[modifier | modifier le code]

Engagé dans la deuxième édition de la Coupe des villes de foires, l'Union Saint-Gilloise suit l'exemple montré par le Standard en Coupe des champions. Le , le « club de la Butte » s'impose contre une sélection de Leipzig (6-1). Le court revers (1-0) concédé lors du retour, joué en mars 1959, devient anecdotique. En quarts de finale, l'Union accueille l'AS Rome et s'impose (2-0), avant d'obtenir un partage (1-1) en Italie, validant sa qualification pour le tour suivant.

L'Union devient donc le premier club belge demi-finaliste européen. La compétition s'étalant sur deux années, les demi-finales ne sont jouées qu'à l'automne 1959, soit au début de la saison suivante.

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
 Région flamande (8) Province de Brabant (2)[noteDuModele 1]  Région wallonne (6)
 Province d'Anvers 4 Région de Bruxelles-Capitale 2  Province de Hainaut 2
 Province de Flandre-Occidentale 0  Province du Brabant flamand 0  Province de Liège 4
 Province de Flandre-Orientale 1  Province du Brabant wallon 0  Province de Luxembourg 0
 Province de Limbourg 3   Province de Namur 0
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.


Admission et relégation[modifier | modifier le code]

Nouvel arrivant, le R. RC Tournaisien ne peut assurer son maintien. Il est relégué en compagnie de Tilleur qui, après avoir évité la descente de justesse à plusieurs reprises lors des saisons précédentes, est cette fois condamné. Les deux cercles appelés à prendre la place des relégués sont le R. Daring CB et le R. FC Brugeois.

Pour les « Blauw en Zwart », ce retour est définitif. Après de nombreuses difficultés, le club retrouve la première division et ne l'a plus quittée depuis.

Débuts en Division 1[modifier | modifier le code]

Un club fait ses débuts dans la plus haute division belge. Il est le 49e club différent à y apparaître.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. Seul l'entraîneur du club en début de saison est indiqué ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Uitslagen 1e Nationale - Seizoen 1958-59 », sur Belgian Soccer DataBase (consulté le 28 août 2014)
  2. a et b « Liste des meilleurs buteurs 1958-1959 », sur Belgium Soccer History, (consulté le 20 juin 2014)
  3. « Standard Europe » de Raymond Arets (sorti en 1972, Editeur ?)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des clubs affiliés à l’URBSFA depuis 1895 et ASBL Foot 100

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du football
  • Portail des années 1950
  • Portail de la Belgique