Centre chorégraphique national de Caen en Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Centre chorégraphique national de Caen en Normandie est un lieu de création, de recherche et de formation de danse contemporaine créé à Caen en 1984. Il est l'un des 19 centres chorégraphiques nationaux (CCN) en France.

Historique[modifier | modifier le code]

Le CCN est installé dans la Halle aux Granges. Ce bâtiment industriel situé rue de Carel a été construit dans la première partie du XXe siècle pour abriter les ateliers des Courriers normands (ancêtre des Bus verts). Réaménagée en 1982 par la ville de Caen pour en faire un gymnase, cette halle est mise à disposition du CCN à sa création en 1984.

Le centre chorégraphique national de Caen en Normandie (anciennement Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie - CCNC/BN) est tout d'abord dirigé par Quentin Rouillier de sa création en 1988 à 1987. Karine Saporta lui succède pendant 15 ans. De 2004 à juin 2015, le duo Héla Fattoumi et Éric Lamoureux s'y installe et y développe le projet L’ICI et L’AILLEURS, une association de deux mots choisis pour la symbolique et la dynamique qu’ils suscitent, s’accordant à la pensée d’Edgar Morin arrimée à l’idée force  : « privilégier ce qui relie plutôt que ce qui sépare ». Idée-force donc, qui préside à l’esprit adoptée tant dans la conception, que dans la conduite du projet.

Au-delà des missions partagées par l’ensemble des CCN, un des axes fort du projet fut la création du Festival Danse d’Ailleurs. Ce festival, première édition en 2005, se propose de remettre en perspective la notion d’universalisme en questionnant les cadres référents de la modernité en art par la découverte d’artistes travaillant hors Occident. « Changer en échangeant », cette phrase empruntée à Edouard Glissant, chantre de la créolisation, synthétise cet esprit d’ouverture à l’altérité qu’elle soit géographique, culturelle ou esthétique. Le focus s’est d’abord concentré sur des artistes issus du continent africain, puis asiatique pour enfin se thématiser sur des ailleurs esthétiques mis en perspective.

Depuis le 1er septembre 2015, Alban Richard est directeur du centre chorégraphique autour d'un nouveau projet. Il est accompagné pour cela de deux artistes associés (Mélanie Perrier et Ola Maciejewska) ) et de quatre artistes-compagnons (Christine Gaigg, Phia Ménard, Jérôme Combier et Mickaël Phelippeau). Il souhaite en faire "un lieu en partage ouvert aux artistes, aux associations locales, aux habitants et un lieu ouvert à la création artistique, au répertoire contemporain."

Avec l'arrivée d'Alban Richard et en préfiguration de la future Région Normandie, le CCN est renommé à cette occasion Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie.

Le Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie est installé dans la Halle aux Granges, ancien bâtiment de la gare routière divisé en 3 espaces entre le CDN de Normandie, le CCN et le Conservatoire. Le CCN dispose dans cet ensemble d’un studio de 400 m2, « la Halle Noire ». Par ailleurs, il partage avec le CDN l’utilisation d’un deuxième espace,  « la Halle Blanche ».

Le Centre chorégraphique est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC de Normandie, le Conseil Régional de Normandie, la Ville de Caen, le Département du Calvados, le Département de la Manche, le Département de l’Orne.

Direction[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Portail de Caen
  • Portail de la danse