Canton du Thillot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton du Thillot

Situation du canton du Thillot dans le département de Vosges.
Administration
Pays  France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement(s) Épinal
Bureau centralisateur Le Thillot
Conseillers
départementaux
Catherine Louis
M. Dominique Peduzzi
2015-2021
Code canton 88 15
Histoire de la division
Création 1860[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 18 073 hab. (2016)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Superficie 229,13 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton du Thillot est un canton français situé dans le département des Vosges et la région Grand Est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Le Thillot a été créé en 1801[3].

À la Révolution, Ramonchamp fut choisi comme chef-lieu de canton, dans le district de Remiremont. À cette époque, Le Thillot n'était qu'un lieu-dit de la commune de Ramonchamp.

La ville du Thillot est née par le Décret Impérial du qui l'a clairement séparée de la commune limitrophe. Le chef-lieu fut alors transféré au Thillot.

Un nouveau découpage territorial des Vosges entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans les Vosges, le nombre de cantons passe ainsi de 31 à 17. Le nombre de communes du canton de Le Thillot passe de 8 à 10.

Le nouveau canton du Thillot est formé de communes des anciens cantons du Thillot (8 communes) et de Remiremont (2 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Épinal. Le bureau centralisateur est situé au Thillot.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1836 M. Houillon Fabricant à Ramonchamp
Conseiller d'arrondissement
1836-1843
(décès)
Hector Bresson Député (1831-1843)
Intendant civil d'Alger
Propriétaire à Remiremont
Directeur général des Eaux et Forêts
1843-1848 Napoléon Forel
(1805-1893)
Fabricant (filateur et tisseur) à Rupt
1848-1860 Félix Robillot Ancien Sous-Préfet, propriétaire à Remiremont
1860-1863 Jules Legros Notaire
Maire de Ramonchamp
1863-1871 Louis Buffet Centre Avocat
Sous-préfet de Mirecourt (mars-avril 1848)
Ministre (1848-1849, 1851, 1870, 1875-1876)
Député (1848-1852 et 1864-1876)
Président de l'Assemblée nationale (1873-1875)
Sénateur inamovible (1876)
1871-1893
(décès)[5]
Jules Ferry Républicain Journaliste et avocat
Maire de Paris (1870-1871)
Député des Vosges (1871-1889)
Préfet de la Seine (1871)
Président du Conseil Général des Vosges (1880-1892)
Sénateur des Vosges (1891-1893)
Président du Sénat (1893)
Ministre (1879-1880 et 1882)
Président du Conseil et Ministre
de l'Instruction publique et des Beaux-Arts (1880-1881 et 1883)
Président du Conseil
et Ministre des Affaires étrangères (1883-1885)
1893[6]-1904 Louis Parisot Républicain Médecin
Maire du Thillot (1876-1893)
Sénateur (1896-1909)
1904-1910 Constant Sarazin Républicain Négociant
Maire du Thillot (1893-1910)
1910-1923
(décès)[7]
Édouard Pinot RG Industriel
Maire de Rupt-sur-Moselle (1896-1923)
1923[8]-1931 Eugène Sarazin RG Négociant
Maire du Thillot (1912-1931)
1932-1935
(décès)
Albert Rouillon RG Notaire
Conseiller municipal du Thillot (1929-1935)
1935-1940 Ernest François Agriculteur
Maire du Thillot (1931-1944)
mars
1943-décembre
1943
(décès)
Paul Mourot
(1867-1943)
Directeur d'une usine de tissage
Maire de Rupt-sur-Moselle
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945-1979 Louis Courroy RPF puis MRP
puis UDF-PR
Directeur commercial
Maire de Rupt-sur-Moselle (1953-1965)
Sénateur (1952-1977)
1979-1988
(démission)
Christian Spiller DVD Commerçant
Député (1988-1993)
1988-1992 Étienne Géhin PS puis GE Médecin à Bussang
1992-1998 François Vannson RPR Opticien
Député (1993-2017)
Elu en 2015 dans le Canton de Remiremont
1998-2004 Dominique Peduzzi DVD Entrepreneur en bâtiments
Maire de Fresse-sur-Moselle depuis 1995
2004-2011 François Cunat PS puis DVG Directeur administratif et financier
Maire de Ramonchamp depuis 1989
2011-2015 Dominique Peduzzi DVD Entrepreneur en bâtiments
Maire de Fresse-sur-Moselle depuis 1995

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Catherine Louis   DVD Chef d'entreprise
Première adjointe au maire de Dommartin-lès-Remiremont
2015 en cours Dominique Peduzzi   DVD Entrepreneur en bâtiments
Maire de Fresse-sur-Moselle
Président de la Communauté de communes

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Catherine Louis et Dominique Peduzzi (DVD[10]) est élu au premier tour avec 55,03 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Garance Cwiklinski et Christophe Judas (FN) (30,29%). Le taux de participation est de 54,28 % (7 704 votants sur 14 193 inscrits)[10] contre 52,67 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton du Thillot dans l'arrondissement d'Épinal avant 2015.
Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Thillot
(chef-lieu)
88468 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 15,14 3 571 (2014) 236


Bussang 88081 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 27,63 1 439 (2014) 52
Ferdrupt 88170 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 14,60 730 (2014) 50
Fresse-sur-Moselle 88188 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 18,41 1 765 (2014) 96
Le Ménil 88302 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 20,38 1 093 (2014) 54
Ramonchamp 88369 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 15,74 2 017 (2014) 128
Rupt-sur-Moselle 88408 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 45,55 3 425 (2014) 75
Saint-Maurice-sur-Moselle 88426 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 37,00 1 389 (2014) 38

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton du Thillot comprend désormais les dix communes suivantes[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Thillot
(bureau centralisateur)
88468 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 3 571 (2014)
Bussang 88081 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 1 439 (2014)
Dommartin-lès-Remiremont 88148 CC de la Porte des Vosges Méridionales 1 875 (2014)
Ferdrupt 88170 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 730 (2014)
Fresse-sur-Moselle 88188 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 1 765 (2014)
Le Ménil 88302 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 1 093 (2014)
Ramonchamp 88369 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 2 017 (2014)
Rupt-sur-Moselle 88408 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 3 425 (2014)
Saint-Maurice-sur-Moselle 88426 CC des Ballons des Hautes Vosges et de la Source de la Moselle 1 389 (2014)


Vecoux 88498 CC de la Porte des Vosges Méridionales 881 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
18 67018 16919 01418 56217 34516 86716 40715 85115 697
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail des Vosges