Canton de Saumur-Nord

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Canton de Saumur-Nord

Situation du canton de Saumur-Nord dans le département de Maine-et-Loire.
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement(s) Saumur
Chef-lieu Saumur
Conseiller général Jean-Michel Marchand
2011-2015
Code canton 49 28
Disparition
Démographie
Population 10 925 hab. (2012)
Densité 213 hab./km2
Géographie
Superficie 51,2 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Saumur-Nord est une ancienne division administrative française située dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Il disparaît après les élections cantonales de mars 2015, réorganisées par le redécoupage cantonal de 2014[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saumur-Nord se composait d’une fraction de la commune de Saumur (correspondant au territoire de la commune associée de Saint-Lambert-des-Levées) et de trois autres communes[2]. Il comptait 10 925 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saumur
(chef-lieu)
49328 CA Saumur Val de Loire Fraction : 6 275(2012)
Commune : 27 301 (2014)
Les Rosiers-sur-Loire 49261 CA Saumur Val de Loire 2 305 (2015)
Saint-Clément-des-Levées 49272 CA Saumur Val de Loire 1 142 (2014)
Saint-Martin-de-la-Place 49304 CA Saumur Val de Loire 1 149 (2015)

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé de part et d'autre de la Loire, ce canton était organisé autour de Saumur dans l'arrondissement du même nom. Sa superficie[3],[4] était de 51 km2, et son altitude variait de 18 mètres pour Les Rosiers-sur-Loire[3]) à 95 mètres pour Saumur[3].

Surfaces et altitudes des communes du canton[3]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Les Rosiers-sur-Loire 2 611 18 26
Saint-Clément-des-Levées 1 022 20 27
Saint-Martin-de-la-Place 1 484 20 29
Saumur[4] 6 625 20 95

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Saumur-Nord (chef-lieu) est créé en 1790. Initialement constitué en canton unique, il est éclaté en trois cantons en 1800 (Saumur-Nord-Est, Saumur-Sud et Saumur-Nord-Ouest), puis en deux cantons en 1963 (Saumur-Nord et Saumur-Sud)[5]. Le décret du 30 mai 1963 rattache la partie de la ville de Saumur du canton de Saumur-Nord-Est au canton de Saumur-Nord ; le canton de Saumur-Nord-Est devenant alors le canton de Noyant[6].

À sa création le canton est rattaché au district de Saumur, puis en 1800 à l'arrondissement de Saumur[5].

Dans le cadre de la réforme territoriale, un nouveau découpage territorial pour le département de Maine-et-Loire est défini par le décret du 26 février 2014. Le canton de Saumur-Nord disparait aux élections cantonales de mars 2015[1].

Administration[modifier | modifier le code]

En 1790, canton de Saumur[modifier | modifier le code]

Canton de Saumur en 1793[5].

De 1801 à 1963[modifier | modifier le code]

  • En 1801, cantons de Saumur-Nord-Ouest, Saumur-Nord-Est (canton d'Allonnes) et Saumur-Sud[5],[6].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Saumur Nord-Ouest et de Saumur Nord-Est avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[7].

Canton de Saumur-Nord-Ouest

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833
(non acceptant)
Guillaume Papin-Miet    
1833 1839 Jacques-Clément
Targé-Bonnemère
  Propriétaire à Louerre
1839 1843
(démission)
Charles Daniel Dupuis   Ancien colonel de la Garde nationale
Propriétaire à Saumur
1843 1855 François Arrault   Juge de paix et avoué à Saumur
1855 1858 Frédéric Daburon   Juge au Tribunal civil de Saumur
1858 1871 Léon Mayaud
(1827-1901)
  Propriétaire à Saumur
1871 1880
(démission)[8]
Paul Abellard Républicain Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Saumur
1880[9] 1895 Charles Haran Républicain Maire de Saint-Clément-des-Levées
1895 1925 Gaston de La Guillonnière Conservateur Maire de Saint-Martin-de-la-Place
1925 1931
(décès)
Alphonse Menou-Moreau RG Négociant
1931 1935
(décès)
Louis Peltier Rad. Négociant en graines à Saint-Martin-de-la-Place
1935[10] 1940 Louis Mongault Droite Maire de Saumur (1929)
1943 1945 Jules Baudry
(1879-1950)
  Avocat
Conseiller municipal de Saumur
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1967 Théophile Pélon   Ingénieur et industriel (fabricant de machines agricoles) à Saumur
Membre des Français Libres[12]

Canton de Saumur-Nord-Est

Article détaillé : Canton d'Allonnes (Maine-et-Loire).

De 1963 à 2015, canton de Saumur-Nord[modifier | modifier le code]

En 1963, cantons de Saumur-Nord et Saumur-Sud[5],[6].

Le canton de Saumur-Nord est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire.

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1973
(décès)
René Briand Rad. puis MRG  
1973 1983
(démission)
Lucien Gautier UDR puis RPR Négociant
Sénateur (1965-1983)
Président du Conseil Général (1979-1982)
1984 1992 Lucien Cousseau RPR Chef d'entreprise à Saumur
1992 2004 Paul Boisnier RPR Conseiller municipal de Saumur
2004 2015 Jean-Michel Marchand Verts puis PRG Principal de collège
Député (1997-2002)
Maire de Saumur (2001-2008 et 2014-2017)
Ancien président de la C.A. de Saumur

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2004 : Jean-Michel Marchand (VEC) est élu au 2e tour avec 53,88 % des suffrages exprimés, devant Paul Boisnier (UMP) (46,12 %). Le taux de participation est de 63,17 % (4 865 votants sur 7 702 inscrits)[13].
  • Élections cantonales de 2011 : Jean-Michel Marchand (PRG) est élu au 2e tour avec 59,92 % des suffrages exprimés, devant Paul Hugot (UMP) (40,08 %). Le taux de participation est de 48,43 % (3 816 votants sur 7 879 inscrits)[14].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
---11 16711 06411 02710 82710 925
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Légifrance, Décret no 2014-259 du 26 février 2014, portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  2. Liste des communes du canton de Saumur-Nord sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  3. a b c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  4. a et b Chiffre indicatif, la commune de Saumur étant prise dans son ensemble alors que le canton ne comporte que sa partie Nord.
  5. a b c d et e EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale de Saumur, consultée le 11 mars 2012
  6. a b et c Célestin Port, Dictionnaire historique géographique et biographique de Maine-et-Loire, 1874 1878, Édition révisée de 1996 par André Sarazin et Pascal Tellier, t. 4 p. 301
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6215617v/f1.image.r=canton?rk=2639498;0
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6488189z/f2.image.r=canton?rk=4678134;4
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2499994/f2.item.r=canton.zoom
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 17 avril 1943, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96158886/f2.item.r=canton.zoomlire en ligne]).
  12. http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=89894
  13. Résultats de l’élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  14. Résultats de l’élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  • Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire