Canton de Plaisance-du-Touch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Plaisance-du-Touch

Situation du canton de Plaisance-du-Touch dans le département de Haute-Garonne.
Administration
Pays  France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement(s) Muret (9)
Toulouse (1)
Bureau centralisateur Plaisance-du-Touch
Conseillers
départementaux
Jérôme Buisson
Marie-Claude Leclerc
2015-2021
Code canton 31 11
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 47 761 hab. (2015)
Densité 322 hab./km2
Géographie
Superficie 148,23 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Plaisance-du-Touch est un canton français du département de la Haute-Garonne créé par le décret du 13 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Haute-Garonne entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015. Il est défini par le décret du 13 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans la Haute-Garonne, le nombre de cantons passe ainsi de 53 à 27.

Le canton de Plaisance-du-Touch est formé de communes des anciens cantons de Saint-Lys (8 communes), de Léguevin (1 commune) et de Rieumes (1 commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 9 communes incluses dans l'arrondissement de Muret et 1 dans l'arrondissement de Toulouse. Le bureau centralisateur est situé à Plaisance-du-Touch.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Plaisance-du-Touch comprend dix communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Plaisance-du-Touch
(bureau centralisateur)
31424 CC de la Save au Touch 17 896 (2015)
Bonrepos-sur-Aussonnelle 31075 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 1 140 (2015)
Bragayrac 31087 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 322 (2015)
Empeaux 31166 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 248 (2015)
Fonsorbes 31187 CA du Muretain 11 730 (2015)
Fontenilles 31188 CC de la Gascogne Toulousaine 5 546 (2015)
Sabonnères 31464 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 310 (2015)
Saiguède 31466 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 788 (2015)
Saint-Lys 31499 CA du Muretain 9 217 (2015)
Saint-Thomas 31518 CC Coteaux du Savès et de l'Aussonnelle 564 (2015)

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jérôme Buisson   PS Conseiller municipal de Fonsorbes
2015 en cours Marie-Claude Leclerc   PS Adjointe au maire de Plaisance-du-Touch

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jérôme Buisson et Marie-Claude Leclerc (PS, 29,61 %) et Cédric Camps et Céline Rubio (FN, 28,06 %). Le taux de participation est de 50,35 % (16 745 votants sur 33 257 inscrits)[4] contre 52,11 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Jérôme Buisson et Marie-Claude Leclerc (PS) sont élus avec 62,58 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,14 % (9 923 voix pour 17 674 votants et 33 258 inscrits)[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Portail de la Haute-Garonne