Canton de Limours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Limours

Situation du canton de Limours dans le département de Essonne.
Administration
Pays  France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement(s) Palaiseau
Circonscription(s) Quatrième
Chef-lieu Limours
Conseiller général Nicolas Schoettl (NC)
2009-2015
Code canton 91 13
Démographie
Population 25 522 hab. (2012)
Densité 251 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 59 m
Max. 178 m
Superficie 101,59 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Limours est une ancienne division administrative et circonscription électorale française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France. Il a été supprimé en 2015 au profit des cantons de Dourdan, Gif-sur-Yvette et des Ulis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 10,3 % 1 056,12
Espace urbain non construit 6,1 % 620,46
Espace rural 83,6 % 8 535,16
Source : Iaurif[1]

Le canton de Limours était organisé autour de la commune de Limours dans l’arrondissement de Palaiseau. Son altitude variait entre cinquante-neuf mètres à Fontenay-lès-Briis et cent soixante-dix huit mètres à Pecqueuse, pour une altitude moyenne de cent quarante et un mètres.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Limours comptait douze communes :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Boullay-les-Troux 649 hab. 91470 91 3 13 093
Briis-sous-Forges 3 364 hab. 91640 91 3 13 111
Courson-Monteloup 595 hab. 91680 91 3 13 186
Fontenay-lès-Briis 1 882 hab. 91640 91 3 13 243
Forges-les-Bains 3 723 hab. 91470 91 3 13 249
Gometz-la-Ville 1 374 hab. 91400 91 3 13 274
Gometz-le-Châtel 2 588 hab. 91940 91 3 13 275
Janvry 584 hab. 91640 91 3 13 319
Les Molières 1 961 hab. 91470 91 3 13 411
Limours 6 459 hab. 91470 91 3 13 338
Pecqueuse 623 hab. 91470 91 3 13 482
Vaugrigneuse 1 269 hab. 91640 91 3 13 634

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----19 91122 46723 51025 31825 522
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges du canton de Limours en 2009 en pourcentages[4].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,7 
3,7 
75 à 89 ans
5,4 
12,7 
60 à 74 ans
12,8 
22,9 
45 à 59 ans
22,6 
20,9 
30 à 44 ans
21,4 
18,4 
15 à 29 ans
16,8 
21,2 
0 à 14 ans
20,3 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Chevreuse et de Limours avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[6].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux du canton de Limours[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs.
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833
(démission)[8]
Duc Honoré Théodoric d'Albert de Luynes Droite Numismate et archéologue
Chef de bataillon de la Garde nationale
Propriétaire à Dampierre
Député (1848-1851)
1833 1839
(décès)
Jean-Charles Prudhomme
(1762-1839)
  Propriétaire, maire de Jouars-Pontchartrain
1839 1848 Duc Honoré Théodoric d'Albert de Luynes Droite Numismate et archéologue
Chef de bataillon de la Garde nationale
Propriétaire à Dampierre
Député (1848-1851)
1848 1852 Pierre Marie Legendre   Propriétaire à Limours
1852 1880 Ernest Arrighi de Casanova,
Duc de Padoue
Bonapartiste Ancien Préfet de Seine-et-Oise
Sénateur (1853-1870)
Député de la Corse (1876-1881)
Propriétaire du château de Courson
Maire de Courson puis de Ris-Orangis
1880 1931
(décès)
Comte
Georges-Ernest-Maurice
de Riquet de Caraman

(gendre du précédent)
Entente
(Droite)
Diplomate
Député de Seine-et-Oise (1901-1906)
Maire de Saint-Jean-de-Beauregard
1931 1940 Maurice Béné
(1884-1960)
Rad. Industriel
Maire de Limours
1945 1951 Maurice Béné Rad. Industriel
Maire de Limours - Député (1946-1958)
1951 1967 Jean Maurice Duboscq DVD  
1967 1982 Robert Beauparrain DVD puis UDF Maire de Forges-les-Bains
1982 1994 Raymond Hugonet RPR Maire de Limours
1994 2009
(annulation)
Christian Schoettl DVD Maire de Janvry
2009 2015 Nicolas Schoettl DVD puis NC-UDI Chef d'entreprise
Conseiller municipal (opposition)
de Briis-sous-Forges

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Canton de Limours 1,2 % 8,8 % 17,7 % 28,1 % 28,1 % 16,2 %
Département de l’Essonne 0,2 % 4,5 % 22,1 % 27,7 % 27,6 % 17,9 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Canton de Limours 3,5 % 14,0 % 5,5 % 13,9 % 11,6 % 8,8 %
Département de l’Essonne 0,8 % 11,5 % 6,1 % 15,4 % 18,8 % 6,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[13],[14],[15]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]


  • Portail de l’Essonne
  • Portail de la politique française