Billet de 10 000 francs Bonaparte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 10 000 francs Bonaparte)
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir 10 000 francs.
10 000 francs Bonaparte
Pays officiellement utilisateurs  France
Valeur 10 000 francs
Largeur 174[1] mm
Hauteur 92 mm
Caractéristiques de sécurité

Recto

Design Bonaparte et Arc de Triomphe
Créateur Clément Serveau, André Marliat
Date de création

Verso

Design Bonaparte et Invalides
Créateur Clément Serveau, Jules Piel
Date de création

Chronologie

Le 10 000 francs Bonaparte est un billet de banque français créé le et mis en circulation le par la Banque de France pour faire suite au 10 000 francs Génie français. Il fut remplacé par le 100 nouveaux francs Bonaparte.

Histoire[modifier | modifier le code]

Portrait inachevé de Bonaparte de Jacques-Louis David (musée du Louvre), modèle qui servit de base au dessin du billet de 10 000 francs.

Ce billet polychrome imprimé en taille douce fait partie de la série des « personnalités illustres » qui comprend Victor Hugo, Richelieu et Henri IV.

Le choix de Bonaparte remporta les suffrages de la Banque puisque celui-ci fonda l'institution monétaire en 1800. Clément Serveau a pris comme modèle le Portrait inachevé de Bonaparte tableau de Jacques-Louis David peint en 1798. Il fut imprimé de 1955 à 1958 puis retiré de la circulation à partir du et définitivement privé de cours légal le . Tirage 350 000 000 exemplaires.

Le 25 septembre 1957, commande est passée auprès du peintre Jean Lefeuvre pour un nouveau type de billet, cette fois à l'image de Voltaire, lequel sera finalement retenu pour le nouveau billet de 10 francs en 1963.

Description[modifier | modifier le code]

Il a été dessiné par Clément Serveau et gravé par André Marliat et Jules Piel.

Au recto : à droite, Napoléon Bonaparte dans l'uniforme de général, avec en fond l'Arc de Triomphe.

Au verso : à gauche, Bonaparte, de même, avec en fond les Invalides et une gerbe de drapeaux issus de la Grande Armée.

Le filigrane représente la tête de Bonaparte de profil.

Les dimensions sont de 172 mm × 92 mm.

Les exemplaires surchargés[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 1958 la Banque décide de faire surcharger en rouge de la mention "contre-valeur de 100 nouveaux francs" les coupures 10000 francs Bonaparte mais sur le recto seulement. Ces coupures sont émises à partir du 15 juillet 1959 et furent retirées de la circulation à compter du 4 janvier 1960 lorsque furent prêtes les coupures exprimées en nouveaux francs. Il y a eu 30 000 000 d'exemplaires surchargés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ces différentes dates et données suivantes proviennent du calendrier officiel de la Banque de France établissant les créations, émissions et retraits de tous les billets français. En ligne le 15 mai 2012.

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  • Musée Carnavalet : L'art du billet. Billets de la Banque de France 1800-2000, Banque de France/Paris-Musées, 2000 (ISBN 978-2879004877) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Claude Fayette, Les billets de la Banque de France et du Trésor (1800-2002), C. Fayette Éd., 2003 (ISBN 978-2951634312) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Tristan Gaston-Breton, Indispensable Billet. Petites et grandes histoires du billet de banque en France, Le Cherche midi, 2007 (ISBN 978-2749104447)
  • M. Kolsky, J. Laurent et A. Dailly, Les Billets de France, 1707-2000, coll. « Histoire du papier-monnaie français », Les éditions du Landit, 2009


  • Portail de la numismatique