Aymeric Mantoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aymeric Mantoux
Biographie
Naissance
(42 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Aymeric Mantoux est un journaliste français, co-fondateur de l'agence de presse Tapas Presse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aymeric Mantoux est né le . Son père, Thierry Mantoux, professeur à l'université, est l'auteur de l'ouvrage « Le guide des BCBG » et son grand-père était journaliste, rédacteur en chef de la revue « Le Technicien du film »[1].

Il a fait ses études à Sciences Po Paris et a obtenu un diplôme d’études supérieures de Droit et Administration de la Communication Audiovisuelle à la Sorbonne, période pendant laquelle il a commencé sa carrière de journaliste[2] au Guide du routard.

En 1998 il entre à LCI puis il a travaillé à TF1 en 1999 et au Nouvel Économiste, ainsi qu'à Radio Classique.

Après avoir fondé fin 2001 l’agence Tapas Presse avec Luc Dubanchet et Marc Esquerré, il est nommé en 2008 rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef du magazine L'Optimum (Éditions Jalou), puis de « La Revue des Montres ».

Pendant plusieurs années il a été chroniqueur dans « Goûts de Luxe » sur BFM et animateur de l'émission Style me up sur Mensuptv.fr.

Aymeric Mantoux est auteur de nombreux essais politiques et économiques, notamment sur Jean-Pierre Raffarin, Nicolas Sarkozy ou Dominique de Villepin, il est également scénariste de bande dessinée.

En 2015, il prend la direction Générale déléguée de la maison d'éditions Cercle d’art, reprise par Horométrie SA, la société d'exploitation de la marque horlogère Richard Mille. Et à partir du , il devient Directeur de la communication de l'horloger Richard Mille[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Thierry Mantoux, Jean-Pierre Raffarin, l'homme que personne n'attendait, Éditions Le Cherche midi, 2002, 312 p. , ( (ISBN 2749100577))
  • Nicolas Sarkozy, L'instinct du pouvoir, First edition, 2003 (ISBN 2876917831).
  • avec Yves Derai, Villepin, l'homme qui s'aimait trop, Paris, Éditions de l'Archipel, 2005, 185 p.  (ISBN 2841877531)
  • avec Benoist Simmat, Ségolène Royal, la dame aux deux visages, Paris, Éditions de l'Archipel, 2006, 307 p.  (ISBN 284187866X)
  • avec Baudouin Eschapasse, Infiltrés, 403 jours au cœur du PS et de l'UMP Paris, Éditions Privé, 2007, 381 p.  (ISBN 2350760693)
  • Kouchner vu par…, entretiens réalisés par Aymeric Mantoux, Paris, Éditions Calmann-Levy, 2008, 208 p.  ( (ISBN 9782702138663))
  • avec Benoist Simmat, NRJ, L'Empire des ondes, Paris, Éditions Mille et une nuits - Fayard, 2009, 480 p. 
  • Voyage au pays des ultra-riches, Éditions Flammarion, 2010, 285 p. 
  • avec Emmanuel Rubin, Le livre noir de la gastronomie française, Paris, Éditions Flammarion, 2011, 300 p.  ( (ISBN 9782081252684))
  • avec Benoist Simmat, La Guerre des Vins, plus cher que l'or, plus rare que le pétrole, Éditions Flammarion, Enquête, 2012, 284 p.  ( (ISBN 9782081270381))
  • avec Yannick Alléno et Pascal Rabaté, L'enfant qui rêvait d'étoiles, dans les pas de Yannick Alléno, Éditions 12bis, 2013, 102 p.  ( (ISBN 9782356484659))
  • avec Benoist Simmat et Philippe Bercovici, La gauche Bling bling, enquête sur la gauche et l'argent, Éditions 12bis, 2013, 58 p.  ( (ISBN 9782356483768))

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aymeric Mantoux. Politiquement accro », Le Télégramme,
  2. « Nouveau Directeur de la communication », sur http://fr.worldtempus.com, (consulté le 12 novembre 2018)
  3. Passion Horlogère, « Richard Mille – Nouveu Directeur de la Communication », sur http://passion-horlogere.com, (consulté le 11 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la presse écrite